AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Oeuvres complètes (29)

isajulia
isajulia   27 mars 2013
Les gens obstinés dans une mauvaise voie prennent pour une injure la seule idée qu'ils pourraient s'en écarter.

*Raison et sentiments
Commenter  J’apprécie          110
isajulia
isajulia   26 mars 2013
Un homme qui ne sait que faire de son temps ne se fait pas scrupule de le faire perdre aux autres.

*Raison et sentiments
Commenter  J’apprécie          90
Le_zeppelivre
Le_zeppelivre   21 octobre 2013
Une pareille conduite, si exactement opposée à la sienne, ne parut pas plus méritoire à Marianne que la sienne ne lui avait semblé fautive. Pour elle, la maîtrise de soi s'analysait facilement : pour les sentiments profonds, elle était impossible : pour les sentiments calmes, elle ne comportait aucun mérite. Que les sentiments de sa soeur fussent calmes, elle n'osait le nier, bien qu'elle rougît de le reconnaître ; et quant à la force des siens,elle en donnait une preuve si frappante en continuant à aimer et respecter cette soeur en dépit d'une conviction aussi mortifiante.
Commenter  J’apprécie          50
isajulia
isajulia   30 mars 2013
Mr . Darcy se retourna et considéra un instant Elizabeth.Rencontrant son regard,il détourna le sien et déclara froidement :
- Elle est passable,mais pas assez jolie pour me décider à l'inviter.Du reste je ne me sens pas en humeur ,ce soir,de m'occuper des demoiselles qui font tapisserie.Retournez vite à votre souriante partenaire,vous perdez votre temps avec moi.

*Orgueil et Préjugés
Commenter  J’apprécie          40
schutschut
schutschut   16 novembre 2014
Mr Bennet : [...] J'espère, cependant, que vous prendrez le dessus et que vous vivrez assez longtemps pour voir de nombreux jeunes gens pourvus de 4 000 livres de rente venir s'installer dans le voisinnage.
Mrs Bennet : Et quand il en viendrait 20, à quoi cela servirait-il, puisque vous refusez de faire leur connaissance ?
Mr Bennet : Soyez sûre, ma chère, que lorsqu'ils atteindront ce nombre, j'irai leur faire visite à tous.

Pages 294/295

Orgueil et préjugés.
Commenter  J’apprécie          30
schutschut
schutschut   16 novembre 2014
Mrs Bennet : [...] Vous n'avez aucune pitié pour mes pauvres nerfs !
Mr Bennet : Vous vous trompez, ma chère ! J'ai pour vos nerfs le plus grand respect. Ce sont de vieux amis : voilà plus de 20 ans que je vous entends parler d'eux avec considération.

Page 294

Orgueil et préjugés.
Commenter  J’apprécie          30
schutschut
schutschut   16 novembre 2014
Mr Bennet : Vous avez vraiment trop de scrupules, ma chère. Je suis persuadé que Mr Bingley serait enchanté de vous voir, et je pourrai vous confier quelques lignes pour l'assurer de mon chaleureux consentement à son mariage avec celle de mes filles qu'il voudra bien choisir. Je crois, toutefois, que je mettrai un mot en faveur de ma Lizzy.
Mrs Bennet : Quelle idée ! Lizzy n'a rien de plus que les autres : elle est beaucoup moins jolie que les autres et n'a pas la vivacité de Lydia.
Mr Bennet : Certes, elles n'ont pas grand chose pour les recommander les unes ni les autres, elles sont sottes et ignorantes comme toutes les jeunes filles. Lizzy, pourtant, a un peu plus d'esprit que ses sœurs.

Page 294

Orgueil et préugés.
Commenter  J’apprécie          30
schutschut
schutschut   16 novembre 2014
Mr Bennet : Comment s'appelle-t-il ?
Mrs Bennet : Bingley.
Mr Bennet : Marié ou célibataire ?
Mrs Bennet : Oh ! Mon ami, célibataire ! Célibataire et très riche ! Quatre ou cinq mille livres de rente ! Quelle chance pour ns filles !
Mr Bennet : Nos filles ? En quoi cela les touche-t-il ?
Mrs Bennet : Que vous êtes donc agaçant, mon ami ! Je pense, vous le devinez bien, qu'il pourrait être un parti pour l'une d'entre elles.
Mr Bennet : Est-ce dans cette intention qu'il vient s'installer ici ?
Mrs Bennet : Dans cette intention ! Quelle plaisanterie ! Comment pouvez-vous parler ainsi ?... Tout de même il n'y aurait rien d'invraisemblable à ce qu'il s'éprenne de l'une d'elle. C'est pourquoi vous ferez bien d'aller lui rendre visite dès son arrivée.
Mr Bennet : Je n'en vois pas l'utilité. Vous pouvez y aller vous-même avec vos filles, ou vous pouvez les envoyer seules, ce qui serait encore préférable, car vous êtes si bien conservée que Mr Bingley pourrait se tromper et égarer sur vous sa préférence.

Pages 293/294

Orgueil et préjugés
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
schutschut
schutschut   16 novembre 2014
C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l'on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu'il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur le champ comme la propriété légitime de l'une ou l'autre de leurs filles.

Page 293

Orgueil et préjugés
Commenter  J’apprécie          30
wentworth23
wentworth23   24 novembre 2013
ceux qui ne changent jamais d'opinion, il incombe particulièrement de bien juger du premier coup. (Orgueil et Préjugés)
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Mr Darcy fan club quiz

    Elizabeth Bennet est immédiatement conquise par le charme et l'intelligence de Mr Darcy.

    Vrai
    Faux

    10 questions
    1968 lecteurs ont répondu
    Thème : Orgueil et préjugés de Jane AustenCréer un quiz sur ce livre