AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782743626389
96 pages
Éditeur : Payot et Rivages (30/10/2013)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 61 notes)
Résumé :
La vocation de Jane Austen fut précoce : à peine sortie de l'enfance, elle faisait les délices du cercle familial par de désopilantes parodies du roman sensationnel alors en vogue. Écrit à l'âge de quinze ans, Amour et amitié est, comme le soulignait Chesterton dans sa préface de 1922, l'une des plus grandes réussites de cette oeuvre de jeunesse. Les tribulations délirantes de la belle Laura, fanatiquement éprise de beaux sentiments et égoïste jusqu'à l'absurde, y ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
deidamie
  21 février 2021
« Bonjour les Babélionautes ! Aujourd'hui, un roman de Jane Austen. Vous ne pouvez plus voir Emma en peinture, vous ne supportez plus la persuasion ? Vous en avez marre de l'orgueil et des préjugés ? du coeur et de la raison ? ça tombe bien, parce qu'on va parler… Amour et amitié !
-Ouaaaais…
-Mais si, ça va être bien !
Or donc Laura rédige des lettres pour la fille de sa meilleure amie. Elle y raconte les incroyables aventures de sa jeunesse.
-Et ?
-C'est tout. Qu'est-ce que je m'y suis amusée ! Dès les premières pages, on sent qu'on ne lit pas l'autrice que l'on connaît. Vous n'y retrouverez pas cette clarté élégante dans la formulation, ni cette ironie délicate qui forment la patte Austen.
-Ah bon ?
-Ah non. le style se révèle lourd, verbeux, pesant… j'adore !
-Attends… tu adores parce que tu trouves ça grandiose comme Rodogune ou autre chose ?
-J'adore parce que le texte exsude le ridicule par tous les caractères qui le composent. Quelle esclaffade ! La scène de la porte à laquelle on tape et qui s'étire en un interminable dialogue sur ce qu'il se passe en pareil cas, c'est presque du Ionesco. Tu sais « quand on sonne à la porte, il n'y a jamais personne. –Toujours quelqu'un. »
En réalité, Amour et amitié constitue une parodie de roman sentimental. Vous vous souvenez de Madame Bovary et de ses romans où on s'évanouit et où les messieurs pleurent comme des urnes ? Voilà, ces romans-là. L'autrice s'affaire donc à reprendre clichés sur clichés et à s'en moquer joyeusement. Ce ne sont que messieurs rebelles et bien habillés, pâmoisons sur des sofas judicieusement placés, coups du sort, de théâtre et révélations fracassantes.
Et le vocabulaire ! J'adore ce vocabulaire sentimental, « délicatesse », les « secrets les plus intimes de nos coeurs » (je me demande bien d'ailleurs quels peuvent-ils être ?). le champ lexical se veut raffiné et ajoute une couche hilarante de niaiserie au texte.
-Les persos sont bizarres, dans ce roman, quand même…
-Aaaah, les persos ! Qu'est-ce qu'ils m'ont fait rire, avec leur bassesse, leur hypocrisie et leur malfaisance déguisées en grandeur d'âme ! Là aussi, c'est un aspect du roman que j'ai beaucoup aimé : ils restent convaincus que leurs sentiments font d'eux des personnes vertueuses, quoi qu'ils commettent. A vrai dire, j'ai trouvé le travail d'écriture fort intéressant : ils te racontent leur vie, avec leur point de vue qui les met à leur avantage, et pourtant ils apparaissent tels qu'ils sont : vils et égoïstes.
-Chuis pas sûre de comprendre…
-D'accord. Quand un perso te dit « Oh, je ne suis pas DU TOUT quelqu'un d'intéressé, je vis au-dessus de ces basses considérations matérielles », tu comprends aussitôt « j'aime l'argent avec passion et je compte hériter ». Voilà. Et tout le long du roman tu vois plein de choses similaires.
Si vous vous intéressez à l'humour et à ses procédés, Amour et amitié ne manquera pas de vous amuser ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2410
saphoo
  16 septembre 2020
Bon décidément j'ai bien du mal à apprécier ce genre de littérature, j'ai beau faire des efforts, je ne trouve pas le plaisir attendu. Fort heureusement que c'est un roman épistolaire, genre que j'affectionne, sinon les personnages ne m'ont pas du tout touchée, l'histoire encore moins, l'humour je ne l'ai pas tellement ressenti, bref, si ce n'est la plume qui est agréable. Si certains déplorent qu'il soit trop court, pour ma part je m'en trouve bien heureuse.
Ma petite Jane, désolée, mais là, malgré tout jeune âge où tu as couché tes mots, je n'adhère pas. Mais ne sois pas triste, car tu as toujours un public fidèle et aimant qui savent mieux que moi t'apprécier et j'en suis ravie pour eux et pour toi. Je ne te dis pas à bientôt , tu l'auras bien compris, je vais devoir te quitter à jamais sans te rendre visite et pourtant, il y a encore un challenge où je dois visiter Emma, comment vais-je bien faire ? Je me le demande ! Je vais sans doute attendre un certain temps avant de me décider ou bien choisir une version audio, cela me sera sans doute moins pénible, et l'ambiance peut être plus prenante avec une musique de fond, enfin je l'espère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Nono19
  15 décembre 2013
Ce (trop) court roman épistolaire suit les aventures de Laura, une jeune femme sensible jusqu'à l'absurde, égoïste, irréfléchie, ... Elle y raconte son mariage secret, ses rencontres diverses accompagnée de son amie Sophia et ses conseils et réflexions ridicules. Car Laura est sensible au point qu'elle défaille quand la tournure des évènements s'accélère. Et surtout elle ne se rend pas compte que ce qu'elle prend pour de la grandeur d'âme n'est rien d'autre que de la bêtise.
Je ne connaissais pas l'existence de ce roman écrit par Jane Austen alors qu'elle avait 15 ans. Merci le présentoir de la Fnac :p.
On reconnaît l'ironie, la critique de la société et les sous-entendus qui ont fait le succès de l'auteure.
L'écriture de la jeune Jane Austen me semble bien adulte pour une adolescente. Elle observait déjà les travers de son entourage et de la société notamment l'envie des jeunes de rejetter tout conseil provenant de leurs parents, la sensibilité irréfléchie, l'appat du gain, ...
L'humour qui se dégage de l'ensemble m'a plu ainsi la personnalité complètement grotesque de Laura.
Mon seul regret? Que ce roman soit si court!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Bazart
  23 juin 2020

On ne présente plus Jane Austen, disparue en 1817 à 41ans. Cette grande romancière anglaise aura laissé au moins trois romans majeurs : « Orgueil et préjugés » « Raison et sentiment » et « Mansfield Park ».
Dans ce, Amour et amitié qu'on peut désormais trouver dans la formidable collection Folio 2 €, Jane Austen livre un court roman épistolaire de moins de 100 pages qu'elle a écrit à 15 ans à peine.

Avec son élégance qui sera sa marque de fabrique à venir et une bonne dose d'humour noir, ce bref roman épistolaire composé par Jane Austen affirme déjà une plume aussi délicate qu'ironique.
A à peine 15 ans, la jeune auteure possède déjà un sens de l'observation particulièrement aiguisé et un sens de la dérision très étonnant et profondément marqué .
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          210
Melisende
  24 avril 2014
Auteure de seulement six romans majeurs, Jane Austen a finalement laissé peu de pages derrière elle. Ses lecteurs tentent donc de combler le vide grâce à ses quelques courts écrits de jeunesse, globalement moins bons et aboutis que les textes les plus connus mais tout de même signes d'une maturité et d'une maitrise littéraire déjà bien installée.
Court roman épistolaire de moins de 100 pages, Amour et amitié revient sur les aventures de la jeune héroïne, Laura, intrigante un peu gourde qui, persuadée de sa bonne foi et de sa haute stature, ne cesse de jouer les égoïstes et de prendre les mauvaises décisions pour elle et son entourage.
C'est lors d'une soirée pluvieuse qu'un jeune homme débarque dans la maisonnée. Pour Laura, c'est évident, l'intrus sera son époux. Quittant la famille précipitamment, les deux jeunes mariés seront vite rattrapés par les évènements. La jeune femme s'enfuira dès que les premiers problèmes pointeront le bout de leur nez et rencontrera alors sa nouvelle meilleure amie Sophia. Sous couvert de leur trop grande sensibilité – qui semble être un signe de grande noblesse – les jeunes femmes n'auront de cesse de s'évanouir, offrant ainsi des scènes proches de l'absurde. Témoins d'un terrible accident, elles tombent en pamoison plusieurs fois de suite, préférant humer l'herbe printanière plutôt que venir en aide à leurs compagnons blessés... qui n'y survivront pas.
Vous pouvez le constater, les traits des personnages sont un peu forcés, un peu caricaturaux ; Jane Austen ne se retient pas. Et le lecteur s'amuse beaucoup, un peu comme s'il lisait une comédie à la Molière qui lui aussi dénonçait les travers de la bourgeoisie qu'il côtoyait. L'anglaise parodie ici une société dans laquelle elle évolue (la régence anglaise entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle) mais également et surtout les héroïnes des romans romantiques qui ont énormément de succès auprès du lectorat féminin. On peut d'ailleurs voir les prémisses de son Northanger Abbey dans ce petit roman épistolaire.
La dizaine de lettres (quasiment toutes de notre narratrice Laura) qui composent ce petit roman forment certes un ensemble assez court et que l'on peut considérer comme poussif, mais Amour et amitié est, à mon sens, un bon témoignage du potentiel précoce de Jane Austen.
A à peine 15 ans, la jeune auteure possède déjà un sens de l'observation assez poussé. Elle perçoit parfaitement l'être humain et ses travers et accentue tout cela dans ses courtes histoires, a priori initialement destinées au cercle familial. Qui peut se targuer d'un sens de l'observation, de la dérision et de l'ironie aussi développé aujourd'hui ?
Peut-être pas le texte à conseiller à ceux qui veulent découvrir Jane Austen et sa plume (il vaut mieux tenter un roman majeur, à mon avis), mais un petit livre distrayant et plein de promesses pour les Janéites qui veulent poursuivre encore un peu plus la découverte de l'auteure.
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Nono19Nono19   15 décembre 2013
Dès que nous nous vîmes heureusement débarrassés du poids de tout cet argent, nous commençâmes de songer à retourner chez nos mères; mais ayant appris par hasard qu'elles étaient mortes de faim, nous renonçâmes à ce projet (...)
Commenter  J’apprécie          50
Nono19Nono19   15 décembre 2013
(Préface de G. K. Chesterton)
(...) quelqu'un écrivit que dans le monde de Jane Austen les dames étaient censées défaillir quand on les demandait en mariage. A ceux qui se trouvent avoir lu ne fût-ce qu'un seul livre de Jane Austen, cette association d'idées paraîtra quelque peu comique. Elizabeth Bennett, par exemple, se voit demander deux fois en mariage par deux admirateurs fort assurés, voire impérieux; et il est bien certain qu'elle ne s'évanouit pas. Il serait plus près de la vérité de dire que ce sont eux qui s'évanouissent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nono19Nono19   15 décembre 2013
Hélas! que ne donnerais-je pour connaître le destin de mon cher Augustus? pour savoir s'il est toujours à Newgate, ou déjà pendu? Mais je ne puis vaincre la tendresse de ma sensibilité au point de m'enquérir de lui.
Commenter  J’apprécie          20
hannah851hannah851   13 mars 2016
Ma Laura bien aimée, m'avait-elle dit quelques heures avant de mourir, que ma déplorable fin te soit un avertissement; évite l'impudente conduite qui en fut la cause... Prends garde aux effets de pâmoison... Quoiqu'ils puissent être rafraichissants et agréables sur le moment, ils feront à la longue , crois-moi, la ruine de ta constitution s'ils se répètent trop souvent et en des heures inopportunes... p.80
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jane Austen (154) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jane Austen
Deux nouveaux romans phare de Jane Austin à découvrir aux éditions Hugo Poche Classique ! En savoir plus : http://www.hugoroman.fr/northangerabbeymansfielpark/
autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mr Darcy fan club quiz

Elizabeth Bennet est immédiatement conquise par le charme et l'intelligence de Mr Darcy.

Vrai
Faux

10 questions
2134 lecteurs ont répondu
Thème : Orgueil et préjugés de Jane AustenCréer un quiz sur ce livre

.. ..