AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  19 juillet 2018
Voilà un livre qui traînait depuis un moment dans ma pàl. Je l'avais prêté, puis il s'est perdu et puis finalement j'ai racheté un exemplaire. C'était une bonne occasion pour le lire.

C'est en 1976, que Paul Auster a écrit ces trois pièces de théâtre en un acte.

Laurel et Hardy vont au paradis

Qui ne connaît pas Laurel et Hardy ? On retrouve les deux compères quelque part (il n'est pas dit où). Tous les matins, ils se lèvent, font leurs exercices physiques et spirituels, et puis effectuent la mission du jour. Aujourd'hui, ils doivent bâtir un mur de 18 blocs. Pourquoi ? Il n'en savent rien. Est-ce que cela a un sens ? L'histoire ne le dit pas.

Est-ce que la vie a un sens ? Tous les jours, il faut se lever et répéter les mêmes tâches, parfois (souvent?) vides de sens. On peut un jour décider de tout laisser en plan mais quelles seront les conséquences ?

Laurel et Hardy en discutent comme ils savent bien le faire : en se chamaillant.

Ce n'est pas la première fois que je rencontre ces messieurs dans l'oeuvre de Paul Auster. Ce n'est pas non plus la première fois que je croise deux types contraints de bâtir un mur. Impossible de ne pas penser à La musique du hasard bien évidemment. Et ce n'est pas un hasard ^^

Pour la petite histoire, Paul Auster a dit dans une interview : « ‘Paul Auster et le hasard'… ah oui, je trouve ça très agaçant. »

***

Black Out, a pour personnages Noir, Vert et Bleu… pour ceux qui connaissent la Trilogie new-yorkaise cela leur rappellera quelque chose. Et pour cause, si on en croit Gérard de Cortanze, il s'agirait d'une première version de « Revenants » (Ghosts). Moi qui n'ai jamais aimé la Trilogie… j'avoue que cette pièce m'a laissée indifférente.

***

Cache-cache a pour personnages un homme et une femme. Il n'y a pas vraiment d'histoire, ils se parlent depuis leur caisse respective de tout et de rien. C'est assez déroutant et absurde bien que je me sois amusée de quelques réparties. Toujours selon Gérard de Cortanze, certaines phrases auraient été reprises dans le voyage d'Anna Blume. Cela fait trop longtemps que je l'ai lu, je serai bien incapable de faire le lien.


Une lecture intéressante quoi qu'il en soit. Pour les inconditionnels…



Challenge multi-défis 2018 (44)
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (19)voir plus