AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Alia tome 1 sur 2
EAN : 9782374131740
252 pages
Nisha (18/03/2016)
3.82/5   22 notes
Résumé :
Vadim dérobe aux riches des toiles de maîtres pour les rendre à leurs véritables propriétaires moins fortunés. Hautain, méprisant, il enchaîne les filles et les soirées extrêmes. Mais lorsqu'il rencontre à Saint Pétersbourg la douce et fragile Alia, sa vie bascule. Quatre ans plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau et il risquera tout pour la sauver d'un destin brisé.
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 22 notes
5
9 avis
4
5 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
1 avis
Un bon roman avec lequel j'ai passé un agréable moment de lecture, sans trop de prise de tête.
J'ai apprécié que le roman nous soit raconté par un homme, par Vadim.
Vadim que j'ai eu plaisir à retrouver après l'avoir découvert dans "Dimitri", du même auteur. Vadim, cette ombre, sombre, mystérieux, pour lequel ma curiosité avait été titillée. Donc, c'est avec plaisir que je me suis lancée dans son histoire.

Vadim, c'est un personnage exécrable, arrogant, trop sûr de lui. Il prend, utilise, jette. Il profite de chaque chose que la vie lui offre, du plaisir de la chair, de l'alcool et de bien d'autres substances. Il est direct, droit, honnête dans ce qu'il recherche et souhaite.
Ses excès sont comme un exécutoire, une façon d'expulser toute cette douleur enfouie en lui, ce manque, cette jeunesse qu'il regrette, qu'il n'a jamais connue.
En parallèle, c'est un ami, un frère pour Dimitri. Avec celui-ci, il travaille en symbiose, et son travail, il le fait de manière parfaite.

L'auteur nous dépeins un personnage horripilant mais réussi, à travers ses mots, à nous démontrer que celui-ci n'est pas que ça, qu'il cache des blessures, des traces d'un passé qui l'a marqué.

Et un jour, Vadim croise Alia. Un ange. Et tout change. Cependant, rien n'est vraiment comme on le souhaiterais, et Vadim, si sûr de lui, fera des erreurs qui vont lui coûter son coeur.

Au fil des pages, et même si j'ai trouvé quelques passages trop lourds, trop longs, avec un Vadim un peu trop répétitif dans son dialogue, l'auteur nous tient en haleine jusqu'au bout pour nous amener droit vers une fin parfaite, et assez surprenante.

Du début à la fin, il y a de l'action, des rebondissements, une histoire qui se tisse, une histoire qui apporte de la douceur dans l'esprit si sombre de Vadim. Vadim, ce personnage si...détestable qui va s'ouvrir, s'attendrir. Et je dois vous dire que quand son coeur se libère, c'est un homme adorable que vous découvrez, un homme tendre, prévenant, protecteur, doux. En fait, j'ai adoré le détester !

La plume de l'auteur est fluide, crue, douce, percutante. le ton employé est en parfaite adéquation avec le personnage principal. Les émotions sont au rendez-vous, des émotions aussi contrastées que Vadim.
Des événements qui vous font ressentir la rage, l'abandon, la tristesse, la peur, le tout parsemé de cette éclaircie, de ce soleil qui vient illuminer une âme si sombre, qui adoucie le texte, tout comme notre homme. le personnage d'Alia, je l'ai ressenti comme une aura, une aura de douceur, d'apaisement, de fragilité. Une bulle de bonheur au milieu de toute cette déchéance.

Il fut aussi très agréable de retrouver Dimitri et Louise, et qu'une certaine scène soit en parallèle avec celle de "Dimitri", mais du point de vue de Vadim, ce qui nous apporte des éléments nouveaux sur chaque personnage. Et c'est plaisant, car du coup, nous découvrons encore d'autres facettes sur Dimitri.

Mais bon, je vais m'arrêter là et vous laissez le découvrir par vous-même !

J'ai passé un agréable moment de lecture, fait de douceur et de noirceur. J'ai été contente de découvrir Vadim, le vrai Vadim, dans toute sa splendeur. J'ai aimé sa dualité. Je l'ai trouvé parfait dans ses imperfections. L'écriture de l'auteur est sans tabou, elle vous entraîne aussi bien dans la dépravation que dans le doux, le romantisme, l'amour. Les scènes de sexe sont torrides, piquantes, à la limite de l'obscénité, des scènes de sexe qui savent aussi se faire amour, tendre...bref, à l'image de notre personnage.
Un roman qui vous fera sourire également, car il est ponctué de touches d'humour, de piques acerbes.

J'ai noté un certain nombre de fautes, mais rien qui n'entache notre lecture.

Bref, ce roman est à l'image de son personnage, tout en nuances. Un livre qui vous fera voyager de la Russie à Genève, des descriptions agréables, qui vous donnent l'impression d'y être. D'ailleurs toutes les descriptions, tous les petits détails sont un plus qui vous donnent la sensation d'être aux côtés de Vadim, de ressentir les mêmes émotions, les mêmes peur, les mêmes doutes, la même arrogance
.
Mon plus de ce roman, qui me le rend original, c'est qu'il soit raconté du point de vue de l'homme. Cela change et je trouve que Sophie Auger a fait un excellent travail de ce côté. On pourrait presque croire que c'est un auteur masculin qui a écrit ce livre !

Un bon roman, sans prise de tête, avec une retranscription des sentiments juste, honnête et un Vadim, qui malgré son côté tête à claque a su me toucher, m'émouvoir.

Je vous conseille de lire "Dimitri" tout de même avant de lire celui-ci.

Merci.
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
Commenter  J’apprécie          10
Note 4,5/5

Avec une très belle couverture et un résumé intriguant j'étais ravie de découvrir cette toute nouvelle saga de la collection « Glamour et suspense » de chez Nisha éditions. N'ayant pas encore découvert la plume de Sophie Auger c'était pour moi l'occasion de remédier à cela.

Dans ce premier tome le personnage principal est Vadim, alors je vous préviens de suite, Vadim est un « Connard », hautain, sûr de lui, il mène une vie de prince des voleurs. Il dérobent des oeuvres d'arts pour les revendre à leur véritable propriétaire...Et ce grâce à l'aide de son frère de coeur Dimitri. J'ai tout de suite aimé le côté « Robin des bois » des temps modernes !

Pour moi c'était une totale découverte car je n'ai pas lu le roman de Sophie « Dimitri », j'ai donc fait connaissance avec ces deux personnages. Pour reprendre, Vadim, n'a pas de place pour l'amour, il enchaîne ses missions avec Dimitri et le reste du temps il le passe à faire la fête, il baise tout ce qui se présente à lui, il n'est pas difficile, peu importe du moment qu'il baise...Il arrose ses soirées de champagne et de vodka en sniffant quelques rails de cocaïne à l'occasion. Un cocktail explosif qu'il affectionne par dessus tout ! Vadim n'a aucun mal à attirer la gent féminine, tout sur lui transpire l'argent, autant vous dire qu'il soulève des nanas vénales et sans réelle intelligence.

Vu comme ça vous allez me dire, mais quel connard ce Vadim.. .Et bien oui mais c'est le genre de connard qui vous rend accro, tout dans son attitude attire l'attention, il arrive à être charismatique même en agissant comme un macho de première.

Quant à Dimitri, et bien dans cet épisode il est plutôt effacé, c'est la bonne conscience de Vadim, celui qui équilibre leur duo. J'ai aimé leur complicité, ils sont comme des frères sans pour autant être de la même famille, mais leur passé les a rapproché à tel point que chacun ferait n'importe quoi pour l'autre.

Et alors qu'ils vivent leur train train quotidien, Vadim va croiser la route d'Alia...Cette rencontre sera comme un électrochoc, un coup du destin !

Vadim aurait-il deux facettes ? Alia va-t-elle révéler l'homme qu'il est réellement sous son masque de connard ?

Et bien dis donc ce premier tome nous met direct dans le vif de l'action, très rythmé je me suis laissée emporter dans cette histoire pleine de rebondissements. J'ai de suite adhéré à l'univers, Dimitri et Vadim ne sont pas de vulgaires voleurs, non eux c'est une organisation qui dure depuis de nombreuses années. Leur vie est palpitante et pleine de danger...Car le moindre faux pas pourrait les conduire direct en prison !

C'est Vadim qui est le narrateur, c'est assez drôle qu'il s'adresse à nous, ça m'a permis de direct cerner le personnage et de pouvoir suivre son évolution tout au long de ce tome. Dès l'apparition d'Alia, l'histoire prend une toute autre tournure, j'aime ce mélange de suspense et de romance. Dès que la belle entre en jeu, Vadim devient de plus en plus intéressant.

La plume de Sophie est très agréable, elle cadre parfaitement avec son histoire, sa plume se veut parfois très osée et provocante. Attention les filles cette saga est vraiment chaude, l'auteure ne vous ménagera pas une seule seconde...Elle mêle avec habilité son intrigue en insérant des scènes érotiques très intenses et elle n'hésite pas à bousculer ses personnages. Dans ce premier tome vous allez voir du pays, de St Petersbourg à Genève, Dimitri et Vadim ne relâche jamais leurs efforts pour mener à bien leurs missions.

En bref, une nouvelle saga à se procurer dès la sortie, Nisha éditions et Sophie Auger nous livre là une histoire totalement addictive, une intrigue passionnante avec un dénouement à s'arracher les cheveux.
Lien : http://chroniqueslivres.cana..
Commenter  J’apprécie          00
J'écris cette avis à chaud, peut être changera il après ma lecture du tome 2 , ou après quelques heures de digestion mais pour l'instant je suis assez mitigé par cette lecture.

J'ai largement préféré la deuxième partie du livre à la première , que je trouve peu convaincante et que j'ai lu en diagonale par moment.

Ce premier tome manque terriblement de détails et de substances. Tout s'enchaîne relativement vite et c'est dommage car il y a de très beau passage. C'est pour cette dernière raison que je ne sais pas encore quoi penser de la plume de l'auteur.
Il y a beaucoup de livre où l'histoire d'amour s'installe très rapidement, mais alors là ce n'est plus s'installer très rapidement tellement que ça s'enchaîne. On passe d'un homme accro au sexe et à la drogue à un bisounours , littéralement du jour au lendemain. J'aurai aimé que la transition soit moin direct.

Cependant, le gros point fort de ce livre pour moi est que cela soit du point de vue de Vadim, j'aime tellement quand c'est les points de vue masculin qui sont mis en avant. C'est d'ailleurs ça qui m'a fait remonté un peu ma note.

En plus de cela c'est un livre très rapide à lire donc pour vous remettre tout doucement à la lecture ou pour un entre deux il sera parfait.
Commenter  J’apprécie          20
Je suis vraiment très heureuse de retrouver la magnifique plume de ma belle maman chérie comme toujours je ne suis pas déçue du tout, franchement ce roman est trop magnifique.

je l'ai adoré du début à la fin s'il n'y avait que moi en 1 jours je l'aurais lu mais non tellement que j'aime cette histoire j'ai pris mon temps je l'ai savouré et c'était exquis une petite pépite, une bombe . Une kiffance extrême.

Au début connaissant l'histoire de Dimitri, je me suis dit elle va nous raconter l'histoire de Vadim à travers Alia et Dimitri ( que ceux qui ont lu Dimitri peuvent comprendre pourquoi je dit rien ça ) mais non je me suis trompée. J'ai beaucoup aimé ce revirement de situation, c'était juste magique, tout ce qui s'est passé whaou . Honnêtement on passe part toutes les émotions: la peur, la tristesse, l'envie de casser la gueule de Vadim même si il a de bonnes raisons de se comporter comme ça . On ressent l'amour qu'il a pour Alia mais qu il n'ose pas se l'avouer.


J'ai vraiment adoré découvrir l'histoire de Vadim car il y a 2 Vadim en un: le Vadim qui ne pense qu'à baiser, boire et faire la fête et le Vadim au grand coeur qui a le sens de la famille , le Vadim amoureux avec cette rencontre qui va changer sa vie à tout jamais.

Je suis vraiment très heureuse de retrouver mon amoureux ( Dimitri ) il m'avait manqué .

La fin est magnifique, je ne m'attendais pas à ça non plus en fait je pensais pas du tout que ça allait se passer comme ça et j'ai vraiment adoré, je pense le relire rapidement

Un conseil les amis si vous avez envie de lire un truc vraiment sympa, parfait sans prise de tête allez y lisez Alia, foncez.

Ps: c'est mon coup de coeur 2016
Commenter  J’apprécie          00
Alia est un Spin-off de Dimitri, histoire auto-publiée de Sophie Auger que j'ai dévoré. Je pensais que ma lecture ne me réserverai pas de surprise car je connaissais le destin de Vadim, hé bien j'avais tout faux.
L'auteure a effectué quelques modifications qui plairont certainement aux anciennes lectrices de Dimitri mais également aux nouvelles qui vont découvrir l'univers des Voleurs de l'ombre.
Toutefois j'ai une petite précision à faire. A la fin de ma lecture j'ai contacté l'auteure pour avoir une explication sur les différences des scènes. En fait c'est volontaire et il faut lire les 2 romans comme si ils n'avaient pas de liens 😉. Je tenais à mettre ce détail dans ma chronique afin de prévenir les autres lectrices et leur éviter d'être un peu perturbé par ces changements.

Vadim est brun, aux yeux noirs, taillé comme une armoire à glace, aux traits fins et il a un air mauvais.
Il fait parti, avec Dimitri son meilleur ami et "frère", des voleurs de l'ombre. Ce ne sont pas des malfrats, loin de là. On peut dire que ce sont "des Robins des Bois".

Vadim est très porté sur le sexe, l'alcool et la drogue, il enchaîne les soirées de débauche. Il attire les femmes comme ça, pratiquement sans lever le petit doigt. Franchement, je suis resté bouche bée lors des scènes où des inconnues lui tombent dans les bras sans effort. Et les moments qui vont suivre ces scènes vont être d'un érotisme de haut niveau et attention Vadim est T.O.R.R.I.D.E.
Il est sauvage au lit comme dans la vie.
Et Vadim est également irrécupérable ; il lui les faut toutes!!!
Mais il suffit d'un regard pour que tout bascule.....

Malgré le fait que Vadim soit incroyablement prétentieux, enfin de son point de vu réaliste, et qu'il a parfois des réactions de macho, je me suis attaché à ce personnage. Il a un langage cru, il fait ce qui lui chante et il y prend beaucoup de plaisir! Mais en réalité Vadim a une âme torturée et il est comme "vide" à l'intérieur. Il m'a fait de la peine.
Mais grâce à un simple regard, va t-il trouver la délivrance ?

Alia, est douce, attentionnée et innocente, en bref tout le contraire de Vadim. Mais quelque chose en elle est différent et notre héros va être complètement perturbé par cette rencontre.

Malgré le fait que je connaissais certaines scènes qui sont similaires à celles de Dimitri, je n'ai pas pu m'empêcher d'être quand même captivé, et mon coeur s'est serré à plusieurs reprises. Bon oui je l'avoue, j'ai sorti les mouchoirs, mais à chaque fois que je lis une histoire de cette auteure elle arrive à m'émouvoir.
Sophie Auger a une écriture fluide, émouvante, drôle, et elle sait écrire des moments très hot!
Une très bonne auteure qui a son style et qui arrive à nous faire ressentir une multitude d'émotions à chacune de ses histoires.
Lien : http://addiction-livresque.b..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Les filles ont vraiment un truc à régler avec leur père. Œdipe part en couille. Le mauvais garçon devient un fantasme ; le type beau et bien sous tous rapports passe aux oubliettes.
 
– Salut les filles…
 
Je lâche cette phrase sur un ton semi blasé et elles se mettent à glousser comme des dindes…
 
La fin du monde est proche. 
Commenter  J’apprécie          10
 L’argent ouvre peut-être beaucoup de portes, mais rarement les bonnes.
Commenter  J’apprécie          40
Nous restons tous deux silencieux.
Je peux lire dans ses yeux : « Je t’en veux », « Pourquoi ? », « Que fais-tu là ? », « Ne me fais pas de mal », « J’aimerais que… ».
Quand les miens tentent d’exprimer tout ce que je ressens : « Je suis désolé », « Je ne voulais pas », « Tu me rends fou », « Pardonne-moi », « J’aimerais tant… ».
Commenter  J’apprécie          00
Et à cet instant, sans avoir lu la moindre ligne du résumé, je comprends.
Je comprends que pour moi aussi, il y avait un « avant ».
Avant elle…
Commenter  J’apprécie          00
Dimitri est plus qu’un simple partenaire de « boulot ». C’est mon frère. Pas celui que le sang te donne, celui que le cœur choisit.  
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sophie Auger (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Auger
Night of Secrets de Sophie Auger, livre augmenté disponible le 23 mars chez Nisha Editions.
autres livres classés : romance contemporaineVoir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4852 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre