AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jenny Ladoix (Autre)
ISBN : 2715803176
Éditeur : Balland (30/11/-1)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 36 notes)
Résumé :
L'action se passe quelque part en Europe. 35 000 ans avant notre ère. Ayla, petite fille de cinq ans, est séparée de ses parents à la suite d'un tremblement de terre; Elle est recueillie par une tribu qui l'adopte, non sans réticence, ayant reconnu en elle une "autre" espèce plus évoluée. Ayla appartient déjà aux hommes de Cro-magnon, alors que le clan d'adoption en est encore au stade du Néanderthal.
Certes Iza la guérisseuse, Brun le chef, Mog-ur le sorcier... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
kathy
  27 juin 2013
Ayla, l'enfant de la Terre est une série romanesque en six volumes de Jean M. Auel, qui met en scène la vie quotidienne des êtres humains durant la Préhistoire. Roman de fiction, l'action se déroule sur le continent européen, 35 000 ans avant notre ère, au cours de la dernière période glaciaire. L'Homo sapiens cohabite avec l'homme de Néandertal .
Il met en scène Ayla, une jeune Homo sapiens élevée et recueillie par Iza ( la guérisseuse et mère adoptive d'Ayla, qui a pris le risque de la recueillir) dont la tribu de néandertaliens, fait preuve à la fois d'ingéniosité, de tolérance et de curiosité.
Homo neandertalien et Homo sapiens se côtoient, comme ils l'ont probablement1 fait dans la réalité. Les premiers sont appelés « les Têtes plates », en raison de la forme particulière de leur crâne. Les seconds sont appelés « les Autres », puisque arrivés après. Mais même s'ils ont de nombreux points communs, il existe des différences fondamentales entre ces deux espèces.
Ici les membres du clan, appartiennent au « Clan de l'Ours des cavernes », esprit suprême et grand protecteur. Ceux-ci réagissent en fonction de ce qu'ils appellent les « souvenirs » et qu'on pourrait définir comme l'instinct. Aucune place n'est laissée à la découverte ; ils sont incapables de concevoir un futur différent du passé et ils rejettent tout ce qui dérange leurs habitudes : les hommes chassent – ce que les femmes n'ont pas le droit de faire -, et les femmes, notamment les guérisseuses, savent reconnaître les plantes et leurs vertus et transmettent leur statut de mère en fille.
Dans cette société, les pouvoirs sont naturellement partagés.
Le chef possède des pouvoirs assez grands, bien qu'il se réfère souvent à l'avis de la communauté masculine, mais une fois qu'il a donné un ordre, il est sans appel.
Le sorcier et père adoptif d'Ayla – Creb ou mog-ur - est le lien entre le monde des esprits et les humains du Clan. Il célèbre les divers rituels qui rythment la vie du clan. Certains sont rares : par exemple la consécration d'une nouvelle caverne. D'autres sont plus courants : nomination d'un jeune garçon au rang d'homme, après sa première chasse, révélation des totems (esprits d'animaux) de chaque enfant, imposition du nom, choisi par le sorcier, sept jours après la naissance (dans le cas d'Ayla, sept jours après son adoption). D'autres rituels sont célébrés lors du grand rassemblement du Clan, qui a lieu une fois tous les sept ans et, pour le clan d'Ayla, un rituel particulier sera célébré lorsqu'elle sera élevée au rang de « femme qui chasse ».
La société Homo Sapiens dans laquelle Ayla grandit, est matriarcale. La notion de paternité y est inconnue, les enfants ont une mère et un « homme du foyer » (le compagnon de leur mère). La religion est le culte de la Mère et les valeurs de tolérance, en particulier envers l'étranger, y sont prônées. La guerre est inconnue même s'il existe des transgressions de ces valeurs (plutôt de l'ordre de la délinquance), surtout de la part d'individus de sexe masculin, ce qui renforce l'atmosphère de féminisme émanant de cet ouvrage.
A l'inverse, la société néandertalienne y est décrite comme patriarcale, rigide (ce qui aurait provoqué leur disparition par la suite), mais jamais de façon systématiquement négative : l'héroïne Ayla les défend tout au long de l'histoire (face au « racisme » de certains de ses congénères), bien qu'ils l'aient bannie, et que l'un d'entre eux l'ait violée.
Concernant la crédibilité scientifique de cet ouvrage, J.M. Auel fait usage de nombreux résultats en paléoanthropologie et en préhistoire, dont certains sont largement reconnus par la communauté scientifique, et d'autres parfois plus spéculatifs – jouant avec la chronologie (dates) et situant à l'époque décrite des métissages Sapiens/Néandertal et inventions qui ne sont arrivées que bien plus tard.
Cependant en nous permettant de découvrir des aspects de la vie des hommes préhistoriques, ce livre demeure une bonne présentation de leur mode de vie et va au-delà des préjugés que beaucoup peuvent avoir sur nos ancêtres. Nous sommes en effet bien loin de l'image d'Épinal de l'« homme des cavernes » barbare, vêtu de haillons et tirant sa femme par les cheveux, mais en présence d'individus raffinés et extrêmement adaptés à leur environnement naturel.
Au final, un roman initiatique, dans lequel l'écriture et l'intrigue manquent un peu de rigueur (notamment la traduction) et de rebondissements. Un roman, déjà un peu obsolète car certains postulats sont déjà remis en cause. Malgré tout je le conseillerais à des adolescent(e)s : il se lit vite et donne des renseignements intéressant quant à la vie de nos ancêtres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Esorlecram
  29 mars 2015
Ayla, petite fille Cro-Magnon, est la seule survivante d'un tremblement de terre.
Elle est recueillie par un clan voisin, bien moins évolué, du type Néanderthal.
Ceci est historiquement discutable, voire farfelu, mais le roman qu'en tire cette auteure américaine est original et fort captivant.
Par préhistoire interposée, elle nous décrit une société humaine bien plus proche de la nôtre qu'on ne le croirait de prime abord. Ayla doit affronter des problèmes intemporels, comme le racisme, le conservatisme. Elle devra apprendre à respecter l'autorité, à connaître les relations hommes-femmes, à freiner sa soif d'indépendance, les pulsions de son coeur qui choquent souvent ses compagnons. Ces hommes et ses femmes sont comme nous, capables du pire, mais aussi d'éprouver de nobles et grands sentiments.
Commenter  J’apprécie          30
michelangelo
  13 février 2014
Roman préhistorique par nature, cet ouvrage met en scène Ayla, petite fille appartenant aux hommes de Cro-magnon séparée de sa mère et recueillie dans une tribu de néandertaliens où elle va grandir et apprendre bien des choses avant d'être chassée de la tribu.
Merveilleusement racontée, cette histoire est parfaitement documentée et la trame romanesque est passionnante.
A lire de suite pour qui a aimé le beau film de Jean-Jacques Annaud intitulé La guerre du feu. On y retrouve la même magie et la même dextérité à mettre en scène des temps révolus...
Michelangelo 2014
Commenter  J’apprécie          00
VivianeB
  06 décembre 2012
Une plongée passionnante dans la préhistoire. (Lu en 2001)
Commenter  J’apprécie          10
scaalaire68
  07 mars 2013
Un vrai roman au temps de la préhistoire !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
kathykathy   27 juin 2013
Broud sentait inconsciemment mais profondément la lutte qui les opposait. Aya présentait non seulement une menace pour sa virilité, mais pour son existence même. Sa haine à l’égard de la fillette était celle de l’ancien envers le nouveau, de la tradition envers l’innovation, de ce qui meurt envers ce qui vit. La race de Broud était trop statique, trop figée. Quant à Ayla, elle représentait une nouvelle expérience de la nature, et, en essayant de modeler son comportement sur celui des femmes, elle ne faisait qu’adopter une façade. En fait, elle essayait de découvrir le moyen de satisfaire un profond besoin qui cherchait à s’exprimer et, au fin fond d’elle-même, elle déjà entrée dans la voie de la révolte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Jean M. Auel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean M. Auel
Jean Auel parle de la série "Le clan de l'ours des cavernes"
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Enfants de la Terre, tome 1: Le Clan de l'Ours des Cavernes

Quel âge a Ayla au tout début du livre?

4 ans
5 ans
8 ans
10 ans

15 questions
158 lecteurs ont répondu
Thème : Les Enfants de la terre, tome 1 : Le Clan de l'ours des Cavernes de Jean M. AuelCréer un quiz sur ce livre