AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782378390884
60 pages
LA PTITE HÉLÈNE ÉDITIONS (12/11/2019)
4.17/5   3 notes
Résumé :
Un trentenaire découvre son premier cheveu blanc.
Un collégien s’enferme dans le mutisme par défi.
Deux amitiés se cherchent un amour.

Un recueil de trois nouvelles où le temps grignote chaque personnage.
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
justeuneligne
  03 janvier 2020
Avec le "cheveu blanc" Mickaël Auffray confirme son talent de nouvelliste et la richesse de son inspiration.
Trois nouvelles, autour du temps qui passe, dont la première , qui a donné son titre au recueil, démarre très fort, en musique et sur fond d'aspirateur. L'auteur nous embarque illico dans la vie de Théo dont la découverte d'un premier cheveu blanc réveille sa paranoïa et ses angoisses existentielles. Une nouvelle qui bascule dans le fantastique, avec une écriture flamboyante , pour retomber, l'air de rien, sur ses pieds.
Avec "Fais moi un signe" on parcours l'adolescence et son intransigeance, son goût d'absolu, sur fond d'amour éperdu. L'auteur est un romantique qui cache bien son jeu!
Et enfin, avec "Amitié?", on revisite les infinies possibilités des nouveaux modes de communication. C'est subtil et touchant.
Trois histoires à déguster, dont le format est adapté aux séquences de nos déplacements quotidiens. Evasion et plaisir assurés! Ne vous privez pas.
Commenter  J’apprécie          100
Justine-Coffin
  21 février 2020
Et si vous vous réveilliez un matin avec un cheveu blanc – le premier, le fatidique, le premier d'une longue série à venir et imminente ! – dans le reflet de votre miroir, et si de là découlait toute une série d'événements annonciateurs d'une apocalypse, la vôtre et celle du monde entier, tout ça pour un pauvre petit cheveu blanc… ? Et si un jeune homme pénétré par le silence mystérieux d'une jeune fille envoûtante dans un parc décidait d'arrêter lui aussi de parler pour marquer sa différence ? Et si la trentaine vous donnait envie de renouer avec votre pré-adulescence mais que vous étiez trop timide (et trop tributaire des technologies modernes !) pour vous lancer ?
Mickaël Auffray est passé maître dans l'art de jouer avec les situations qui dérapent d'un instant à l'autre. On ne parle pas chez lui d'inquiétante étrangeté du quotidien mais d'une inquiétante absurdité qui surgit tout à coup dans un quotidien calme (presque un p'tit peu trop trop calme ?), ordinaire et commun dans lequel chacun peut se reconnaître. Il laisse libre-court à ce que chacun peut ressentir en vivant ce genre de situation ordinaire : un rien, une poussière, à peine une nuance pour les autres, mais un événement essentiel pour celui qui le vit et qui voudrait que ça en ait aussi pour les autres.
C'est aussi une façon pour Mickaël (en tout cas dans la lecture que j'en ai fait) de nous confronter à une certaine forme de solitude sourde du quotidien dans lequel les petits événements de la vie de chacun n'a que peu de poids aux yeux des autres, alors pourquoi ne pas s'en faire des mondes à soi dans sa tête… ?
Et, toujours chez Mickaël, des paragraphes ça et là qui retiennent notre attention par leur pertinence et leur efficacité synthétique : « Si proche à une époque et si loin maintenant… On a tous la trentaine désormais, c'est un peu la vingtaine qui digère la réalité. »
Trouver le livre : https://www.laptiteheleneeditions.com/boutique/le-cheveu-blanc.html
Lien : https://justine-coffin.me/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
RiffMacKaulayeRiffMacKaulaye   22 décembre 2019
Le conquistador blanc siégeait sur une mèche en haut du front. Il ne pouvait s’être aventuré ici tout seul, ça n’avait pas de sens de voir débarquer l’unique représentant d’une race sans qu’une armée ne se cache derrière. Un examen plus approfondi de son cuir chevelu lui donna raison : derrière l’exubérant Général se terraient de fins petits soldats albinos. Son crâne, ce continent noir, allait être assiégé par de pâles envahisseurs qui réduiraient bientôt en esclavage les mèches au niveau des tempes. Et plus tard, lorsque plusieurs batailles auront été remportées, l’offensive serait certainement poussée jusqu’aux contours des oreilles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Justine-CoffinJustine-Coffin   20 février 2020
Celles que je déteste le plus, ce sont les secondes. Des excitées ! Des égoïstes ! Elles avancent toutes tremblantes, fragiles mais fatales. Trop fugaces, impossible de les connaître. Rien à voir avec les heures qui s'égrènent mollement. Elles nous laissent le temps de voir venir au moins. J'irais même jusqu’à dire qu'elles sont bienveillantes. Pas comme ces salopes de minutes ! Les plus sournoises ! On ne les voit pas s'écouler mais à peine a-t-on le dos tourné qu'il en est déjà passé une poignée. C'est de la race des 15 perfides ! On serait bien mieux sans elles. Bien moins stressés. Je m'appelle Elliot Monroe et je n'aime pas le temps qui passe. D'ailleurs je me demande vraiment pourquoi je le perds à vous parler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Justine-CoffinJustine-Coffin   20 février 2020
Si proche à une époque et si loin maintenant… On a tous la trentaine désormais, c'est un peu la vingtaine qui digère la réalité.
Commenter  J’apprécie          50
RiffMacKaulayeRiffMacKaulaye   22 décembre 2019
Si proche à une époque et si loin maintenant...
On a tous la trentaine désormais, c'est un peu la vingtaine qui digère la réalité.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Mickaël Auffray (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mickaël Auffray
"Mon parapluie" de Mickaël Auffray, par Roxane Nouban (Barbouquin, Paris 2015)
autres livres classés : apocalypseVoir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4708 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre