AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Olivier Auroy (Autre)
EAN : 9782369560944
128 pages
Éditeur : Editions Intervalles (22/10/2020)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Le Dicorona est un dictionnaire de mots-valises construits en fusionnant la dernière syllabe d'un premier mot avec la première syllabe d'un second. Un exemple ? RACONTAMINER. Contraction de RACONTER et de CONTAMINER. Au cours de cette bien étrange année 2020, Olivier Auroy s'est rendu compte que notre quotidien changeait radicalement. Socialiser, travailler, se divertir, faire du sport... tout devenait différent, au point de modifier l'essence même de ces activités.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
hcdahlem
  21 novembre 2020
Le virus… de l'humour
Olivier Auroy a trouvé comment meubler son confinement : en rédigeant ce dictionnaire composé de néologismes qui racontent cette période particulière de nos vies. C'est drôle, vif et ça fait un bien fou!
Après avoir refermé ce Dicorona, on a envie de croire qu'effectivement l'idée de ce dictionnaire pas comme les autres est née dans un supermarché, lorsque l'auteur a vu deux consommateurs se battre pour le dernier paquet de spaghettis bio et qu'il a trouvé qu'ils avaient tout de psycho-pâtes. La légende des «serial-stockeurs» était née tout autant que le concept de ce délicieux paquet de bonbons. Un mot construit en fusionnant deux mots existants, ce que l'on appelle un mot-valise, une définition qui du coup devient presque inutile mais qui ici permet de rajouter un peu d'humour et un storytelling efficace, sans oublier la création d'un auteur imaginaire dont l'assemblage prénom-nom vient mettre une drôle de touche finale à la page.
Mais un exemple vaut bien mieux qu'un long discours, d'autant qu'ici la brièveté reste de mise.
Le Dicorona s'ouvre sur le 1er maison, autrement dit la «Journée internationale des télétravailleurs». Signé «S. Cargo», le texte d'accompagnement prend la forme d'un encouragement: « Mes chers compatriotes, en ce jour si particulier, je veux avoir une pensée pour les organisations syndicales qui ne pourront tenir leurs traditionnels défilés, et pour tous les télétravailleurs fidèlement rivés à leurs écrans. À tous, je souhaite un bon 1er maison. » Suivront dans l'ordre alphabétique, de Abyssextile (année dont on ne voit pas le fond) à Wepinar (conférence en ligne qui saoule tout le monde), une soixantaine d'entrées complétées par un peu plus d'une dizaine de contributions d'amateurs de néologismes et de réseaux sociaux.
C'est du reste une autre initiative à saluer. Olivier Auroy a, quasiment depuis le début de son projet, joué le jeu avec les internautes, notamment sur Twitter et Instagram en publiant ses trouvailles – l'occasion aussi de tester leur efficacité – et en sollicitant les apports de sa communauté qui, au fil de jours, ne cessait de croître. Comme je le disais, il a ainsi pu compléter son paquet de bonbons, de Apériticône (envoi d'un émoticône pour signaler le début d'un apéro en visioconférence) à Répidémie (calme passager entre deux vagues de contamination).
Ajoutons que le seconde contamination devrait donner l'occasion à tous ces aficionados d'enrichir encore cette collection aussi drôle qu'impertinente, aussi riche que joyeuse. On peut déjà rêver à un second tome, ce qui serait en soi un joli pied de nez à l'anxiogénéité ambiante (désolé, mais je n'ai pas pu résister au plaisir de créer à mon tour un petit bonbon acidulé).

Lien : https://collectiondelivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
zabeth55
  24 novembre 2020
Si le corona nous a bien pourri l'année, ce dicorona nous remet de la joie au coeur.
Chaque jour lors du premier confinement, Olivier Auroy nous offrait sur internet un mot nouveau tiré de la situation :
coronavirer, fiascorico, malterner, medicâliner, pandémiurge, partousser, psycho-pâtes……
Une succession de bons mots jubilatoires.
Dans ce recueil, chaque mot est assorti de sa définition et d'un court texte illustrant la situation.
Et chaque texte est signé d'un illustre auteur en rapport avec le mot expliqué :
N.Arc, O.Pignon,S.Thomas, P.Tank………..
Il faut dire que les mots, il connait ça Olivier Auroy.
Il est onomaturge, c'est-à-dire qu'il crée des mots pour de grandes marques.
En tout cas merci à lui de nous redonner le sourire en cette période morose.
Commenter  J’apprécie          172
Plume_de_laine
  21 octobre 2020
"𝑀𝑢𝑠𝑐𝑢𝑙𝑎𝑥𝑖𝑠𝑚𝑒 : 𝐸𝑛𝑡𝑟𝑎𝑖̂𝑛𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 𝑏𝑎𝑠𝑒́ 𝑠𝑢𝑟 𝑙𝑒 𝑐𝑜𝑢𝑐ℎ𝑒́ 𝑐𝑜𝑢𝑐ℎ𝑒́ 𝑝𝑙𝑢𝑡𝑜̂𝑡 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑒 𝑑𝑒́𝑣𝑒𝑙𝑜𝑝𝑝𝑒́ 𝑐𝑜𝑢𝑐ℎ𝑒́."
