AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782370733894
317 pages
Allary Editions (28/10/2021)
3.98/5   25 notes
Résumé :
Riche de portraits éclairants et nourri d'analyses des meilleurs spécialistes, ce livre dévoile les nombreux chemins qui mènent au complotisme. Et ceux qui permettent d'en sortir.
Une plongée fascinante au cœur de la mécanique de pensée conspirationniste et de son pouvoir d'attraction.
Pourquoi les théories complotistes séduisent-elles autant ?

Collègues, amis, parents... Les discours conspirationnistes progressent dans tous les milieux ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Blok
  07 novembre 2021
Un livre de plus sur le complotisme ? Pas tout à fait. Les ouvrages sur la question se présentent généralement sous une forme descriptive, plus ou moins synthétiques, rédigée par un auteur extérieur à la communauté complotiste. Les complotistes concrets n'y interviennent pas ou peu
Audureau a adopté une démarche différente, en donnant la parole aux complotiste, de ne pas leur apporter la contradiction, ce qui se révèlerait contre-productif (même s'il avoue avoir une fois perdu patience, ce qu'il est difficile de lui reprocher et de rapporter leur propos sans complaisance mais avec le maximum d'objectivité possible et sans dérision
Cette démarche s'est révélée fructueuse, car elle dévoile mieux que cela n'a jamais été fait les mécanismes de l'entrée en complotisme
Il suffit de peu de choses pour sombrer : on est attiré ou intéressé par une rumeur complotiste, on veut de renseigner, on fait des recherches sur Internet, les algorithme vous orientent en priorité vers les sites complotistes qui sont les plus nombreux, les plus consultés et donc les plus référencés, à la suite de votre consultation, on vous propose d'autres sites du même type, vous commencez à être convaincu, vous adhérez à des groupes complotistes sur les réseaux sociaux, l'adhésion à une thèse complotiste vous entraîne à adhérer à une autre, et jusqu'aux plus extrémistes, vous rencontrez d'autres adeptes, vos croyances se renforcent. le cheminement peut être différent et plus rapide, on peut entrer directement dans un groupe rencontré lors d'une manifestation
Dans tous les cas, on est exposé à atteindre un point de non-retour
Mais on peut aussi contracter des formes plus bénigne : pour ma part j'ai adhéré un temps à une forme de climato-scepticisme; sans jamais mettre en cause l'évidence du réchauffement planétaire, je n'adherais pas à l'explication anthropique : dans la mesure des variations climatiques considérables du climat se sont toujours produites, y compris aux époques historiques, sans que l'activité humaine puisse être incriminée à cette époque, j'avais pensé que le réchauffement actuel pouvait ne pas avoir d'autres causes que les réchauffements passés
Je lisais des livres de nature à me conforter dans mon opinion. Et puis en y repensant je me suis retrouvé devant une petite aporie: si j'avais raison, pourquoi un tel nombre de scientifiques étaient-ils d'un avis différent ? Et j'ai réalisé que si je concluais qu'ils étaient tous de mauvaise foi, j'adoptais une attitude complotiste et je ne valais pas mieux que ceux qui croyaient que le Covid avait été créé par Bill Gates pour supprimer quatre vingt dix pour cent de la population mondiale. Donc j'ai conclu que j'avais tort.
Comme quoi personne n'est vraiment à l'abri, quelque soit son niveau culturel. Il suffit d'avoir envie de croire quelque chose et d'en chercher les preuves. On les trouvera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          136
Matatoune
  15 novembre 2021
William Audureau propose une étude très sérieuse pour donner des éléments de compréhension et pour comprendre un phénomène qui ne cesse d'augmenter, celle du complotisme, depuis que les institutions s'affaiblissent et que les médias ne sont plus reconnues comme source d'information fiable.
Journaliste au Monde, William Audureau fait partie de l'excellente cellule d'investigation les Décodeurs qui décrypte les fausses informations, notamment sur internet. « Dans la tête des complotistes », il revendique la posture de celui qui ne cherche pas à contredire mais celui qui cherche à comprendre.
Car, à l'heure où chacun doit mettre en oeuvre ses propres outils de vérification de l'information, surtout si la fréquentation des réseaux sociaux est habituelle, il est urgent de comprendre cette théorie du complot qui envahit de plus en plus l'espace publique.
Pour William Audureau, le complotisme est l'explication systématique des événements historiques par l'action consciente, coordonnée et malveillante d'une minorité. Hannah Arendt a détruit le mécanisme de l'antisémitisme en montrant les modes de pensées du conspirationniste.
En trois parties, William Audureau décrypte les discours conspirationnistes. A partir de forme de personnalités particulières analysées en détail, des situations environnementales et d'un moment de fragilité passagère, les thèses complotistes peuvent alléger un quotidien vécu comme agressif et déstabilisant.
La crise du Covid a augmenté cette bulle d'irréalité. Parce que la parole publique s'est contredite, parce que les scientifiques ont exposé sur la place publique leurs réflexions plutôt que de communiquer sur un consensus, parce que la figure d'un Raoult est apparue rassurante pour les anxieux, les théories fumeuses sont venues mettre un langage simple sur de grandes inquiétudes.
Évidemment, le complotisme est né depuis longtemps ! Les théories sur le 11 septembre reléguées par des personnes publiques, comme un Jean-Marie Bigard, sont venues rapidement mettre en doute la communication officielle.
Néanmoins, le mouvement s'est nourrit des scandales politiques qui, depuis une dizaine d'années, ont ébranlé l'État. Et que penser de cette parole démocratique déniée par le traité de Lisbonne en 2005 ! du coup, les médias officiels sont ressentis de plus en plus comme assujettis à la communication d'une élite gouvernante, hors sol et déconnectée de la réalité, ce qui par moment est vrai ! .
A partir de trois grandes catégories de complotistes, William Audureau analyse les raisons de la persistance des idées controversées. Ne s'appellent -t- ils pas les Éveillés ? Chacun acquiert une reconnaissance dans un groupe. Et le monde devient leur terrain de jeu pour enquêter encore et encore. Certes un complotiste peut souffrir d'un délire de persécution mais pas de la paranoïa qui isole !
Alors, évidemment, le mouvement complotiste finit toujours par trouver des responsables aux maux du monde. A chaque époque, ses boucs émissaires, avec certains qui reviennent périodiquement : les juifs, les gouvernants, le satanisme, le communisme…
En troisième partie, William Audureau décrit son attitude basée sur le respect mutuel. C'est long, aléatoire mais indispensable. Et, c'est évidemment beaucoup plus facile si ce n'est pas un proche !
Au moment, où la parole publique n'a jamais été aussi éloignée du sens réel, où les réseaux sociaux deviennent l'un des seuls moyens d'information pour certains, où pour faire le buzz médiatique, il y a surenchère dans l'absurde, le racisme et les Fake-News, il est temps d'ouvrir les yeux !
Les démocraties occidentales n'ont jamais été aussi sensibles à la déstabilisation qu'actuellement. Et, une élection cruciale en France arrive… Ce qui s'est passé pendant quatre ans aux États-Unis (et c'est loin d'être fini) devrait nous inquiéter. Et, pourtant le même schéma est servi en France actuellement.
Des discours de plus en plus éloignés de la vérité envahissent l'espace public. L'essai de William Audureau donne des clefs pour comprendre les enjeux politiques. Un travail de grande qualité qu'il semble indispensable de découvrir !
Lien : https://vagabondageautourdes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
JCLDLGR
  14 avril 2022
Un livre intelligent dans lequel l'auteur utilise les derniers développements de la crise sanitaire et de l'élection de Joe Biden comme un exemple saisissant de ce que peut représenter la complosphère. On sent que l'auteur connaît bien son sujet et c'est cette connaissance sur le fond depuis plusieurs années d'investigation qui lui donne cette force. Son écriture claire et fluide ajoute à ce qu'il défend le plaisir de lire.
Le livre commence par une approche psychologique de quelques figures marquantes d'influenceurs et même si l'échantillon est réduit, les conclusions sur les profils (dans lesquels je retrouve quelques proches) sont très intéressantes.
Le complotisme commence par se nourrir du rejet des élites et de la recherche d'une vérité cachée... Mais c'est dans les réponses qui vont du farfelu au haineux, que le complotisme émerge.
Le cheminement individuel renforcé par le collectif des groupes sociaux qui se constituent autour de ces idées est l'objet de ce livre, qui démontre également l'impossibilité ou presque de le combattre, que ce soit par de l'argumentation ou du factchecking.
L'auteur termine sur quelques exemples de repentis, sur la façon dont ils en sont sorti, mais il laisse l'impression, malgré la surprise finale, qu'ils ne peuvent être que des exceptions. le complotisme nous renvoie avant tout une image de notre société malade.
Ayant parmi mes proches, collègues et amis quelques personnes ayant eux même cédé au complotisme, je peux dire que je comprends mieux ce qu'ils y trouvent et surtout pourquoi, avec des profils socio-culturels aussi différents, ils semblent partager ces mêmes idées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
uaeroffat
  21 janvier 2022
Le grand mérite de William Audureau, journaliste au “Monde”, est d'avoir été à la rencontre des tenants de ce qu'il appelle des “contre-récits” – car parler de “complotisme” bloque ses interlocuteurs, qui trouvent le terme injurieux.
Il aborde la totalité du spectre de ce phénomène déroutant, depuis les plus anodins jusqu'aux plus effrayants. Car il existe une gradation dans le complotisme.
Peut-être restons-nous sur notre faim, au sens où il est d'une extrême prudence quant aux contre-mesures envisageables, la meilleure, à ses yeux, restant l'écoute, dédramatisée, sachant que tenter de démontrer que ces théories sont fausses braque ceux qui en sont au contraire convaincus.
Parmi les thèmes abordés figure la “tolérance à l'incohérence”, qui conduit certains complotistes à prendre pour des vérités des hypothèses hasardeuses – et surtout non avérées –, quitte à croire simultanément à plusieurs théories pourtant incompatibles (la pandémie en fournit de nombreux exemples).
L'écueil principal demeure celui des réseaux sociaux, d'Internet en général, qui fait croire à nombre de personnes qu'elles sont bien informées… alors qu'elles ne font que s'enfermer dans une bulle subjective.
Le sujet reste donc ouvert… nous n'avons pas fini d'en parler !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MagicJoe
  16 mars 2022
Il serait erroné de croire que nous avons ici une énième tentative de récupération/dénonciation du "phénomène" du complotisme. Malgré le titre un peu racoleur, Dans la tête des complotistes est - je pense - un ouvrage qui fera date.
William Audureau nous livre, à travers des portraits très vivants et réels de complotistes, influents ou anonymes, une analyse tant psychologique que sociologique du problème. Point de jugement hâtif, de condescendance, de posture sachante. L'auteur nous emmène simplement à la rencontre de ces gens qu'il a croisé dans le cadre de son travail de journaliste des Décodeurs ou dans le cadre privé.
Le livre suit une logique chronologique d'endoctrinement/désendoctrinement des plus logique et la lecture est très fluide.
Une lecture indispensable en ces temps troublés, qui pour moi complète parfaitement une précédente lecture sur la psychologie cognitive : la Science des balivernes de Thomas Durand.
A mettre entre toutes les mains, c'est très accessible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
JCLDLGRJCLDLGR   11 avril 2022
Ils soulevaient des interrogations que je partageais. Je ne saurais pas l'expliquer, mais quelque chose sentait mauvais, je m'en rendais compte intuitivement, au plus profond de moi, m'explique-t-elle. Ce qu'ils disaient, ça résonnait.

Dès lors, mon amie dépose les armes de l'esprit critique et adopte leurs théories farfelues.
Commenter  J’apprécie          40
MagicJoeMagicJoe   12 mars 2022
Du reste, pour Pépito, la réalité de ces groupes [illuminatis, etc.] est un faux problème, l'essentiel étant à ses yeux l'impression, partagée par tous ses camarades, que les décisions des plus puissants ne vont pas dans le sens du "peuple". "L'injustice, c'est ça la réalité du combat complotiste", m'explique-t-il.
[...]
En somme, peu importe qui sont ces mystérieux et haïssables conjurateurs : pour les éveillés, ils expriment avant tout un principe explicatif de leurs malheurs et de leurs souffrances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MatatouneMatatoune   10 novembre 2021
Ultra- spécialisée et prudente, la science contemporaine refuse à la population tout espoir d'une compréhension simple, rapide et satisfaisante de la pandémie, alors que l'angoisse collective est à son apogée.
Commenter  J’apprécie          30
MatatouneMatatoune   13 novembre 2021
(...) si le factchecking aide souvent des personnes de bonne foi à ne pas se laisser berner par des rumeurs manipulatrices, il semble n'avoir aucune prise sur ceux qui se considèrent comme éveillés.
Commenter  J’apprécie          30
MatatouneMatatoune   10 novembre 2021
Étrange situation, où le " virus de la peur" , ainsi que les opposants au gouvernement s'empressent de surnommer sa politique sanitaire, finit par être plus redouté que le virus lui-même. Ce phénomène a déjà été observé en 2009 lors de la pandémie de grippe H1N1: une étude anglaise de psychologie médicale à alors montré que, pour convaincre la population d'adapter ses comportements à une menace sanitaire inédite, une commission gouvernementale massive est nécessaire. Mais ses auteurs soulignaient aussi que, en cas de manque de clarté, de cohérence et d'humilité, une telle stratégie peut avoir un effet pervers et braquer la population contre le gouvernement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de William Audureau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Audureau
William Audureau apparaît dans Japan Expo/Comic Con 2011
autres livres classés : théorie du complotVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
374 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre