AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782211209878
281 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (27/09/2012)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 141 notes)
Résumé :
L’orphelinat d’Abbey Road ne s’est pas toujours appelé ainsi. Son véritable nom, il vaut mieux ne pas le connaître. Il vaut mieux ne pas poser de questions, non plus, ni sur ce sujet ni sur aucun autre. Soeur Ethelred n’aime pas que les enfants posent des questions. Elle dit que Dieu apportera toutes les réponses. Ses réponses à elle, ce sont les punitions. Ce soir, comme chaque soir, les pensionnaires ont dit leur prière et soeur Ethelred a coupé l’électricité dans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
Mladoria
  25 mars 2017
Un premier tome plein de mystère, de magie, de suspense, d'amitié dans une atmosphère brumeuse aux volutes enchantées.
La vie à l'orphelinat d'Abbey Road est truffée de petites joies quotidiennes mais les soeurs ne sont pas toutes charitables. Joy, Margarita, June, Hope et Ginger se lancent dans la résolution du mystère d'un souterrain guidé par un manuscrit facétieux, un chat blanc et les voix qui hantent l'une d'elles pour sauver leur amie Prudence qui n'en a que le nom car sa curiosité lui a valu de faire une bien funeste rencontre.
Cette aventure confronte le monde des adultes au regard de l'imagination enfantine et nous plonge dans un monde magique qui ne nous a pas encore tout dévoiler à la fin de ce premier opus. Loin s'en faut. Et si pour l'une des jeunes filles, le destin semble plus clair, pour les autres, le trouble demeure quant à leur avenir et leur devenir, en Alvénir ou ailleurs.
Un petit coup de coeur du genre qui se fait désirer mais dont on trépigne de connaître la suite une fois tournée la dernière page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
MlleJulie
  21 octobre 2013
J'ai beaucoup aimé ce livre.Il est un peu lent à démarrer mais une fois plongée dans l'aventure fantastique,c est un pur plaisir,l'écriture est fluide et vraiment très plaisante à lire.Les personnages des petites orphelines sont très attachantes et pleine de bon sens et de malice! j'ai beaucoup apprécié les répliques piquantes entre elles.De même que la question de la mort abordée avec subtilité et simplicité mais pleine de bon sens.On aborde aussi la puberté ainsi que des questions très pertinentes sur la croyance en Dieu. le tout,abordé avec simplicité et pertinence .Et pour ne rien gâcher la quête fantastique est vraiment très chouette.
J'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture et je le recommande!
Je vais me procurer le tome 2 au plus vite.
Commenter  J’apprécie          140
Milleliri
  13 mai 2019
De la littérature jeunesse et fantastique. Moi qui ne suis pas du tout rompue à l'exercice, j'avais peur d'être déçue. J'ai lu il y a plusieurs années une critique dithyrambique du premier volume des « Orphelines d'Abbey Road » d'Audren et ça faisait tout aussi longtemps que j'essayais de mettre la main dessus, me heurtant à des « ruptures de stock » et autres « pas de réédition ». Et puis un jour, miracle. Mon libraire m'annonce « m'enfin mais si ! ils vous ont raconté n'importe quoi ! ».
Je me rappelais que l'histoire se passait dans un orphelinat, dans une ambiance un peu gothique, avec un virage fantastique annonçant d'autres tomes plus axés sur ce thème. Sur le papier, de nombreuses cases se trouvaient donc cochées mais il restait à faire passer l'épreuve du feu aux demoiselles d'Abbey Road.
Le roman adopte principalement le point de vue de Joy, une jeune fille accueillie à l'orphelinat quelques années plus tôt après la perte de ses parents. Elle fait partie des rares enfants qui ont effectivement connu leurs parents, ce qui lui vaut quelques inimitiés injustes et néanmoins réelles. Mais c'est aussi une enfant qui grandit, qui découvre qu'elle peut repousser ses propres limites, au travers d'une aventure qui lui ouvre des perspectives immenses.
Son amie Margarita, la plus âgée de l'orphelinat, qui vit mal l'arrivée de la puberté, a des élans de liberté et d'insolence. Ce qui la conduit à découvrir un souterrain oublié sous l'église du domaine. le secret se répand dans une petite bande de gamines curieuses et aventureuses… jusqu'à ce que l'une d'elle soit retrouvée à demi-morte après plusieurs jours de disparition.
L'état de la mal-nommée Prudence se dégrade rapidement et inexplicablement. Ses amies se démènent pour comprendre ce qui lui est arrivé mais c'est presque par hasard que Ginger montre à Joy le chemin d'une source enchantée. Mais l'eau miraculeuse se mérite et les jeunes filles devront s'aventurer dans les souterrains plus loin qu'elles l'ont jamais fait pour sauver Prudence du Diable Vert et commencer à appréhender les secrets du monde d'Alvénir.
N'ayant pas lu les séries du type Narnia ou les Orphelins Baudelaire, je n'ai pas vraiment de point de comparaison au niveau littérature fantastique jeunesse. Mais le roman m'a rappelé « L'île aux mensonges » de Frances Hardinge. Il y a ce qu'il faut de mystère, d'aventure, de suspense et de personnages intéressants pour s'attacher à l'univers proposé et se laissant porter, même si l'issue ne fait pas vraiment de doute.
Ce n'est pas du Tolkien, j'ai souvenir d'un « Hobbit » un poil plus costaud alors que je l'ai lu à l'âge ciblé par « Les Orphelines d'Abbey Road », vers 11-13 ans. Ce n'est pas non plus du niveau d'un « Livre de Perle » de Timothée de Fombelle. Mais ça se tient, ça se lit vite, c'est franchement honnête et j'ai beaucoup aimé la façon de décrire la sortie progressive de l'enfance, dans le corps et dans la tête. (et le hibou psycho-rigide)
Du coup je suis partante pour les autres tomes de la saga. J'avais la possibilité de commander tout le bouzin mais j'ai toujours eu des difficultés à me lancer dans des séries, encore plus fantastiques et ne parlons même pas de littérature jeunesse. En « vraie » série, la dernière que j'ai lue devait être quelques tomes des « Aventuriers du monde magique » d'Andre Norton, de la fantasy, quand j'étais ado.
Alors je voulais d'abord voir avec juste le premier tome avant de m'engager plus avant. Il y a 4 tomes pour le moment, le dernier sorti en 2014. Ça me semble assez safe au niveau série potentiellement interminable. (je dis ça mais je suis à deux doigts de quand même me procurer « Game of Thrones » dans sa version livresque alors que GRR Martin ne la finira peut-être jamais)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MesNouvellesLectures
  12 décembre 2014
L'histoire se passe donc dans un orphelinat isolé, dirigé par des bonnes soeurs qui sont assez strictes et qui ne connaissent que les punitions pour parler et empêcher les jeunes filles de poser des questions. Les choses vont changer le jour de la visite médicale, une jeune fille Margarita, la plus âgée d'entre elles, remarque des changements sur son corps et n'est pas rassurée car personne ne lui a rien expliqué. Margarita a donc décidée de s'enfuir / de se cacher pour éviter cette fameuse visite, et c'est là qu'elle va faire une étrange de découverte, un passage souterrain. Elle va donc confier ce secret à son amie Joy, et elles décident d'aller explorer ce passage, mais les choses ne vont pas se passer comme elles le désirent car le passage se situe sous l'abbatiale, un endroit où l y a toujours du monde.
Cette amitié entre elles est nouvelle, et elle va bénéficier à Joy, qui va tout doucement se rendre compte qu'elle a des lacunes dans son vocabulaire, que les choses ne sont pas justes à l'orphelinat, elle va apprendre à observer les choses et elle va mûrir et apprendre à s'affirmer. Quand on voit ses pensées, ses réflexions, on se dit qu'elle est naïve mais au fur et à mesure du livre, on voit un changement s'opérer.
Margarita est une jeune fille passionnée par les livres, elle passe sont temps à livre les livres de la bibliothèque, et cette aventure avec le souterrain va la faire se sentir comme une des héroïnes de ses livres qu'elle aime tant. Elle aussi va changer, elle va encore plus s'affirmer qu'auparavant et n'hésitera pas à faire ce qu'il faut, ce qui est juste.
Il y a aussi Ginger, qui est un peu plus jeune, qui est cataloguée comme « folle » car elle a parfois un comportement étrange et qu'elle ne tient pas en place. Ginger, qui a tout perdu, ne désire qu'une chose, aller rejoindre ses parents qui sont morts. Mais ça ne sera pas pour tout de suite, car elle a un rôle important dans cette aventure, elle possède les clefs, si on peut dire, qui va conduire les jeunes filles à trouver ce qu'elles cherchent.
Car en effet, une autre jeune fille, Prudence, n'a pas pu résister à l'envie d'aller explorer le souterrain par elle-même, mais a son retour elle ne sera plus la même. Prudence à eu peur dans les catacombes, elle a croisée le chemin de quelque chose, qui est en train de la détruire et c'est pour cela que ça va être une course contre la montre pour ses amies afin de l'aider. Mais ça ne va pas être simple car elles ne peuvent en parler à personne, et puis ce n'est pas les soeurs qui les croiront, ni les aiderons. Ca elles l'ont compris assez vite.
Cette aventure est touchante, avec une touche de magie, un peu comme dans Alice au Pays des merveilles, il y a quelque clin d'oeil. Comme par exemple, on a toujours le doute à la fin de savoir si cette aventure à vraiment eu lieu, ou si c'était juste inventer. C'est une histoire d'amitié, de confiance et d'aventure. Les jeunes filles vont devoir se débrouiller quasiment seule, mais qui sait, il y a quand même peut-être quelques adultes de confiance dans leur monde…Je trouve que l'histoire est bien construite, je suis tout de suite rentrée dans l'histoire, et je dois dire qu'au début j'ai eu de la peine pour elles, mais la fin m'a plu et elle laisse aussi entrevoir de nouvelles aventures pour deux d'entres-elles.
Donc comme vous avez pu le comprendre, j'ai vraiment appréciée cette histoire. C'est très agréable à lire, et leurs aventures vont les conduire dans un endroit intéressant, que j'aimerais découvrir un peu plus, on verra si la suite va combler ma curiosité. Je vous conseil donc de lire ce livre, il est très plaisant avec une aventure teintée de magie.
Lien : http://mesnouvelleslectures...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
auredam
  20 octobre 2014
Un roman à l'ambiance légèrement inquiétante, dont l'intrigue se déroule dans un orphelinat tenu par des religieuses dans un lieu isolé. La vie des orphelines bascule lorsque Margarita annonce à Joy qu'elle a découvert un passage mystérieux sous le presbytère de leur orphelinat. Mais un jour, Prudence, que l'on pensait disparue, est retrouvée à moitié morte; Or, elle revient justement de ce fameux passage souterrain. L'habitant des catacombes, le Green Devil (diable vert) serait à l'origine de son état; il l'aurait ensorcelé e se nourrirait de son énergie. Pour la sauver, un seule remède : l'eau d'une source disparue il y a plus d'un siècle à la laquelle seule Ginger, une orpheline un peu "dérangée" peut faire accéder ses amies. Une ode à la pureté de ceux qui ont su garder leur âme d'enfants. Il sont en effet les seuls à pouvoir naviguer entre le monde réel et l'autre monde. Les adultes entourant les intrépides fillettes sont pour la plupart des êtres sans fantaisie, bigots à l'extrême et à l'esprit étriqué. Gardez votre âme d'enfant, la magie existe quand on y croit ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
Ricochet   22 janvier 2013
[Une] incursion close dans un petit monde suranné, délicat, mystérieux mais qui cache logiquement sous sa féerie quelques affres de noirceur...
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
LoupAlunettesLoupAlunettes   22 novembre 2013
L’orphelinat d’Abbey Road ne s’est pas toujours appelé ainsi. Son véritable nom, il vaut mieux ne pas le connaître. Il vaut mieux ne pas poser de questions, non plus, ni sur ce sujet ni sur aucun autre. Soeur Ethelred n’aime pas que les enfants posent des questions. Elle dit que Dieu apportera toutes les réponses. Ses réponses à elle, ce sont les punitions. Ce soir, comme chaque soir, les pensionnaires ont dit leur prière et soeur Ethelred a coupé l’électricité dans le dortoir. Mais Joy ne peut pas dormir. Elle pense au souterrain que son amie Margarita a découvert sous l’abbatiale. Qu’y a-t-il au bout de ces couloirs qui sentent le soufre ? Pourquoi Prudence ne parle-t-elle plus depuis qu’elle les a visités seule ? De quoi a-t-elle si peur ? D’où vient cette étrange brûlure sur son bras ? Que cache le mince sourire de Lady Bartropp, la bienfaitrice de l’orphelinat ? Et pourquoi la petite Ginger chante-t-elle sans cesse une chanson en latin sans même s’en apercevoir ? Les réponses sont peut-être là, tout près, dans un autre monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
SuzanpetitsregalslitterairesSuzanpetitsregalslitteraires   21 avril 2014
-[...]Ici l’honnêteté doit être utilisée avec parcimonie.
Je ne connaissait pas le sens de ce mot mais je sentais que cette parcimonie m'avais surement fait défaut. On ne va pas mettre du chocolat dans un gâteau si on ne sait pas que le chocolat existe... c'était la même chose avec les mots. Je ne pouvait pas utiliser la parcimonie puisque je n'en avais jamais entendu parler. Le fait d’accroitre son vocabulaire permettait sans doute de faire plus de chose dans la vie. Utiliser de la parcimonie, de la relativité, de la miséricorde à bon escient devait rendre la vie plus intéressante. Maragarita m'incitait à penser que les mots étaient des coupons de liberté et j'avais hâtes d'en connaître autant qu'elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pannette13pannette13   08 février 2017
- J'ai raconté la vérité! Mais sœur Alarice m'a dit que je mentais et qu'aucune sœur ne pouvait se permettre de voler quoi que ce soit. Du coup, elle m'a punie. Je suis privée de dessert et de bibliothèque pendant deux semaines.
- Mais c'est injuste!
- Tu trouve que la vie est juste, toi?
Commenter  J’apprécie          50
MlleJulieMlleJulie   21 octobre 2013
(...)
-Ce n'est sûrement pas un rêve,me dit Ginger.
La voix m'avait déjà parlé d'Alsima.
-Au contraire,ce que tu me dis là ne ressemble pas du tout à la réalité...
-Le rêve n'est pas l'opposé de la réalité,chère mademoiselle,le rêve est son complément dit la femme-chouette.
-Quel est l'opposé de la réalité alors? demandai-je
-L'illusion.
Commenter  J’apprécie          40
SuzanpetitsregalslitterairesSuzanpetitsregalslitteraires   21 avril 2014
-Ce sont de sacrés modèle en tout cas, répondit Margarita. La vraie vie moi, je la découvre dans les livres. Tu vois, avant de lire ce roman, je n'imaginait même pas qu'un enfant puisse répondre à un adulte...Les livres ne peuvent pas être nocifs. Ils me sauvent la vie, j'en suis certaine. Ce sont un peu les parents qui me manquent. Ils font toute mon éducation...
-N’empêche que ces parents-là aurait du te conseiller de la boucler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Audren (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Audren
Vidéo de Audren
autres livres classés : orphelinatVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Wild girl

Quel est le nom de famille de Milly ?

Anson
Burnett
Flanagan
Jackson

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Wild Girl de AudrenCréer un quiz sur ce livre

.. ..