À travers cet écrit, j'ai découvert une autre facette d'Olivier Auroy. Il est vrai que lorsque l'on découvre le livre, on se dit "Oh non, on en a marre du covid, laissez-nous tranquille avec ça". Mais en réalité, ce n'est pas du tout un livre chiant que l'on va lire avec difficulté, car ça parle du Corona, pas du tout et c'est là, qu'est la belle surprise !
Dans cet ouvrage, l'auteur ne va pas nous embrouiller l'esprit, ni nous envahir avec le corona au point d'en avoir une indigestion. Je peux dire que cet ouvrage est un petit dictionnaire de mot en rapport avec le covid, mais aussi avec le confinement. Quelque chose qui fait sourire. Un joli trait d'humour par des mots joliment inventé par l'auteur. Un jeu de mot très plaisant et divertissant.
Un livre qui se lit très vite, après tout, c'est un petit dictionnaire. C'est un plaisir que de découvrir ces mots et leurs significations. Je vais même finir par m'essayer à ces jeux de mots, je vais être contaminé par ce dictionnaire, mais une contamination bénigne ne vous inquiétez pas.
Et vous, allez-vous être tenté par le joli trait d'humour de l'auteur à travers ce sujet ? le rire et le sourire ne vous quitteront pas tout au long de ce dico.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fattorius
  08 novembre 2020
Olivier Auroy – L'humour ne semble pas avoir de vertus souveraines pour tuer le Covid-19, et c'est bien dommage. Mais il permet à coup sûr de mieux traverser la pénible séquence dans laquelle nous sommes tous plongés. Alors, pourquoi ne pas rire du virus lui-même, ainsi que des nouvelles situations et des nouveaux comportements qu'il fait naître? D'autant plus que toutes ces nouveautés doivent bien être baptisées. Olivier Auroy, écrivain et "onomaturge", s'y est attelé, courageusement. Et il a fait paraître tout dernièrement son "Dicorona", sous-titré avec pertinence "pour que l'humour ait le dernier mot".
Ce "Dicorona" a l'allure d'un mini-dictionnaire qui recense des mots qu'on n'a guère vus avant l'irruption du virus: terme, genre, nombre, définition, exemple. Chaque entrée est donc prête à faire son entrée dans le Larousse! le procédé de création de mots est une constante: à chaque fois, nous avons affaire à des mots-valises. Tenez: le gouvernement vient de vous reconfiner manu militari, amis lecteurs français? Prévoyant, l'auteur a déjà un mot: "Quarangaine", défini comme un "deuxième confinement imposé". Et de façon plus générale, chaque nouveau terme renvoie à une réalité vécue ces derniers mois – à l'instar de ces "psychopâtes" qui se battent dans les supermarchés pour un dernier paquet de spaghettis.
Pour lutter contre le coronavirus, l'air frais est décisif. Dès lors, la mise en page est aérée à l'envi. Elle invite à lire tout l'ouvrage à suivre, comme un shot de rigolade vite avalé, ou alors à picorer. le lecteur relève que comme une cerise sur le gâteau, chacune des citations données à titre d'exemple est signée. Cela lui donne la caution littéraire des exemples du Petit Robert... sauf que les auteurs des citations du "Dicorona" sont invariablement de fantaisie et recèlent un calembour. Ce qui ne contribue pas peu au caractère cocasse de ce petit livre.
Enfin, l'onomaturge Olivier Auroy a ouvert ses pages à une douzaine de néologistes en herbe, dans un chapitre qui a tout du dictionnaire "off", fruit d'une démarche participative. Répondant à un appel sur les réseaux sociaux, j'ai moi-même balancé quelques mots-valises, dont l'un a été retenu pour le livre, "Coronavigo". Je vous laisse en découvrir la définition... et ajoute que les propositions des autres auteurs reflètent elles aussi les nouvelles circonstances que nous sommes amenés à vivre ces temps-ci, sur un mode souriant voire hilarant.
Lien : http://fattorius.blogspot.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
elleaimelire
  09 février 2021
Ma rencontre avec ce livre est un pur hasard. Ce vendredi de septembre, je suis sortie en claquant la porte de mon appartement, comme d'habitude, sauf que j'avais les mauvaises clés dans la main. J'ai entendu le « clac » et j'ai su… Vous savez, ce moment où vous vous rendez à l'évidence, même pas besoin de regarder votre main, vous savez que vous venez de faire une « bêtise ». Et pour que ce soit vraiment drôle, mes enfants étaient à l'école, j'ai dû patienter toute l'après-midi sur le palier froid, enfermée dehors. Heureusement le facteur était passé le matin et une enveloppe dépassait de la boîte. Elle contenait le Dicorona dédicacé. Olivier Auroy avait souhaitait me le faire parvenir. Attention très sympathique.
Alors pour m'occuper, j'ai tourné les pages de ce petit dictionnaire. J'avais suivi les publications d'Olivier Auroy sur Instagram durant le premier confinement. Ses petits jeux de mots m'avaient décoché plusieurs sourires dans ce contexte anxiogène. Je connaissais donc déjà certaines des définitions.
Métrouille, wepinar, ou encore Pâqueduc sont autant de mots inventés que de situations qu'on a tous ou presque connues pendant cette situation inédite du confinement.
Pour chaque mot-valise, Olivier Auroy donne une définition et un exemple d'illustration.
"fuis-clos, n. m. : échappée vaine
« le confinement n'offre aucune issue. On tourne en rond, de large en long. Et quand bien même on pourrait sortir, la permission est brève, invite au fuis-clos. On se résigne. Bienheureux les rêveurs et les artistes, ils ont leur imagination pour s'évader. »
J. Goth"
Je ne vais pas vous en parler plus longtemps car c'est le genre d'ouvrage dont on ne peut pas faire de résumé, mais je vous dirai qu'il est agréable d'y piocher un mot au hasard, et d'en deviner la définition avant de la lire. Vous verrez, vous en comprendrez beaucoup, car vous avez vécu la crise du corona.
En bref, le Dicorona est un petit dictionnaire humoristique et même plutôt sarcastique dont les mots vous parleront sans doute au présent mais aussi dans le fluctur. Piochez-y quelques mots au hasard pour un petit instant de détente.
Lien : http://ellemlire.com/2021/02..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
hcdahlemhcdahlem   21 novembre 2020
1er maison (n.m.) Journée internationale des télétravailleurs
« Mes chers compatriotes, en ce jour si particulier, je veux avoir une pensée pour les organisations syndicales qui ne pourront tenir leurs traditionnels défilés, et pour tous les télétravailleurs fidèlement rivés à leurs écrans. À tous, je souhaite un bon 1er maison. » S. Cargo
Commenter  J’apprécie          70
hcdahlemhcdahlem   21 novembre 2020
Introduction
Quand une chose est invisible, qu'elle n'est pas nommée, elle fait peur. C'est bien connu, dans les bons films d'horreur, le monstre n'apparait qu'à la fin.
Quand le virus est arrivé, on ne savait pas comment l'appeler. Coronavirus, Covid19, SARS-COV2… des tas d’appellations circulent encore.
Il est important de nommer les choses pour qu'elles existent. Elles en deviennent plus familières.
Je me suis rendu compte que la pandémie et ses conséquences (par exemple, le confinement) agissaient comme une sorte de filtre par lequel nous devions désormais passer. Notre quotidien à l'ère du virus changeait radicalement. Socialiser, travailler, se divertir faire du sport… tout devenait différent, au point de modifier l'essence même de ces activités.
Mieux, ce contexte si particulier donnait naissance à des phénomènes inédits, à de nouvelles situations qui n'avaient pas encore de noms.
Tout a commencé le premier jour du confinement. Comme beaucoup de Français, je me suis rendu at supermarché et, au détour du rayon féculent, j'ai assisté à une scène aussi comique que pathétique. Deux personnes se disputaient le dernier paquet de spaghettis bio. Moi qui croyais ce genre de scènes réservées aux réseaux sociaux du bout de la terre! Je me suis dit: «ce sont vraiment des psychopathes», Eurêka! PSYCHO-PÂTE, le premier mot du Dicorona était né.
Le Dicorona, comme son nom l'indique, est un dictionnaire de mots-valises, Un mot-valise est un néologisme construit en fusionnant deux mots existants, par exemple la dernière syllabe d'un premier mot avec la première syllabe du deuxième. Une illustration? Prenons RACONTAMINER. Le mot est formé de RACONTER et de CONTAMINER.
Je me suis vite pris au jeu. Onomaturge depuis 25 ans, la conception du Dicorona m'a permis de pratiquer ma gymnastique intellectuelle. D'aucuns font des tractions, moi je crée des noms. Ce dictionnaire contient une moitié des 120 mots-valises que j'ai pu créer pendant les périodes de confinement et de déconfinement. Ils se veulent informatifs, humoristiques voire poétiques.
J'espère que le Dicorona vous divertira et qu'il transformera cette période étrange en un souvenir moins douloureux. C'est aussi ça la fonction de ce dictionnaire: ranger la pandémie dans la bibliothèque et ne pas en faire une souffrance refoulée. Car on nomme les choses pour mieux en plaisanter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Plume_de_lainePlume_de_laine   21 octobre 2020
Musculaxisme : Entraînement basé sur le couché couché plutôt que le développé couché.
Commenter  J’apprécie          00
Plume_de_lainePlume_de_laine   21 octobre 2020
Bricolère : Frustration devant une boîte à outils incomplètes.
Commenter  J’apprécie          00
Plume_de_lainePlume_de_laine   21 octobre 2020
Médicâliner : Applaudir le personnel soignant.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : dictionnaire humoristiqueVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16620 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre