AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782080690517
413 pages
Flammarion (11/10/2006)
3.88/5   698 notes
Résumé :
La Terre n'est, vue d'Autre-monde, qu'une planète du système solaire parmi d'autres. Sa destruction et celle de deux adolescents aux pouvoirs étranges poserait-elle un problème ? Face à cette menace, Tara et ses amis tentent de sauver la planète, mais seront-ils de taille à la protéger ainsi que les deux adolescents menacés par leur propre magie ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,88

sur 698 notes

Aryia
  26 février 2022
Ces dernières années, je me suis laissée complétement submergée par ce blog et par la frénésie des challenges : entre les services presse à traiter dans un temps donné et les consignes à valider dans un temps imparti, j'en ai quelque peu oublié de me faire plaisir. Et même si cela m'a permis de faire de très belles rencontres, ainsi que de très belles découvertes littéraires, je crois que le temps est venu de dire enfin « stop ». Cela ne veut pas dire que je n'accepterai plus aucun service presse, ni que j'abandonne tous mes challenges, cela veut tout simplement dire qu'ils passeront désormais au deuxième plan, après mes envies du moment. Plus question d'avoir une pile de dix services presse à écluser dans le mois, m'empêchant de lire autre chose. Plus question d'avoir des challenges contraignants qui me dictent mes lectures sans me laisser la moindre marge de manoeuvre. Il est grand temps pour moi de laisser à nouveau mon coeur choisir ce que je veux vraiment lire, comme je le faisais avant de découvrir la blogosphère et les challenges littéraire ! Et je me rends compte que ce qui m'a le plus manqué ces dernières années, c'est de me replonger dans mes sagas d'enfance et d'adolescence … En 2021, j'ai enfin pris la peine de rattraper tout le retard accumulé dans La guerre des clans, et désormais, l'heure est venue de reprendre mon Tarathon interrompu depuis presque cinq ans … et clairement, c'est le bonheur à l'état pur que de retrouver Tara et des joyeux compagnons !
Après avoir, une fois de plus, vaincu le terrible et mystérieux Magister et sauvé l'univers des hordes de démons prêts à l'envahir, la jeune et puissante Héritière du noble et puissant Empire d'Omois s'est … tout simplement volatilisée. Tandis que ses amis, sa famille et AutreMonde tout entier se lancent à sa recherche, craignant le pire (Tara ayant une prédisposition à se faire kidnapper par toutes sortes d'individus en quête de puissance ou de vengeance, si ce n'est les deux à la fois), la jeune fille pose le premier jalon de son grand projet secret : faire revenir son défunt père d'entre les morts et reconstituer enfin sa famille … Lorsque ses compagnons la retrouvent enfin sur Terre, ils n'ont pas le temps de se réjouir : non seulement sa magie surpuissante, due à une manipulation génétique, menace de la consumer entièrement (en détruisant au passage la planète sur laquelle elle se trouve), un groupe de Harpies mercenaires s'en prend violemment à leur groupe, semblant prendre pour cible privilégiée le demi-elfe Robin. Mais ce n'est pas tout : elles ont également reçu comme mission d'enlever un jeune sortcelier anglais. Refusant de laisser ce pauvre garçon entre les griffes empoisonnées de ces horribles bestioles, et encore moins entre les mains de leur dangereux et mystérieux commanditaire, Tara et ses compagnons se mettent aussitôt en route pour l'Angleterre. Direction Stonehenge, là où son grand-père Ménélas a disparu bien des années auparavant …
Je dois bien le reconnaitre, même si je n'aime pas trop émettre de bémol sur cette saga si chère à mon coeur : ce tome est clairement l'un de ceux qui me laissent le plus mitigée. La faute, tout simplement, à l'irruption toujours plus affirmée d'une sous-intrigue qui non seulement ne m'intéresse pas plus que ça, mais a de plus tendance à m'agacer au plus haut point : les amourettes adolescentes. Entre Moineau et Fabrice qui semblent soudainement avoir perdu les trois-quarts de leurs capacités intellectuelles depuis qu'ils se sont mis en couple, Cal qui court après celle qui a voulu l'égorger pour lui demander de sortir avec lui, et surtout Robin et Tara qui passent leurs journées et leurs nuits à penser l'un à l'autre en louant mentalement les « qualités » de l'autre, sans parler de Xandiar et Séné qui semblent prêts à roucouler dans les bras l'un de l'autre … J'ai passé la moitié du roman, si ce n'est plus, à lever les yeux au ciel en regrettant de ne pas pouvoir distribuer des baffes à tout ce petit monde pour leur intimer de laisser leurs hormones tranquilles et de se concentrer sur ce qui est important. Un petit peu, ç'aurait pu être romantique, mais là, on sombre purement et simplement dans le pathétique. Ça m'énerve à la fois parce que c'est bourré de niaiseries absolument dégoulinantes, mais aussi et surtout car ce que je trouvais le plus beau, dans cette saga, c'était vraiment leur groupe d'amis : ça vient tout briser, et c'est vraiment dommage.
Et ça l'est d'autant plus que sinon, ce tome est vraiment celui où commencent « les choses sérieuses ». Dans ce tome, on commence vraiment à saisir toute la complexité de l'histoire : dans ce tome, complots et machinations diverses et variées s'entremêlent, formant un enchevêtrement qui semble inextricable, dans ce tome, révélations et rebondissements s'enchainent, s'accumulent, se multiplient, c'est grandiose et éblouissant. A chaque fois qu'on a le sentiment d'avoir saisi une partie du mystère, à chaque fois qu'on a l'impression d'avoir compris le fin mot de l'histoire, un nouveau coup de théâtre vient tout bouleverser : rien n'est jamais aussi simple qu'on ne l'imagine au premier abord, et c'est absolument passionnant de tenter de démêler les noeuds des différentes intrigues. Je sais que bien des lecteurs sont quelques peu déçus d'apprendre que la puissance de Tara est la résultante de centaines d'années de manipulations génétiques, mais pour ma part, je trouve cela bien plus intéressant que si c'était naturel : ça atténue un petit peu son côté « Mary-Sue » que les mêmes lecteurs déplorent, pour ajouter un surplus de tension à l'ensemble. Car non seulement on ne sait pas vraiment qui est derrière ce programme d'augmentation du potentiel génétique (et on ne sait donc pas ce que ce « qui » recherche vraiment, car on connait désormais assez bien Sophie pour savoir que non, ce n'est clairement pas pour « le bien commun »), mais en plus, cette magie trop puissante risque de tuer Tara et tous ceux qui se trouveront sur la même planète qu'elle lorsqu'elle explosera …
Autant vous dire qu'on dévore chapitre après chapitre pour savoir comment tout ceci va se terminer ! Car tome après tome, les « happy end » se font nettement plus nuancées : oui, bien sûr, Tara et ses compagnons arrivent généralement à s'en sortir, à contrecarrer les plans du grand méchant et à sauver tout le monde in extremis, mais le prix à payer est généralement bien plus élevé à chaque fois. Désormais, on ne peut plus s'accrocher coute que coute à la certitude que « tout sera bien qui finira bien » : on sait que pour gagner, nos héros devront renoncer un peu plus encore à leur innocence, à leur insouciance, à leur enfance. On sait qu'ils ne sortiront pas indemnes de cette épreuve, de cette confrontation : il y aura forcément des blessures, des fêlures, non seulement au corps mais aussi et surtout au coeur et à l'âme. Petit à petit, l'ambiance très colorée laisse place à une ambiance un peu plus sombre … et ça n'est pas pour me déplaire, car ça ajoute encore à la tension dramatique, ce côté bien moins « enfantin », moins fantasque. Mais dans le même temps, j'apprécie énormément l'humour toujours plus grandissant de Sophie : c'est pareil, on quitte un humour fait de jeux de mots et de blagues pour s'orienter vers un humour plus ironique, plus sarcastique, plus subtil mais autrement plus décapant. Certaines scènes sont absolument cocasses, certains dialogues sont à mourir de rire, et ça apporte une fraicheur bienvenue dans l'ensemble plutôt morose de cette course contre la montre infernale …
En bref, vous l'aurez bien compris, presque quinze ans après ma découverte de la saga, mon verdict reste toujours le même : je suis conquise, purement et simplement ! Je sais que Tara Duncan n'est pas exempte de défauts, qu'il y a certains clichés et stéréotypes qui peuvent rebuter certains lecteurs un peu trop sérieux pour leur propre bien … mais pour ma part, la magie opère encore et toujours ! C'est justement ce que j'aime tant, le fait que Sophie ne laisse rien ni personne brider son imagination, qu'elle nargue allégrement ceux qui voudraient la contraindre à rentrer dans le moule de la bien-pensance du moment : on sent que ce qu'elle cherchait en écrivant cette saga, c'était de faire rire et rêver ses lecteurs tout en s'amusant elle-même … Et c'est justement parce qu'elle n'hésite jamais à aller à contre-courant des normes que cette saga est absolument unique, et donc absolument géniale ! J'ai coutume d'appeler Tara Duncan « mon antidépresseur littéraire le plus efficace », et je pense d'ailleurs que l'une des raisons pour lesquelles je me suis progressivement enfoncée dans la déprime ces dernières années, c'est parce que je n'avais plus ma petite dose annuelle de fou-rires et d'évasion. Ça peut paraitre étrange, mais quand je retourne sur AutreMonde, j'ai immédiatement le sentiment d'être plus légère, plus souriante : ça me fait du bien, et ça peut aussi vous faire du bien, il suffit de retrouver son âme d'enfant, bien enfouie sous notre carapace d'adulte sérieux et responsable, et vous verrez, ça marche à tous les coups !
Lien : https://lesmotsetaientlivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ewylyn
  23 septembre 2014
J'ai effectué une chronique autour des tomes 4 et 5, mais je tenais à mettre quelques mots sur ce tome qui entre dans mon top des favoris. C'est une suite toujours aussi prenante, riche en rebondissements et dont j'ai adoré le fil rouge autour de Stonehenge, une intrigue très addictive.
L'histoire nous conduit auprès d'une Tara qui semble s'épuiser de plus en plus à cause de son trop-plein de magie. Ce qui la pousse à se rendre à Stonehenge est une attaque de harpie bien décidée à la ramener elle et un certain Jérémy à leur commanditaire. Ce haut lieu mystérieux cache de sombres secrets, il serait responsable de la disparition du grand-père de Tara, il aurait un lien avec un dragon aux ambitions malsaines à l'origine du meurtre d'un scientifique et de la manipulation génétique de deux sortceliers.
Comme je le disais en introduction, ce rapide résumé du tome démontre toute l'étendue et la richesse de l'intrigue. Dès le début, je suis entrée dans l'histoire et il m'a été impossible de le lâcher, je l'ai dévoré en quelques jours. J'ai adoré la maîtrise de l'intrigue et seuls les derniers chapitres apportent la clarté nécessaire pour tout saisir, parce que j'avoue avoir été traîner par l'auteure. Étant persuadé que untel était le coupable qu'elle ne fut pas ma surprise d'apprendre que les apparences furent très trompeuse !
L'univers est toujours aussi génial, j'en parle régulièrement dans les chroniques de Tara Duncan, mais il faut admettre la grande force de ce monde vaste, complexe, riche. Il est magique et effrayant, la magie est bien travaillée dans ses aspects positifs que négatifs, l'idée de faire intervenir la manipulation génétique fut très intéressante... Au fil des pages, notre connaissance d'AutreMonde s'en retrouve affinée au gré des pérégrinations de Tara et de ses amis. La plume de Sophie Audouin-Mamikonian est rythmée, pleine d'entrain, on se laisse guider avec plaisir, c'est enthousiaste et plein d'humour.
Les personnages sont absolument géniaux, comment ne pas les aimer ? Chem, Cal et Moineau compte toujours parmi mes préférés, surtout Cal, ingénieux et drôle tandis que Moineau est plus sage et sympathique. Chem est une valeur sûre, tout comme Isabella, la grand-mère – je suis ravie d'en apprendre plus sur elle, son histoire est très touchante. J'adore Fafnir et sa manière de voir, j'aime Manitou et son calme, les Familiers sont amusants... Impossible de s'ennuyer avec eux, on rit, on vibre d'émotion, on participe à des aventures incroyables. Jérémy m'apparaît comme bien sympathique, j'ai hâte d'en apprendre plus à son sujet, sa venue apporte un nouveau vent dans ce magic gang !
En conclusion, ce quatrième tome est une belle suite à la série. Je suis toujours aussi fan, l'univers est riche et loin d'être ennuyeux, il sait se renouveler et s'affiner tome après tome tout en restant assez cohérent. Les protagonistes sont extraordinaires, uniques et l'on aime leurs personnalités différentes et sympathiques. le texte est soigné, précis, drôle et plein d'entrain, on se laisse guider et l'on suit les aventures de Tara avec enthousiasme tant on entre facilement dans l'intrigue. Cette dernière est riche en action, en aventure, en révélation, en humour, en amitié, en découverte, c'est une promenade à Stonehenge que je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mondaye
  26 juin 2016
Il me semble que c'est à partir de ce tome que j'ai commencé à décrocher de la série. Pourquoi?
Est-ce simplement le fait que la série n'a pas su vieillir avec moi? Est-ce un sens critique plus développé? Ou juste une fatigue devant la surenchère au fil des tomes sans qu'il n'y ai de progrès notable dans l'histoire?
Dur à décider.
De ce tome je me souviens surtout de l'histoire assez tirée par les cheveux qui semblait sortir de nulle part.
Bref par la suite la seule chose qui me poussais à continuer était le désir de voir si mes déductions au niveau de l'identité de Magister était juste. (personnage qui brille par son "absence" au niveau de ce tome) Et cela n'a même pas suffi, j'ai abandonné à partir du dixième. (qui est d'une extravagance rare)
Commenter  J’apprécie          70
Lucie2003
  26 novembre 2016
Personnage principaux : Tara Duncan, Gloria dite Moineau, la naine Fafnir, le demi elfe Robin, Cal l'astucieux voleur, Fabrice le terrien qui adore les charades, Manitou le arrière grand-père de Tara, Selena la mère de Tara, sa terrifiante grand-mère Isabella et Maitre Chem le dragon.
Résumé : Tara Duncan a une mission à faire sur terre. Pour se faire, elle laisse ses amis sans nouvelle. Paniqué ils se lancent à sa recherche, pansant qu'elle c'est fait à nouveau enlevé. Tara retrouvé, une mauvaise nouvelle les attends : la jeune fille fait une indigestion de magie. Si elle n'est pas guérie le plus vite possible elle mourra et détruira la planète sur laquelle elle se trouve ! Mais Tara n'est pas la seule à avoir des problèmes. A Omois, Xandiar, le chef des gardes enquête sur une mort qui a tout l'air d'un assassinat ! La jeune sortcelière nous amène dans un tourbillon de magie et d'amour, tout ça avec du sens de l'humour!
Mon avis : Dans tous les Tara Duncan, celui-ci est mon préféré ! L'héroïne est plus attachante que jamais. Je la pleins quand elle a un coup de blouse, je maudis les méchants qui l'embêtent, je soupire de soulagement quand elle sort des pièges qu'on lui tend, je rit quand elle a le temps de le faire et je rougit quand Robin lui fait ENFIN sa déclaration d'amour!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Liliblack
  20 juillet 2020
Je suis un peu déçue de ce tome car on découvre que Tara Duncan est le sujet d'une manipulation génétique ce qui augmente sa magie. Je trouve que c'est dommage que son pouvoir ne soit pas naturel. C'est moins captivant, cette spécificité la rend moins importante. Par contre, le reste de l'histoire est vraiment bien construite, les personnages sont toujours aussi attachants et drôles. Un livre rempli de révélation, suspense et d'humour.
Résumé :
Tara part pour se reposer et pour faire une mission secrète sur terre, laissant ses amis qui ne sont pas au courant. Très vite, ils s'inquiètent et partent à sa recherche. Une fois retrouvée, Tara et ses amis sont de nouveau en danger car un groupe de Harpies les attaquent au manoir d'Isabella. le groupe de sorceliers découvre une lettre d'instruction au cou de la harpie qu'ils ont kidnappée en otage et sont amenés à quitter le manoir pour aller sauver un nonsos en danger à Stonehenge. En route, Tara fait une overdose de magie, ce qui les contraint à rester sur place. Après cette nouvelle, L'impératrice d'Omois fait envoyer maître Chem pour sauver Tara. Cela étant fait, les sorceliers se dirigent vite vers Stonehenge et amènent le jeune garçon avec eux. Depuis leur arrivée dans cette mystérieuse ville, d'étranges phénomènes se produisent : l'image du grand père de Tara affichée sur le mur d'un gîte, alors que celui-ci a disparu dans cette même ville depuis longtemps, ainsi qu'un poème adressé à la jeune sorcelière lui-même également inscrit sur le mur du même gîte. Que d'évènements étranges qui les poussent à se diriger vers un site au coeur de la ville ! La terre est en danger… Est-ce un plan de Magister ? Ou bien pire ? Vous allez tout découvrir dans ce tome. Je conseille ce roman.
Bonne lecture.
Lisa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
mathilde08mathilde08   10 mai 2013
- Bon, Tara, en fait, je cherchais Moineau, mais je voulais te parler à toi aussi. Allez, vas-y, crache le morceau !
Stupéfaite, Tara le dévisagea.
- Quel morceau ?
Moineau le regarda, surprise.
- Tu es déjà au courant pour Robin et Tara ?
- De Rob... non, pas du tout, enfin, s'il y a quelque chose que tu veux me dire à son sujet tu m'en parleras après. C'est à propos de ce bobard que Tara nous a servi hier. Ça marche peut-être avec les autres, mais moi je la connais depuis que j'ai trois ans et qu'elle a essayé de me piquer mon GI Joe pour le marier avec sa Barbie. Alors vas-y, Tara. Explique. Qu'es-tu venue faire sur Terre au juste après t'être enfuie discrètement d'AutreMonde ?
Tara leva un sourcil hautain.
- D'abord, je ne voulais pas marier ma Barbie avec ton GI Joe, et puis, c'est toi qui m'as piqué les robes de Barbie pour les mettre sur ton guerrier plein de muscles, si je me souviens bien.
Embarrassé, Fabrice jeta un coup d’œil à Moineau, hilare, et répondit dignement :
- J'avais trois ans, je voulais voir s'il arrivait à se battre avec tout ce fatras de jupon et de frous-frous. Bon, ta tentative de diversion était assez réussie, mais pas suffisamment. J'attends !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
mathilde08mathilde08   10 mai 2013
- S'lil embri chal vari. S'lil géomsili, mel chalandri. S'al s'li ss éovul. Loc echal t'eol, echal maril.
La langue était d'une grande douceur, coulait comme du miel et Tara sentit un frisson lui parcourir le dos.
- C'est le début d'un poème elfique, expliqua Robin, ses yeux fixés sur elle.
Il se mit à genoux, lui saisit les deux mains et traduisit :
- Ta beauté est de velours liquide qui engloutit mon âme. Ton esprit est la plume qui trempe dans l'encre de mon sang. Sans toi, je suis ombre. Et l'eau de tes larmes est le puits où je me noie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
mathilde08mathilde08   22 mai 2013
- Oh ! Et donc, tu la traquais ?
Cal décida d'être franc avec celle qui venait de lui sauver la vie.
- En fait, j'envisage plutôt d'en faire ma petite copine... enfin, après lui avoir fait passer cette envie de me tuer.
- Explicite « petite copine », s'il te plaît, ami Cal.
Aïe. Il aurait mieux fait de se taire !
- Je veux sortir avec elle, dit-il avec embarras, l'embrasser, je suis amoureux d'elle, quoi !
L'aragne ne paraissait pas plus avancée. Laborieusement, Cal entreprit de lui décrire les arcanes de l'amour humain. L'aragne finit par adopter un air proche de la perplexité.
- Tu veux dire que vous ne disposez d'aucun signe vous permettant de savoir si c'est la bonne ara... femelle ? Pas de phéromones, pas de poils dressés, rien ? Mais c'est de la folie ! Comment votre espèce a-t-elle survécu ?
- Crois-moi, on se pose tous la question ! Bon, je n'ai pas envie de servir d'apéritif à une autre de tes copines, pourrais-tu m'accompagner jusqu'à la lisière de la forêt, s'il te plaît, Drrr ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mathilde08mathilde08   10 mai 2013
- Euh, Tara, ne me carbonise pas, s'il te plaît, c'est moi, Moineau !
Comment son amie savait-elle qu'elle était réveillée et prête à agir ? Elle allait lui poser la question lorsqu'elle se rendit compte que ce n'était pas le doux reflet des lunes factices qui éclairait la pièce.
C'était elle.
Pas juste ses mains. Tout son corps illuminait. Effrayée, elle dégagea un bras des couvertures. Sa peau diffusait une lueur comme un vers luisant, bleu.
Moineau s'avança, accompagnée par Sheeba, sa panthère argentée.
- Ça par exemple, Tara, chuchota-t-elle. Que fais-tu ?
- Moi ? Rien du tout, répondit la jeune fille. C'est cette fichue magie ! Regarde-moi, on dirait un lampadaire !
Moineau faillit rire tant l'indignation était sensible dans la voix de son amie, mais se reprit très vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mathilde08mathilde08   22 mai 2013
Soudain elle s'interrompit et eut un sourire radieux.
- Hé, mais pourquoi je m'en fais, moi, j'adore me battre ! Si c'est un traquenard, c'est super ! Un mystérieux inconnu va essayer de tuer Tara, on va lui sauver la vie, taper sur un tas de gens et tout va se terminer par un banquet sur AutreMonde !
Fabrice se mit à rire.
- Fafnir, j'ai l'impression d'entendre Obélix, parfois ! Si tout pouvait être aussi simple, ce serait fantastique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Sophie Audouin-Mamikonian (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Audouin-Mamikonian
la saga de tara Duncan n'est pas finie interview par de jeunes lecteurs
autres livres classés : magieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Tara Duncan : T. 1 : Les Sortceliers, de Sophie Audouin-Mamikonian

Comment se nomme la grand-mère de Tara ?

Isabella
Angélica
Déria

10 questions
321 lecteurs ont répondu
Thème : Tara Duncan, tome 1 : Les sortceliers de Sophie Audouin-MamikonianCréer un quiz sur ce livre