AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020220644
Éditeur : Seuil (18/05/2004)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Quand Rome est mise à sac (410 ans ap. J.-C.), un soupçon naît chez les Romains adversaires du christianisme : seraient responsable du déclin de Rome? Augustin relève le défi de cette interrogation. La force et l'originalité de La Cité de Dieu consistent à proposer un principe pour éclairer le jugement, pour comprendre des événements inédits qui instaurent de nouveaux équilibres. August... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
enkidu_enkidu_   09 octobre 2016
Le vrai sacrifice, c’est toute œuvre que nous accomplissons pour nous unir à Dieu d’une sainte union ; toute œuvre qui se rapporte à ce bien suprême, principe unique de notre véritable félicité. C’est pourquoi la miséricorde même qui soulage le prochain, si elle n’a pas Dieu pour but, n’est point un sacrifice. Car le sacrifice, bien qu’offert par l’homme, est une chose divine ; et les anciens Latins l’appelaient ainsi. Et l’homme consacré par le nom de Dieu, dévoué à Dieu, est un sacrifice, en tant que pour vivre à Dieu il meurt au monde : miséricorde que l’on exerce envers soi-même. N’est-il pas écrit : « Aie pitié de ton âme, sois agréable à Dieu(1). » Notre corps lui-même, quand pour l’amour de Dieu nous le mortifions par la tempérance, quand nous ne prêtons pas nos membres au péché comme des armes d’iniquité, mais à Dieu comme des armes de justice, notre corps est un sacrifice(2). A quoi l’apôtre nous exhorte ainsi : « Je vous conjure donc, mes frères, par la miséricorde de Dieu, de faire de vos corps une hostie vivante, sainte, agréable au Seigneur ; que votre culte soit raisonnable(3). »

Si donc, esclave ou instrument de l’âme, ce corps, autant qu’un bon et légitime usage le rapporte à Dieu, est un sacrifice, combien plutôt l’âme elle-même, lorsqu’elle s’offre à lui, embrasée du feu de son amour, et que dépouillant la concupiscence du siècle pour se réformer sur l’immuable modèle, elle fait homme à la beauté infinie de ses propres dons. « Ne vous conformez point au siècle, ajouta l’apôtre, mais transformez-vous par le renouvellement de l’esprit, recherchant quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait. »

(1) Si 30, 24.

(2) Rm 6, 13.

(3) Rom 12, 1. (livre X, VI, pp. 411-412)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
enkidu_enkidu_   09 octobre 2016
Quelquefois Dieu ordonne le meurtre soit par une loi générale, soit par un commandement temporaire et particulier. Or, celui-là n’est pas moralement homicide, qui doit son ministère à l’autorité ; il n’est qu’un instrument comme le glaive dont il frappe. Aussi n’ont-ils pas enfreint le précepte, ceux qui, par l’ordre de Dieu, ont fait la guerre ; ou, dans l’exercice de la puissance publique, ont, suivant les lois, c’est-à-dire suivant la volonté de la plus juste raison, puni de morts les criminels : aussi n’accuse-t-on pas Abraham de sa cruauté, mais on loue sa piété, quand, meurtrier par obéissance, il veut frapper son fils. Et l’on demande justement s’il faut reconnaître un ordre divin dans la mort de la fille de Jephté, accourue au-devant de son père, qui a fait vœu d’immoler à Dieu le premier objet offert à sa vue au retour du combat et de la victoire. Et si l’on excuse Samson de s’être enseveli lui-même avec les ennemis sous les ruines d’un édifice, c’est qu’il obéissait au commandement intérieur de l’Esprit qui par lui faisait des miracles. (livre I, XXI, pp. 62-63)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Saint Augustin (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Saint Augustin
Patrick Boucheron, professeur au Collège de France, sort de l?oubli un étrange personnage : Ambroise de Milan. Dans « La Trace et l?aura »(Editions du Seuil), il raconte la vie d?Ambroise, écrivain, poète, évêque du IVème siècle, qui fut le maître de Saint-Augustin.  Dans ce livre passionnant, Patrick Boucheron retrace plus de dix siècles d?histoire.
>Religion>Christianisme, Théologie chrétienne>Apologétique et polémique (11)
autres livres classés : premiers chrétiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1769 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre