AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782918794165
398 pages
Éditeur : Véronique AUDELON (08/06/2020)
5/5   1 notes
Résumé :
La mère et la petite fille hors de sa vue, le jeune homme se leva, s’approcha du bambin qui leva vers lui son regard.
Thomas frissonna.
Il saisit soudainement l’enfant qui, surpris, se laissa faire avant de se débatte et se mettre à hurler. Instantanément, Thomas plaqua sa main sur le visage du bébé qui se débattait dans ses bras puis se mit à l’abri derrière les grands buissons. Enjambant le muret, il traversa la route, à découvert, avant de s’enfonce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
petite-fee
  12 juillet 2020
« Inéluctablement », un roman écrit fin octobre 2019 par l'auteure Véronique AUDELON, et qui laisse le lecteur perplexe par sa comparaison avec la réalité actuelle.
On est en droit de se demander si le livre n'est pas une prédiction par rapport à la catastrophe qui envahit la planète avec un virus dont le monde ignore la provenance, une pandémie considérée comme une arme pire que le nucléaire. Virus fabriqué ou naturel ? Là est la question !
Thomas, un adolescent qui rate son bac et son apprentissage en informatique, décide de rester avec ses parents qu'il aime énormément, et se met au travail dans les champs pour ne pas les quitter. Subitement, il tombe malade, et sa maladie lui fait remonter le temps.
Jarow, devenu un grand génie à sept ans, puis chercheur avec trois prix Nobel, est un ambitieux sans amour pour ses parents. Il décide de dominer le monde...
Est-ce vraiment une fiction ? Aux lecteurs d'interpréter ce livre que je trouve grandiose, et que je recommande à ceux qui suivent l'actualité.
(Maamar Rekaiba)
*******
(Roman reçu en Pdf, en pré-parution, le 4 septembre 2019. Lu en janvier 2020.)
L'écriture est très agréable avec de belles envolées poétiques sur la Provence où se passe une partie de l'action.
Les descriptions sont si précises que l'on croirait voir un film et non lire une suite de mots alignés.
L'histoire :
Celle d'un génie.
D'un super génie !
D'un ponte, d'un chercheur reconnu et primé internationalement dans le domaine de la recherche scientifique.
Jarow, avec son intelligence hors normes, son charisme, possède, depuis sa plus tendre enfance, la faculté d'envouter tout ceux qui l'approchent ; tout en les mettant à distance parce que c'est un loup solitaire au regard d'aigle que l'Homme exaspère. Que la famille importune tout autant que l'amour qui ne l'attachera jamais durablement à une femme. Son bonheur ? le travail dans son laboratoire où il excelle, le célibat qui lui sied à merveille et sa maison provençale où il vient se ressourcer.
Il est beau, très beau !
Il a la beauté du diable avec, en tête, un projet démoniaque qu'il compte offrir à l'humanité.
On le suit, on l'accompagne longuement dans ses recherches scientifiques qu'il partage avec ses collaborateurs. Tous admiratifs de ce génie et fort reconnaissants parce que, profitant de ses succès éclatants, ils enrichissent leur cadre de vie.
On le côtoie également dans ses travaux scientifiques ; ceux qu'il fait en secret et en solo. Et, on s'interroge sur leur finalité.
Pour ce surdoué, l'échec ne peut exister parce que tous ses actes sont réfléchis, étudiés, calculés, minutés afin de ne laisser aucune place au hasard.
Mais, il nous faudra attendre et encore attendre patiemment pour en comprendre le dessin et le destin pour lui et les autres.
Il y a Thomas.
Un jeune homme qui, suite à un malaise, est hospitalisé.
Depuis, il vit d'étranges événements mais… dans une autre époque où il rencontre un personnage historique.
Dès lors, on est un peu bousculé car on n'arrive pas à déceler s'il rêve, cauchemarde, délire ou s'il évolue dans la quatrième dimension.
De plus, avec ce personnage historique qui refait surface, on est désorienté.
« Où l'auteure, veut-elle aller avec ce sinistre personnage ?».
De retour d'un voyage à l'étranger (probablement rêvé ou autre…), Thomas retrouve ses parents. Dans la ville où ils demeurent, tous les habitants sont épiés, traqués, dirigés par une puissance inconnue.
On s'interroge encore …
Le mystère, la complexité et la dureté de leur situation sont perturbants. On est avide d'en savoir plus. Mais, il faudra encore attendre, attendre… Parce que l'auteure, magistralement, a brouillé les pistes pour nous enfermer dans la cage de son roman.
C'est en atterrissant sur le chemin de vie de Jarow et en étant embauché par ce dernier, que Thomas, sans le savoir, ouvrira la boîte de Pandore.
Nous ouvrira également la porte de la cage où, dans ses mots, l'auteure nous a emprisonnés.
Alors, enfin, nous saurons le « pourquoi du comment » !
Et, c'est le mot « FIN » qui nous délivrera de ce confinement avec un feu d'artifice de surprises et, une chute renversante… qui nous mettra KO.
Je ne puis en dire plus sur l'histoire tant elle est complexe avec ses diverses directions qui toutes aboutissent à de surprenants rebondissements qui nous laissent décontenancés.
D'autre part, ce récit est si surprenant, perturbant, angoissant, captivant, si extraordinaire car la science-fiction semble rejoindre la réalité... que l'on se demande :
- si l'auteure ne posséderait pas quelques dons divinatoires.
- si son imagination, fertilement explosive, ne serait pas aussi diabolique que celle de Jarow, son magnifique et troublant héros… bien que maléfique, pour inventer un tel scénario.
- si, quelque part dans le monde, il n'existerait pas un tel machiavélique personnage qui, écoeuré par la cruauté de l'Homme envers la nature comme envers son prochain, n'aurait pas, un jour, le courage ou la folie de mettre un tel projet en application avec tout ce qu'il pourrait entraîner comme conséquences.
C'est peut-être cela qu'on appelle du grand art en écriture !
Sans être moraliste, perturber le lecteur, le bousculer afin qu'il fasse son examen de conscience en s'interrogeant sur son mode de vie et ses actes.
C'est un roman passionnant que je recommande de lire, vivement.
On n'en sort pas tout à fait indemne !
Et j'ai adoré !
Merci Véronique Audelon de m'avoir fait vibrer !
(M. de Rodrigue)
********
Bien écrit, forcément, et tu réussis à maintenir l'attention, le suspense, sans longueur.
Tu réussis à ne pas nous perdre, tout en changeant d'époque, nous entraînant même dans des vies parallèles.
Assez surprenant comme sujet, moi qui n'ai pas la télé, j'avais l'impression d'être passé du bon côté des infos, du côté de ceux qui savaient.
J'ai suivi avec intérêt ce prodige passionné, l'accompagnant dans son projet fou. Tout a bien été mis en place, toutes les questions sont résolues. Bref, très bien.
Un roman passionnant qui devrait plaire, non, qui plaira, forcément.
(Monyclaire)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
petite-feepetite-fee   12 juillet 2020
PROLOGUE

— Thomas ! l’arrêta Jarow alors qu’il était sur le seuil.
Le jeune homme se retourna lentement, gardant les yeux rivés au sol.
— Oublie le travail et profite de ta soirée. Demain... c’est la fin ! lança-t-il d’un ton enjoué.
Pétrifié, Thomas leva les yeux vers le bureau. L’homme souriait. Mais le regard glacial qu’il posait sur lui avait la transparence et le tranchant d’un diamant. La mort y brillait d’un éclat insoutenable.
Sans un mot, il fit demi-tour et s’engagea dans le hall.
Jarow souriait toujours…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Véronique Audelon (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Audelon
Lorsque Émilie et Pierre arrivent à l'hôtel L'Inglese pour leur voyage de noces, dans la petite ville de Stresa, au bord du lac Majeur, point de départ des bateaux pour les romantiques et merveilleuses îles Borromées... ils ignorent que derrière ce décor de rêve se cache... leur pire cauchemar !
autres livres classés : possessionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Qui est cet écrivain français célèbre ?

Le début de son prénom : c'est ce qui reste du café après infusion de celui-ci

Lie
Gouttes
Marc

5 questions
65 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre