AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9780805077230
Éditeur : Henry Holt & Company (01/11/2004)
4.18/5   39 notes
Résumé :

Je tiens ce récit d'Auggie Wren. Comme il n'y fait pas très bonne figure, en tout cas pas aussi bonne qu'il le souhaiterait, il m'a demandé de ne pas citer son vrai nom.

A part cela, toute l'histoire du portefeuille perdu, de la vieille aveugle et du repas de Noël est décrite ici telle qu'il me l'a racontée.

Il y a maintenant près de onze ans que nous nous connaissons, Auggie et moi. Il travaille derrière le comptoir d'un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Under_the_Moon
  22 décembre 2018
Un conte de Noël à la manière de Paul Auster ? Cette proposition de peut sembler totalement antinomique, et pourtant !
On retrouve toute la virtuosité et l'intelligence du romancier américain avec l'histoire du Noël d'Auggie Wren, histoire dans l'histoire où -une fois n'est pas coutume -, comme le faisait Alfred Hitchcock dans ses films, Auster se met en scène.
A partir de simples objets, ici : un appareil photo, un portefeuille et des photos, Auster attire une fois de plus notre attention sur la subjectivité de l'art et nous amène à réfléchir sur le contrat de "confiance" qui existe entre le narrateur/l'auteur et son lecteur. Cette histoire nous amène aussi à "méditer" sur tout ce qui fait la beauté de l'art lorsque , sans nécessairement sublimer le quotidien, il nous montre ce qui rend l'instant beau et à côté duquel on passe - trop habitué à le voir - , au point qu'on le juge banal.
Une belle histoire et un tour de force narrative en 4 pages ! Bravo Paul Auster !
Commenter  J’apprécie          181
le_Bison
  01 juin 2012
« Je tiens cette histoire d'Auggie Wren. Comme il n'y fait pas très bonne figure, en tout cas aussi bonne qu'il le souhaiterait, il m'a demandé de ne pas citer son vrai nom. » Partant de cette démarche, je ne vous dirais pas non plus qui se cache derrière Auggie de Brooklyn (à ne pas confondre avec Huggie d'Harlem dit les bons tuyaux). Tout ce que je peux dire, c'est que depuis des années, il est assis derrière son comptoir à vendre des cigares et à distiller de bonnes histoires à ses fidèles clients. Et ce jour-là, Auggie m'a raconté une bien belle histoire, digne d'un conte de Noël. Et quand cette histoire est mis en scène par Paul Auster, j'y retrouve tout mon plaisir : des rues de Brooklyn, de la chaleur humaine, des rencontres du hasard, des destins qui se croisent et bouleversent une existence, la solitude même de quelques êtres perdus dans cet amalgame urbain. Même si le conte est destiné à un jeune public, tout l'univers austérien est là. Et j'adore – comme toujours.
Au fait, vous vous demandez encore pourquoi Auggie photographie tous les matins, avant l'ouverture, la devanture de sa boutique, quel que soit le temps, l'affluence ou la lumière de l'horizon ? Et cela depuis douze ans, à sept heures précises, un seul instantané de la même vue. Non, ne cherchez plus, lisez ce conte de Noël, et vous comprendrez.
Point de détail : c'est ce « Noël d'Auggie Wren » qui a servi de point de départ au scénario de Smoke, (réalisation de Wayne Wang, scénario de Paul Auster, 1995 avec Harvey Keitel et William Hurt). Voilà de quoi me donner une nouvelle envie de regarder de nouveau ce DVD.
Lien : http://leranchsansnom.free.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
karmon34
  10 juin 2013
D'abord, il y a l'histoire A la fin du film 'Smoke' au moment du générique, l'acteur Harvey Keitel incarnant le personnage du gérant de tabac Auggie Wren raconte ce conte de Noël moderne. Auggie le gérant du bureau de tabac a parmi ses clients fidèles un écrivain avec lequel il s'est lié d'amitié. Devant son client bien embarrassé par la commande d'un conte de Noël que lui a passée un journal, Auggie lui propose une invitation à déjeuner au cours de laquelle il lui raconte une drôle d'histoire pour le sortir d'affaire. En guise de conte de Noël, il explique comment le hasard? a mené un Auggie Wren désoeuvré ce jour de fête à passer un excellent Noël en compagnie d'une vieille dame aveugle, toute seule et ravie de cette visite impromptue.
Et puis, il y a l'objet, une reliure de toile rouge, une couverture dans des dominantes de rouge et de vert adoucies de bleu, de gris et de beige.Illustré par les aquarelles de Jean Claverie, ce récit est devenu un album pour les enfants et lorsqu'on ouvre le livre, l'odeur de l'encre, un peu entêtante le papier blanc très brillant... Et surtout les superbes illustrations avec leurs personnages aux têtes énormes et rondouillardes leurs décors de maisons de poupées et une irrésistible caricature de "Paul" trônant sur une touche du clavier de sa machine à écrire, se grattant le crâne en attendant une improbable étincelle d'inspiration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fifrildi
  26 avril 2016
Edition hors commerce (celle avec la couverture verte et la vieille dame) dénichée dans une bouquinerie pour ma petite collection austérienne!
Commenter  J’apprécie          40
Regine55
  28 janvier 2020
Qui est Auggie Wren ? Un talentueux conteur de nouvelles qui possède ce qui manque à Paul? Une imagination sans limite et une aptitude à l'écriture qui lui permet de pondre en un rien de temps un récit que Paul n'arriverait pas à extirper en plusieurs mois. Qui se cache derrière cette aisance de créateur? Une plume destinée à être publiée ? Auggie Wren existe-t-il vraiment ?Ne serait-ce pas un fantôme tapi dans l'ombre tel le Cyrano de Christian de Neuvillette servant des récits de sa thébaïde ? Peut-être est-il un Janus aux deux visages : le sien et celui de Paul. Peut-être est-il aussi son rival qui flatte son maître pour mieux le piéger et le confondre malicieusement.
Dans ce conte de Noël écrit sur la commande du New York Times, Paul Auster nous apprend que le mensonge est vérité et l'inverse : il suffit d'un public.

Lien : https://reginetemam.fr
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
karmon34karmon34   10 juin 2013
Les seuls mots de "Conte de Noël" éveillent en moi des sensations déplaisantes, évoquant des épanchements pénibles, hypocrites, d'eau de rose et de mélasse. Au mieux, les contes de Noël ne sont que des souhaits de voir des rêves devenir réalité, des contes de fée pour adultes, et que je sois damné si je me laisse jamais aller à écrire une chose pareille.
Commenter  J’apprécie          20
le_Bisonle_Bison   31 mai 2012
Si on ne prend pas le temps de regarder, on n’arrive jamais à rien voir.
Commenter  J’apprécie          130
Under_the_MoonUnder_the_Moon   21 décembre 2018
As long as there's one person to believe it, there's no story that can't be true.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Paul Auster (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Auster
Coffret Noël littérature étrangère https://www.lagriffenoire.com/100784--coffret-litterature-poche.html - Les inséparables de J. Cohen éd. Mercure de France - Miss Jane de Brad Watson éd. Grasset - Les fureurs invisibles du c?ur de J. Boyne éd JC Lattès - L'Arabe du futur - volume 4 (4) de R. Sattouf éd Allary https://www.lagriffenoire.com/125718-achat-bd-l-arabe-du-futur---volume-4.html - Indélébiles de Luz éd. Futuropolis https://www.lagriffenoire.com/131207-achat-bd-indelebiles.html - Je vais m'y mettre de F. Oiseau éd Pocket https://www.lagriffenoire.com/90782-divers-litterature-je-vais-m-y-mettre.html - Je suis Jeanne Hébuterne de O. Elkaim éd. Points https://www.lagriffenoire.com/109376-divers-litterature-je-suis-jeanne-hebuterne.html - Mille jours à Venise Mille jours à Venise de M. de Blasi éd. Folio https://www.lagriffenoire.com/123385-poche-mille-jours-a-venise.html - Les Cygnes de la Cinquième Avenue de M. Benjamin éd. Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html - Hollywood Boulevard de M. Benjamin éd. Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html - Valentine ou la belle saison de A-L. Bondoux éd. Fleuve https://www.lagriffenoire.com/127219-divers-litterature-valentine-ou-la-belle-saison.html - le roi chocolat de T. Montoriol éd. Gaïa https://www.lagriffenoire.com/121462-divers-litterature-le-roi-chocolat.html - Habemus piratam de P. Raufast éd. Alma https://www.lagriffenoire.com/127247-divers-litterature-habemus-piratam.html - Vidocq, du bagne à la préfecture de B. Roy-Henry éd. Archipel https://www.lagriffenoire.com/133369-encyclopedie-vidocq--du-bagne-a-la-prefecture.html - Alain Decaux raconte l'histoire de France de A. Decaux éd. Perrin https://www.lagriffenoire.com/134981-article_recherche-alain-decaux-raconte-l-histoire-de-france.html - L'Affaire Rose Keller de L. Miserole éd. French Pulp https://www.lagriffenoire.com/124185-divers-litterature-l-affaire-rose-keller.html - Ça raconte Sarah de P. Delabroy-Allard éd. de Minuit https://www.lagriffenoire.com/123573-divers-litterature-ca-raconte-sarah.html - 4 3 2 1 de P. Auster éd. Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/102638-divers-litterature-4-3-2-1.html - J'ai couru vers le Nil de A. El Aswany éd. Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/123188-divers-litterature-jai-couru-vers-le-nil.html - L'immeuble Yacoubian de A. El Aswany éd. Babel https://www.lagriffenoire.com/23382-poche-l-immeuble-yacoubian-babel-843.html - Femme à la mobylette de J-L. Seigle éd. J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/126808-romans--femme-a-la-mobylette.html - Chien-Loup de S. Joncour éd. Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121299-divers-litterature-litterature-francaise---chien-loup.html - Tu t'appelais Maria Schneider de V. Schneider éd. Grasset https://www.lagriffenoire.com/120585-divers-litterature-tu-t-appelais-maria-schneider.html - Un fils obéissant de L. Seksik éd. Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121295-divers-litterature-litterature-francaise---un-fils-obeissant.html - La Croisière Charnwood de R. Goddard éd. Sonatine https://www.lagriffenoire.com/131891-nouveautes-polar-la-croisiere-charnwood.html - Tout cela je te le donnerai de D. Redondo éd. Fleuve https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=109560&id_rubrique=338 - Concours pour le Paradis de C. Renucci éd. Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/121084-divers-litterature-concours-pour-le-paradis.html - La vérité sort de la bouche du cheval de M. Alaoui éd. Gallimard https://www.lagriffenoire.com/121725-romans--blanche---la-verite-sort-de-la-bouche-du-cheval.html - le douzième chapitre de J. Loubry éd. Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/124878-nouveautes-polar-le-douzieme-chapitre.html - Les fantômes du vieux pays de N. Hill éd. Folio https://www.lagriffenoire.com/122638-essai-les-fantomes-du-vieux-pays.html - Présumée disparue de S. Steiner éd. Les Ar
+ Lire la suite
autres livres classés : brooklynVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Paul Auster

Sous quel pseudonyme a-t-il publié un roman ? (indice : ce pseudonyme est également le nom de certains de ses personnages)

Paul Dupin
Paul Retsua
Paul Benjamin
Paul Palace

10 questions
249 lecteurs ont répondu
Thème : Paul AusterCréer un quiz sur ce livre