AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Véronique AUDELON (29/12/2014)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Thalie. Une jeune femme au chemin semé de drames qui ont laissé des plaies béantes et annihilé en elle toute envie de vivre.
Michel. Un vieil homme au bout d'une longue vie dont il a programmé la fin...

Michel connaît l'existence de Thalie... mais a choisi de rester dans l'ombre.
Thalie se pense seule au monde.
Un cahier, par-delà la mort, va emmener Thalie dans les pas de Michel, à la découverte d'un ancêtre au destin fabuleux.>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
petite-fee
  31 décembre 2014
Quelle saga familiale passionnante qui ne laissera pas Thalie indifférente à la lecture de ce mystérieux cahier ! Vous savez nous transporter d'un siècle à un autre, avec de belles pages historiques dont j'apprécie la teneur. Ces allers-retours dans le passé, nous permettent de suivre, sans jamais nous perdre, le cheminement de vos personnages, ce qui n’est pas toujours évident. On s’y attache, en particulier à Thalie, remplie de qualité et de savoir mais aussi d'un profond respect pour ceux qui l'entourent. Peu à peu, on sent un magnétisme et un amour se créent avec Michel, comme deux êtres, chacun sur le plateau d’une balance qui s’équilibre avec le temps et les expériences de leur vie. Vous possédez l'art de la description sans jamais nous lasser. J’ai particulièrement apprécié le découpage de l’aventure en courts chapitres qui permettent de refaire un point avant d’attaquer le suivant. Un bon roman, intéressant, déroutant. On ne lâche pas ce livre avant d'en connaître la fin car vous avez su maîtriser le suspense jusqu’au bout. Bravo, c’est très réussi.
(Mary Cousin)
*******
« C’est un beau roman, c’est une belle histoire …. »
C’est un roman fantastique, captivant qui vous retient en otage dans ses pages.
Quand le mot « FIN » est arrivé, j’ai refermé le livre avec un brin de tristesse. Combien j’aurais aimé que cette histoire dure encore et encore tant je m’étais attachée aux personnages.
En tombant sur un livre des anciens temps, Michel, le grand-père, désire contrarier sa destinée. Thalie, orpheline de son état, par le biais de ce cahier que ce dernier a écrit à son intention, fait la connaissance de ce parent dont elle ignorait l’existence.
Et après pour savoir ce qui se passe, il faut lire « Le Cahier » !
J’ai énormément aimé la façon dont l’auteure a posé ses chapitres.
En fait, à mon sens, cette histoire est deux romans juxtaposés où la vie des 2 personnages principaux se confronte.
En parcourant la vie de ces deux êtres, une balance s’est imposée dans mon esprit : « La balance de la destinée. »
Lorsque le chemin de Michel est long fleuve tranquille, celui de sa petite-fille n’est que torrent fougueux charriant tant
d’embûches dans le lequel elle essaie de nager pour ne pas périr.
Puis, les plateaux s’échangent leur position. Celui de Michel, confronté au choix qu’il a embrassé pour changer son destin,
s’affaisse alors que celui de Thalie délivrée de tous maux, s’élève vers le ciel.
Et puis…. Les plateaux sont à égalité.
Alors là, le lecteur s’interroge « Quel choix fera Thalie ? » Suivra-t-elle celui qu’a fait son aïeul ?
« That is the question ! »
« Dans ses marchés avec les hommes, la Destinée ne ferme jamais ses comptes. »
Oscar Wilde
J’ai été très sensible à la description de la Provence, de Salon de Provence en particulier et de la Sérénissime Venise
que l’auteure décrit avec tant de justesse et de poésie… sans oublier les chats qui partagent la vie des personnages.
J’ai aussi beaucoup apprécié les flash-backs dans la grande Histoire.

En conclusion, c’est un livre que j’ai dévoré… disons plutôt que c’est lui qui a dévoré mes nuits.
C’est un livre que je recommande vivement !
(M. De Rodrigue)
*******
Je me ravis de cet excellent moment de lecture passé avec Thalie.
Quelle saga familiale passionnante qui ne laissera pas Thalie indifférente à la lecture de ce mystérieux cahier !
Je n'en dit pas plus sinon que l'Auteure de ce magnifique ouvrage a su me tenir en haleine jusqu'à la dernière page.
"LE CAHIER" de Véronique Audelon, vivez la saga de Thalie, comme moi vous serez captivés. Bravo l'Artiste...
Après "Emmurée" et "Le Cahier", je me délecte déjà du prochain roman.
(Dom-Lucien Chevalier)
*******
L'auteure nous transporte d'un siècle à un autre, au travers d'un personnage rempli de qualité et de savoir mais aussi d'un profond respect pour ceux qui l'entourent.
Peu à peu on sent bien le rapprochement de Thalie et de Michel, un magnétisme et un amour se créent, à en perdre le manger et le sommeil.
L'épilogue m'a porté à sourire et dire " Mais c'est bien sûr" je ne l'avais pas vu arriver... Et pourtant...!
A souligner, tout le vocabulaire dont l'auteure dispose et qui nous fait le partage...
(JC)
*******
Je viens de terminer ton livre. Je me suis régalé.
D’abord parce que les questions de généalogie m’intéressent, mais aussi parce que le suspense est maintenu jusqu’au dernier mot.
Ce livre est un monument à la filiation familiale. Je suis sûr que tu es beaucoup Thalie. Me trompé-je ?
En fait tu as écrit 2 livres en un et même avec les retours en arrière, tu as su maîtriser ton histoire jusqu’au bout.
J’ai particulièrement apprécié le découpage de l’aventure en courts chapitres qui permettent de refaire un point avant d’attaquer le suivant. Étapes nécessaires compte tenu de l’histoire.
Encore toutes mes félicitations pour cette œuvre qui a dû te demander beaucoup de temps, mais cela en valait la peine, crois-moi !
(Hervé Allard)
*******
Pour moi, la durée que me prend la lecture d'un roman est un bon indicateur de la qualité ou, du moins, du plaisir que j'ai pris ou non à le lire. Là, s'il y a eu une semaine d’intervalle pour cause d'absence, je n'ai mis, en tout, que trois soirées à le lire. Et je me reproche de l'avoir lu si vite, je me reproche de ne pas l'avoir davantage dégusté. Toujours ce même souci avec un très bon livre, vouloir découvrir la totalité de son contenu et savoir par avance qu'on regrettera de découvrir trop tôt le mot final.
L'auteur nous fait partir pour un formidable voyage dans le temps, de belles reconstitutions historiques. Aujourd'hui, hier, voire avant-hier, par de savants aller-retour, nous suivons le cheminement de ses personnages, sans jamais nous perdre. Je me suis beaucoup attachée à l'histoire de Thalie, le personnage d'aujourd'hui. C'est par lui et avec lui que nous allons partir à la découverte de son passé et il est ô combien intéressant, surprenant et déroutant.
L'auteur possède aussi l'art de la description sans jamais lasser son lecteur. Un long roman où l'attention, la curiosité, l'impatience du lecteur est en permanence entretenue. On ne lâche pas ce livre avant d'en connaître toutes les révélations. La dernière est le bouquet final, totalement imprévisible. Pour moi, ce fut presque brutal, si brutal que, oui, je suis revenue en arrière pour relire ce roman, avec cette toute dernière donnée... Impressionnant et très réussi. Bravo à l'auteur...
(Monyclaire)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
petite-feepetite-fee   31 décembre 2014
CHAPITRE 1

Thalie remonta la rue d’un pas rapide et s’engagea sur l’ancestral pont de pierre qui reliait les deux rives du canal. Le clapotis de l’eau résonnait doucement dans le silence de ce quartier vieillot, loin des berges bruyantes du centre-ville. Une bourrasque s’engouffra dans l’ouverture de son caban. Elle frissonna, ferma le bouton du haut et resserra l’écharpe autour du col relevé. Elle accéléra le pas. La rive déserte mal éclairée la stressait toujours un peu. Le soir tombait et elle n’aimait pas être dehors l’obscurité venue, bien que le quartier occupé en majeure partie par des personnes âgées soit réputé « trop » calme ! Les gens de son âge, voire plus jeunes lui préféraient les artères foisonnantes de cafés, restaurants et cinémas, de loin plus animées.
Dans le petit immeuble de quatre étages qu’elle habitait depuis six ans, elle était la seule « jeunette », la moyenne d’âge de ses occupants frisant les quatre-vingts printemps.

Venise !
Elle y était arrivée par hasard, et surtout par obligation, quand ses parents avaient disparu dans un accident d’avion l’année de ses quinze ans.
Enfonçant frileusement ses mains dans ses poches, la jeune femme, soudain moins attentive au décor qui l’entourait, laissa remonter ses souvenirs jusqu’à ce jour sinistre qui avait changé le cours de son destin.
Treize ans auparavant...
Pierre Delot, directeur d’un cabinet d’architectes, était attendu en Grèce la première semaine de septembre. Sa société ayant été choisie pour travailler sur un grand projet de construction, il lui fallait se rendre personnellement sur les lieux. Un impératif incontournable.
Une absence d’une quinzaine de jours qu’il n’avait pas envie de vivre tout seul. Sophie, son épouse, travaillait en freelance et pouvait se libérer. Prolonger le séjour d’une petite semaine afin de retourner sur le décor de leur lune de miel les tentait terriblement. Le seul « problème » restait la rentrée en troisième de leur fille unique Thalie…

L’adolescente passa les trois semaines loin de sa famille chez Eugénie et Vincent Carodi, meilleurs amis et voisins de palier des Delot, au grand bonheur de Fanny – « jumelle » de Thalie par sa date de naissance – qui partagea sa chambre avec la jeune fille.
Lorsque le téléphone sonna chez les Carodi, le crépuscule descendait sur la cité phocéenne dans un coucher de soleil flamboyant illuminant le Vieux-Port de reflets rouges et or.
Thalie, assise devant un jeu vidéo dans sa chambre, avait regagné son appartement après le repas, attendant ses parents dans la soirée. L’avion atterrissait à 21 heures. Il leur faudrait une petite heure pour arriver. Le lendemain étant un dimanche, elle avait eu le droit de veiller jusqu’à leur retour. Levant les yeux vers le réveil de sa table de chevet, elle fut étonnée de voir s’afficher 22 h 30, pensa qu’ils étaient peut-être retardés par un contrôle ou un imprévu anodin, qu’ils n’allaient plus tarder... ils auraient téléphoné, sinon. Quand la sonnerie de la porte retentit, elle abandonna la manette sur le lit et courut ouvrir, impatiente. Elle se retrouva nez à nez avec Eugénie et Fanny, les yeux rougis, tétanisées devant l’adolescente, le visage défait par le chagrin.
Terrassée, Thalie comprit avant même d’entendre les mots d’Eugénie entrecoupés de sanglots que le pire était arrivé. Elle s’effondra dans les bras de son amie et resta chez les Carodi jusqu’à son départ le lendemain de l’enterrement de ses parents. Elle avait fêté ses quinze ans deux mois plus tôt.
[...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
petite-feepetite-fee   31 décembre 2014
PROLOGUE

Michel reposa le porte-plume sur le bord incurvé de l’encrier puis reboucha le flacon. Il poussa le coffret d’écriture au fond du bureau, ôta ses lunettes et resta de longues minutes perdu dans ses pensées, une main sur la couverture du cahier.
Revenant subitement dans la réalité, il secoua la tête comme pour en chasser les idées qui pourraient le détourner de son but, un regret qui pourrait au dernier moment le retenir. Il se leva, prit le cahier contre lui, monta au grenier. Dans le silence de la maison résonnèrent des bruits sourds : meubles que l’on déplace, objets tombant sur le sol, pas… puis le calme revint.
Dehors, la nuit était d’encre. La nature dormait d’un sommeil paisible. Seuls quelques grillons en balade parsemaient l’air de leur bruyante présence.
Michel descendit au rez-de-chaussée, posa un regard ému sur les choses de sa vie, fit le tour de la pièce, effleurant au hasard un bibelot, un livre, une photo. Parfois, un sourire s’ébauchait sur ses lèvres à l’évocation d’un souvenir qui revenait en sa mémoire, ou son regard s’assombrissait d’un reflet de tristesse.
Il vérifia portes et volets avant de remonter lentement dans sa chambre.
Tout était en ordre.
Le vieil homme s’assit sur le lit, prit sur la table de chevet la petite fiole bleutée qui brillait sous la lumière de la lampe, la leva à hauteur de son regard. Il n’y avait au fond qu’une infime quantité d’un liquide ambré. Il l’agita comme pour en vérifier la présence, puis, soulevant le minuscule bouchon en forme de cloche, il porta le flacon à ses lèvres, le laissant suspendu longtemps contre sa bouche afin de n’en laisser échapper aucune goutte.
Il grimaça. Le breuvage était plus amer que dans ses souvenirs.
La fiole dans la main, il alla jusqu’au bureau. Il lui restait une dernière chose à faire, mais il savait qu’il avait le temps. Saisissant une petite sculpture qui maintenait des livres, il brisa le flacon d’un coup sec, fit glisser les morceaux sur une feuille et les jeta dans la poubelle.
Si on le trouve, on pensera probablement à un encrier cassé. Ceux qui me connaissent savent que j’écris... à l’ancienne !
Michel s’assit un instant au bureau, mit la main dans la poche de sa veste d’intérieur, en sortit un trousseau de clés. Il ouvrit un petit tiroir caché dans l’épaisseur du plateau, mit les clés dedans, le referma doucement.
Retournant au lit, il s’allongea, prit un livre qu’il posa près de lui, ferma les yeux… emportant dans son éternité divine le visage triste d’une toute jeune fille aux yeux d’azur.
— Violetta, murmura-t-il dans son dernier soupir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
petite-feepetite-fee   31 décembre 2014
LE CAHIER est en vente sur TheBookEdition :
http://www.thebookedition.com/le-cahier-veronique-audelon-p-120351.html

La version numérique Amazon Kindle :
http://www.amazon.fr/dp/B018843TS4/ref=cm_sw_r_fa_dp_JOXtwb0VWH893

Retrouvez également LE CAHIER sur monBestSeller.com (lecture des 16 premiers chaptitre, note, commentaire... pour faire avancer ce beau cahier dans la classement) :
http://www.monbestseller.com/manuscrit/le-cahier

Les 16 premiers chapitres sont disponibles à la lecture et au téléchargement sur Calaméo :
http://fr.calameo.com/books/0003575721f376bcdf91c
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Véronique Audelon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Audelon
Thalie. Une jeune femme au chemin semé de drames qui ont laissé des plaies béantes et annihilé en elle toute envie de vivre. Michel. Un vieil homme au bout d'une longue vie dont il a programmé la fin...
Michel connaît l'existence de Thalie... mais a choisi de rester dans l'ombre. Thalie se pense seule au monde. Un cahier, par-delà la mort, va emmener Thalie dans les pas de Michel, à la découverte d'un ancêtre au destin fabuleux.
LE CAHIER... c'est l'histoire d'une rencontre, d'un secret, d'un héritage hors du commun...
autres livres classés : rencontreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Hernani

Hernani est une pièce composée de ?

2 actes
3 actes
5 actes
8 actes

15 questions
219 lecteurs ont répondu
Thème : Hernani de Victor HugoCréer un quiz sur ce livre