AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2013212887
Éditeur : Hachette Jeunesse (27/09/2006)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 80 notes)
Résumé :

" Une bête dangereuse rôde dans la montagne. Toutes personne qui l'apercevra est autorisée à l'abattre. "
Que de sottise et de méchanceté n'a-t-il pas fallu pour faire de Belle, la magnifique chienne pyrénéenne, l'ennemie public numéro un !
Peu importe à Sébastien. Né et grandi dans les solitudes neigeuses des sommets, il s'est juré de défendre Belle, de la sauver envers et contre tous. Mais où trouver un allié, quand le village entier se l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  13 février 2019
Là ,on touche à mon enfance,au dimanche soir , au feuilleton tiré du livre de Cécile Aubry. Là , maintenant , au moment où je vous parle , j'entends le générique . Je regarde l'épisode avec gourmandise , avec émotion , avec tout ce débordement d'amour , moi qui n'en manquais pas ....Ce livre , je l'ai lu , relu , vécu et ...il fait partie de moi , tout comme Robinson Crusoë dont j'ai parlé par ailleurs et quelqu'un l'a mis en images , en belles images .Il n'y avait qu'une chaîne en noir et blanc à cette époque, une chaîne qui offrait aux jeunes que nous étions , une image incroyable d'un monde lointain , inaccessible , un eldorado qui , à travers les yeux d'un enfant et de son amour pour un chien constituait une sorte" d'innaccessible amour",comme aurait dit Jacques Brel . Alors ,oui ,vous allez me dire, vous nous parlez d'un feuilleton , pas d'un livre. Je vous répondrai qu'à mes yeux les deux se sont toujours confondus . Je vous parle du " vrai " Belle et Sébastien ,celui de mon enfance . le plus récent film tiré du livre est très beau ,sans aucun doute mais,j'avais vieilli , hélas, et je l'ai beaucoup moins apprécié, comme quoi , il faut être là ,au bon endroit et au bon moment...Vivre le présent...
Attention , nous vivons tous un ou plusieurs moments littéraires magiques au cours de notre enfance...Ecoutons nos enfants , peut- être le lisent-ils , le vivent - ils en ce moment . Quant au nôtre , moment magique , s'il n'est pas le leur,tant pis ou tant mieux , ils sont tellement mignons qu'ils nous le laissent , avec un sourire que l'on croit ironique , mais qui n'est qu'adorable...Et oui....
Ah , j'oubliais . Dès le générique de fin, j'embrassais ma grand - mère, je prenais mon sac et j'allais prendre le train. Une semaine d'internat m'attendait .Là pas de Belle , pas de Sébastien , pas le bagne non plus , mais une semaine...Et quand on a onze ans, parfois , c'est long . Heureusement , il restait le rêve ...Belle ...Sebastien.....Je ne vous ai jamais oubliés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5913
zazaone
  15 août 2013
J'ai honte...
J'ai fini ce livre dans les délais accordés par Masse Critique (je remercie Babelio pour cela) et j'ai trainé bien inutilement pour faire cette critique.
Lire Belle et Sébastien fut une aventure très particulière pour moi. J'étais toute petite, sans doute pas plus de 6 ans, quand j'ai vu cette vieille série à la télévision en noir et blanc de l'époque. J'en avais de vagues souvenirs tournant tous autour de la montagne (que je croyais être les Pyrénées, va savoir pourquoi) d'une chanson et bien entendu, d'un gamin et de son gros clébard.
Les histoires des adultes, quasiment aucun souvenir tout simplement parce qu'ils ne m'intéressaient pas. Un vague souvenir d'un vieux monsieur ronchon mais gentil et d'une belle jeune fille à qui je rêvais sans doute de ressembler plus tard. L'époque me semblait actuelle.
Et puis c'est tout.
C'est donc avec émotion que je me suis plongée dans ce livre que j'ai lu en moins d'une semaine malgré le travail. Une fois refermé, je suis toute songeuse... Mes souvenirs sont totalement perturbés. Normal, c'est une deuxième écriture, une reprise des persos, une nouvelle époque car il s'agit de la seconde guerre mondiale. Sans doute pour faire monter la sauce dramatique. On retrouve toujours l'histoire d'un gamin attachant et de son gros toutou, mais il passe rapidement au second plan (avec malheureusement quelques raccourcis un chouilla trop faciles) au profit du drame romantico-historique.
Par contre, j'ai découvert avec une second plaisir les lieux où sont sensés se passer ces évènements, des lieux que j'ai déjà visités et qui me sont chers : les Hautes-Alpes, le Parc des Ecrins. Je vous conseille de faire des recherches internet pour voir en photos les magnifiques paysages où se situe l'action de ce roman.
J'ai lu que cette adaptation a été tournée et devrait bientôt être diffusée (ciné ou télé ?)... ceci explique cela.
Je recommande ce livre à tous, vieux, grands et même les moins grands...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Bazart
  18 décembre 2013
Dès le mois de mai, soit plusieurs mois avant la sortie du film sur nos écrans, Xo éditions avait publié la "novelisation" du film, c'est à dire est en fait la retranscription très fidèle en roman du film de Nicolas Vanier..
. Les enfants qui ont adoré le film pourront se le faire lire par ses parents, pour prolonger la belle aventure de cette amitié flamboyante entre ce petit garçon et son chien. Et pour ceux qui ne pourront pas le voir au cinéma, ils peuvent aussi se rabattre sur le livre, mais il manque quand même l'essentiel, la beauté des images...
On pourra toujours les chercher sur Internet et les regarder en même temps qu'on se plonge dans la lecture, mais ca ne sera pas pareil que filmé par Vanier, vous vous en doutez :o)

Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          120
Corinne31
  10 mars 2014
Je n'avais jamais vu la série, je n'ai pas vu le film non plus. Bien sûr, je connaissais de nom, je savais qu'il s'agissait vaguement d'une histoire d'amitié entre un garçon et un chien à la montagne... mais ça s'arrêtait là !
J'étais donc curieuse de lire cette histoire pour la découvrir enfin, d'autant plus que j'avais déjà lu et apprécié "le dernier trappeur" de Nicolas Vanier. Pourtant, j'ai été un peu déçue : j'ai trouvé le style faible, simpliste. L'histoire est intéressante mais est livrée sans passion, vraiment je ne m'attendais pas à trouver ça un peu trop plat.
Peut-être est-ce le parti pris de cette collection bibliothèque rose qui a voulu rendre le récit accessible aux plus jeunes ? mais du coup, je suis passée à côté.
Malgré tout, une jolie histoire d'un petit garçon qui va trouver un but et une joie de vivre grâce notamment à son amitié avec cette chienne avec également en toile de fond la résistance et le rôle des passeurs.
Commenter  J’apprécie          30
Didynimes
  22 juin 2013
Merci aux editions XO et à Babelio, pour m'avoir fait découvrir ce livre. Je suis heureuse de pouvoir en parler sur mon blog et sur Babélio, car ce livre m'a énormément touché ! J'ai en un mot ADORE !!!
Bien évidemment, je connaissais déjà Belle et Sébastien, mais pas par le biais des livres, mais parce que quand j'étais petite je regardais la série animée. J'ai retrouvé mes yeux d'enfant grace à ce livre. Les personnages m'ont tous touché à leur façon, et l'histoire est prenante. le fait que le récit se passe lors de la seconde guerre mondiale est pour moi un énorme plus. Car je trouve cette période super interessente (enfin vous comprenez) et en plus c'est une période qui me tire facilement les larmes.
La complicité de Belle et Sébastien est formidable, personnellement j'adore les livres traitant les relations entre les humains et les animaux et celle là est parfaite, magique, et magnifique. En plus le chien de Montagne des pyréenées ou Patou est un de mes chiens préférés et certainement à cause de Belle.
Le personnage de Sébastien est aussi très attachant et vraiment mimi, on le suit facilement dans ses moments durs (notamment avec Belle mais ça shut pas de spoiler). J'ai vraiment aimé ce personnage.
Mais en fait comme tous les autres, ils ont tous quelques choses d'agréable (même ceux qu'on ne pensait pas...). J'ai eu un petit coup de coeur pour César vieillard finalement trop protecteur et Angelina femme battante.
Le livre est super agréable à lire, l'histoire est très imagée, ce qui rend la lecture très prenante. On se met donc facilement dans l'histoire. La fin est fascinante, il y a même un rebondissement que je n'avais pas vu venir, mais je vous laisse découvrir ces rebondissement et cette fin qui m'a énormément plu également.
Nicolas Vanier est vraiment un auteur qui sait raconter la montagne, et je lirais avec plaisir d'autres livre de cet auteur envoutant dès qu'il parle du "nord" et des animaux.
Bref, tout ça pour dire qu'il faut absolument lire ce livre avant sa sortie au cinéma le 18 décembre...
Lien : http://didyk.canalblog.com/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   12 décembre 2013
La beauté de la balade lui avait fait oublier son souci, qui revint l'assaillir quand il aperçut la trace, en plein sur le sentier. Il se figea aussitôt et fit signe à l'enfant d'approcher.
Commenter  J’apprécie          80
BazartBazart   12 décembre 2013
Le vieil homme se tourna vers son petit-fils qui s'était arrêté, bouche bée. Son visage, d'habitude si prompt au rire, parut se froisser de chagrin.
- Tu crois qu'il va souffrir ?
- Non. Il est sans doute déjà mort. C'est la loi de la nature.
- Est-ce qu'elle est méchante ?
- Jamais. Mais elle peut être dure. Et c'est une grande maîtresse. Pourquoi crois-tu que l'on chasse ?
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 septembre 2013
Il aurait donné tous ses trésors pour avoir un ami, quelqu’un à qui se confier, parler de sa mère ou de la Bête, échanger des secrets ou des nouvelles de la guerre. Il avait du mal à comprendre pourquoi les autres ne voulaient pas de lui, juste parce qu’il était différent. Il se demanda ce qui arriverait si on l’inscrivait à l’école. Peut-être que ce serait pire encore.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 septembre 2013
Elle haïssait cette guerre, l’humiliation de l’occupation, les brimades et les ordres imbéciles… C’est cela qu’elle aurait voulu expliquer, consciente que c’était peine perdue car il était l’ennemi. Il courait des rumeurs affreuses sur certaines exactions…
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 septembre 2013
 C’est l’instinct sauvage. La pulsion des mâles qui les pousse à vouloir dominer, et celui des femelles à porter des petits. Dans certaines régions moins montagneuses, il existe des mâles qui défendent des harems de plusieurs dizaines de biches !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Cécile Aubry (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cécile Aubry
Belle & Sébastien, l'aventure continue - Bande annonce de la BD
autres livres classés : belleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1066 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..