AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070322033
Éditeur : Gallimard (03/04/1981)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :

«L'homme déconcerte, autant que l'œuvre. Nul moyen de les inféoder à tel groupe, à tel parti, à tel mouvement. La violence et la grandeur d'un météore surgi d'on ne sait où et qui n'entre dans aucun système solaire.

Abrupt au premier contact, mais d'une tendresse qui se révèle peu à peu ; massif, torrentiel, mais d'une extrême finesse. D'un profond pessimisme, mais d'une confiance totale dans les forces de la vie ; obsédé par la souffrance et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
coco4649coco4649   23 avril 2016
Stèle aux mots (extrait)


Les hommes, fleuve, un seul, tous les énonce, flot.
Un seul, dans sa mémoire enceinte de silence,
entend assermenter...vitraux...gémir...balance...
tant de mots, tant de mois qu'il borne et qu'il éclôt.

Le temps vide les mots de leur gomme nacrée
pour qu'elle écrive ailleurs des infinis finis.
Mais les carricks du verbe et ses cobalts vernis
me restent, cavaliers dans la hutte sacrée.

Tout de suite dressez le sonore menhir,
quand même il s'ajustât au profond de la tombe!
Grains de la langue, qui, pourtant, par vous, succombe,
vous consentez l'épi, l'azurable avenir….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
coco4649coco4649   12 décembre 2013

De nous (les types) et de la mer qui donc était la mer ?

Nous cherchions, à travers le voile à peine amer,
les noyés déglingués sous un trépied de franges,
mes oursins, fabuleux soupirants des oranges,
des vaisseaux du passé la dentelle de bois
où voyage, en velours, le bel astre, parfois,
d’une pieuvre où la roue avec l’astre compose
et, pareilles leurs dents à celles d’une rose,
les poissons dont les flancs étincellent d’amour.

La mer n’hébergeait rien qu’une espèce de jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649coco4649   24 avril 2016
Stèle aux mots (extrait)


…De vous je sème ici la terre qui prélude,
impurs et purs marchands de l’espace éternel,
même quand le buisson du monstre personnel
arme et menace, de désirs, la solitude.

Il faut, puisque la terre objurgue, sœur du Loir,
sur des bourgeonnements de mots gros de réponse,
ignorant si le blé fleurit si je l’enfonce,
bâtir l’extase avec le péril de vouloir.

Vouons-leur du silex la nature compacte.
Eux dormir, eux durcir, sous Platon, sous César,
pour des soleils demain, d’autres sommeils plus tard.
Jusque-là, le plus grand, donc Dieu, qu’il se contracte.

Mais le suc de ce mot gagne de toute part.…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   23 avril 2016
Conscience du monde, l’âme poétique fera
venir le monde dans les mots, par les mots.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Jacques Audiberti (5) Voir plusAjouter une vidéo

Interview de Jacques AUDIBERTI au Vieux Colombier
Affiche de la pièce de Jacques AUDIBERTI, mise en scène par Jean LE POULAIN. - GP oiseau dans cage. - ITW de Jacques AUDIBERTI, sur scène, par une journaliste, à propos du titre et du sujet de la pièce. - Extrait de la répétition d'une scène entre Françoise SPIRA et Daniel IVERNEL (en costumes). Intervention de Jean LE POULAIN, metteur en scène, sur le rythme de la diction...
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre