AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782374136998
341 pages
Éditeur : Nisha Editions (14/06/2018)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Un jour, tout a basculé. À cause d'ELLE... Découvrez HER, la version masculine de HIM!Serge, la quarantaine fêtarde et sexy, retrouve Dijon, ville dans laquelle il a habité des années en compagnie de son ex-femme et de sa fille. Un jour, par hasard, il tombe sur Léa, la meilleure amie de sa fille, qu'il pensait avoir oubliée... Or, la vie va lui prouver que c'est loin d'être le cas. Cette jeune femme, qui lui est interdite, ne le laisse pas du tout indifférent, et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Gwen_livres
  10 janvier 2019
J'ai découvert la plume de Sophie Auger avec Him que j'avais beaucoup aimé , c'était une belle découverte. J'étais donc impatiente de découvrir Her, le point de vue de Serge et je ne suis pas du tout déçue, j'ai adoré. 

Dans ce roman, l'histoire nous est donc raconté par Serge et c'est un bonheur. C'est un personnage que j'avais beaucoup aimé dans Him et donc avoir sa version de l'histoire, savoir ce qu'il a ressenti c'est un plaisir à lire. de plus, j'ai un petit faible pour les histoires racontées au point de vue masculin donc là j'ai été gâtée. 

Serge est le quadragénaire charmant dans toute sa splendeur. Suite à son divorce, il a décidé de profiter et de ne plus s'engager amoureusement, il enchaîne les conquêtes plus sublimes les unes que les autres mais dans sa tête il a une seule obsession : Léa. Quand la vie remet Léa sur le chemin de Serge, il va être chambouler et ne sera pas quoi faire. Et oui, difficile de sortir avec la meilleure amie de sa fille. Que va t'il se passer à vous de le découvrir ? 

J'ai tout simplement adoré ma lecture, c'est un réel plaisir de retrouver tous les personnages de cette petite bande. Même si je connaissais l'histoire grâce à la lecture de Him, j'ai eu l'impression de redécouvrir l'histoire de Serge et Léa. J'ai apprécié que ce ne soit pas une simple réécriture de la version de Léa car je même pas trop ça. 

J'ai bien aimé en apprendre d'avantage sur Serge, même si c'est un vrai connard, il faut bien avouer que notre pauvre Léa en voit de toutes les couleurs, c'est un personnage très attachant et on comprend mieux pourquoi il agit ainsi même si je ne cautionne pas toujours ses agissements. 

La plume de l'auteur est fluide, agréable à lire et très addictive. C'est une très belle histoire pleine d'espoir. Une fois la lecture commencée, c'est difficile de s'arrêter et on veut savoir le fin mot de l'histoire. J'ai vraiment passé un excellent moment. 

Si vous avez aimé Him ne manquait pas Her et si vous ne connaissait pas c'est le moment de se lancer , Her peut très bien être lu sans avoir lu Him
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 juillet 2018
Vous devez me trouver horrible de parler ainsi des femmes, mais je vous rassure, je ne les mets pas toutes dans le même panier. Je sais faire la différence entre une fille qui se respecte et une fille qui vendrait sa mère pour une paire de Louboutin. Avec ces dernières, je prends du bon temps et c’est tout. Quant aux premières, j’ai fait une croix dessus. Mon premier mariage m’a laissé des séquelles, et il y a certains risques que je ne veux plus prendre.
 
Mais il paraît que c’est toujours quand on s’y attend le moins que…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 juillet 2018
C’est Irina, je dois absolument décrocher. Il ne faudrait pas qu’elle me plante mon week-end. Si je ne réponds pas, elle est capable de jouer les indifférentes pendant des mois. Caprice de petite fille riche, c’est le prix à payer pour pouvoir prendre du bon temps.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 juillet 2018
Natacha, pour moi, c’est ce que j’appelle une fille de bar à champagne. Elle est là pour aguicher le client, le faire consommer, rêver, mais sans jamais dépasser la limite. Une sorte de carotte au bout du bâton. Et son patron l’a très bien compris. 
Ce genre de filles, je ne les regarde même pas. Aucun intérêt. Une perte de temps. Elles te font miroiter un tas de choses mais ne baisse jamais leur culotte. Si tant est qu’elles en portent une…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 juillet 2018
Mon esprit n’en fait qu’à sa tête. Il diffuse sans cesse l’image de ce corps exquis moulé dans une robe jaune pastel et de ses grands yeux innocents. Je n’en peux plus. Je me trouve à gerber. Cette fille en question, je l’ai vu jouer à cache-cache avec la mienne dans ma maison. C’est malsain. C’est comme si je fantasmais déjà sur elle à cette époque… J’aurais dû commander une vodka. L’alcool c’est mieux quand il s’agit d’anesthésier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   10 juillet 2018
C’est vrai qu’avec ce genre de filles, tu ne te prends pas la tête. À partir du moment où c’est toi qui payes et que tu l’emmènes là où elle peut se mettre en avant, elle sait te remercier à sa façon. Ce qu’il ne faut jamais faire, c’est lui passer la bague au doigt. Elle te coûtera plus cher en entretien que tout un garage de voiture de luxe. Pour le fun, par contre, il n’y a pas mieux.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Sophie Auger (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Auger
Night of Secrets de Sophie Auger, livre augmenté disponible le 23 mars chez Nisha Editions.
autres livres classés : divorceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
197 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre