AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Hillel


Hillel
  12 mai 2014
Voici le dernier et quatrième tome d'une série young-adult drôle, originale et décalée, à prendre au second degré.

Ce tome-ci est moins extravagant que le précédent, et pourtant tout aussi riche, rythmé et captivant que les autres.Comme dans les précédents tomes, nous retrouvons Indiana dans des ennuis jusqu'au coup. Toujours à devoir faire travailler sa tête pour se sortir des ennuis. Comme dans les tomes précédents, il est toujours entouré de surnaturels puissants et excentriques. Ils font tous preuve de beaucoup d'humour et de répliques équivoques. Des personnages que nous suivons avec plaisir maintenant depuis trois tomes. Comme dans les précédents, notre héros est toujours autant amoureux et fou de désir pour la belle Katerina, devenue, depuis peu sa femme. La sensualité entre les deux est toujours à son comble dû à cette tension sexuelle inassouvie depuis le début de leur rencontre! Et le tout ne cesse d'augmenter d'un cran.
En bref, dans ce dernier tome, l'auteur reprend la bonne recette qui a marché dans cette série particulièrement dynamique et nous en ressert un bon morceaux. le troisième tome nous avait embarqué dans des extravagances assez tirées par les cheveux. Là, il y en a tout autant, mais soit je m'y suis habituée, soit elles me sont apparues moins énormes.

Nous retrouvons notre héros, rebrousse-temps, à la recherche de sa mère kidnappée par Brandkle. En plus de cela, un terrible sorcier menace la meute Teller, et procède à des crimes atroces, menaçant directement Indiana. Enfin, Katerina tombe dans un mauvais piège, en bonne épouse jalouse qui se doit, et plaque son jeune mari. Indiana a de quoi faire. Les péripéties s'accumulent, le couple est mis à rude épreuve, tout comme celui que forme les deux vampires un peu particuliers, Axel et Annabelle... Chez les vampires, chez les loups et même chez les sorciers rien ne va plus. il est temps que les surnaturels s'entendent pour vivre en harmonie!
Dans tout ce bazar de surnaturels, Indiana est encore au centre de tout, et semble avoir un rôle à jouer, non négligeable...
Tout est énorme, caricatural, drôle, voire délirant... cela passe en prenant cela à la légère, au second degré. Mais bon, parfois je me suis dit, "qu'est-ce que c'est encore que ce truc que nous sort l'auteur?"

Ce tome clôture la série, avec une Happy-end, des réponses à toutes les questions, et une fin assez prévisible, mais qui laissera tout le monde comblé!

Encore une fois j'ai été bien surprise du ton employé par l'auteur. de l'humour et des répliques sensuelles ou clairement sexuelles à chaque chapitre. Bref, pour ma part, un roman qui se rapproche beaucoup plus du roman bit-lit que du livre jeunesse.

Un moment de lecture agréable, sympa, sans prise de tête. Une série qui se termine en beauté, sans grande surprise ou coup de coeur mais qui fait passer un agréable moment.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus