AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de celindanae


celindanae
  20 novembre 2016
Les ombres du passé est le premier épisode d'un feuilleton prévu en 7 épisodes pour le moment. le principe du feuilleton littéraire colle tout à fait à l'esprit des lames du cardinal et à l'époque de Dumas. le premier est gratuit pour nous mettre en appétit mais les suivants sont au prix de 2.99 euros chacun pour une soixantaine de pages par épisode environ. Je trouve que ça fait un peu cher pour du numérique. du coup, je pense attendre un peu avant de lire la suite même si le début m'a bien mis en appétit.

Ce premier épisode met les éléments en place et se situe fin 1643. Richelieu n'est plus Cardinal et pour cause il est mort. Mazarin l'a remplacé au poste de conseiller principal du roi Louis XIV et l'on se situe 10 après les romans de Pevel. Pour le moment, on n'a pas encore entendu parler des anciens personnages des romans de Pevel comme ce pouvait être le cas dans le jeu de rôle, à part Petit ami le dragonnet de Richelieu. Philippe Auribeau utilise un peu le même procédé d'écriture que Pevel avec de longs passages présentant les lieux ou l'histoire de la ville. C'est toujours intéressant d'apprendre des éléments historiques ou des anecdotes sur un endroit, cependant il y en a peut être un peu trop pour un début de roman. Visiblement, Mazarin a déjà eu recours aux lames du cardinal mais elles ont été dissoutes. Une situation urgente l'amène à y recourir à nouveau et à former une nouvelle équipe. La nouvelle équipe a l'air assez sympathique et prometteuse avec du panache comme souvent quand il est question de cape et d'épées. Cette nouvelle organisation est donc amenée à enquêter sur un trafic de substances draconiques.

Voilà, pour la mise en place, reste à savoir si la suite sera aussi prometteuse et si le contexte historique avec un roi enfant et un nouveau cardinal pourra permettre des aventures aussi palpitantes que celles vécues par les premières lames. Surtout que écrire dans cet univers après Pierre Pevel n'est pas chose aisée.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus