AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782330130640
350 pages
Actes Sud (08/01/2020)
4.1/5   10 notes
Résumé :
À travers cet entretien aussi loyal qu'approfondi qui aborde l'oeuvre sur un mode thématique, le lecteur revisitera l'univers des fictions de Paul Auster dont il découvrira des aspects inédits ou encore insuffisamment identifiés. Il s'agit là d'un dialogue ouvert, d'une oeuvre collaborative dans laquelle Paul Auster s'est investi de manière authentique, notamment pour rester fidèle à l'ADN si spécifique de ses romans, dont chacun constitue un voyage en terres inconn... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Tschum
  04 décembre 2020
Il s'agit d'un livre d'entretien de Paul Auster avec Inge Birgitte Siegumfeldt, universitaire danoise, spécialiste de l'oeuvre de Paul Auster. Au fil des conversations et des échanges qui dureront trois ans , Paul Auster revient sur les grands thèmes principaux abordés dans son oeuvre : le cinéma, la politique, le baseball, la marche, la mémoire, la naissance et la vie de ses personnages. En évoquant livre après livre, chacun de ceux déjà écrits et publiés au début de ces entretiens, Paul Auster commente et détaille le processus et les mécanismes de l'écriture et donne des informations sur la façon dont les histoires ont été construites. Quels sont les éléments autobiographiques, parfois même de façon inconsciente, et quels sont les éléments de pure création. "Chaque livre est un voyage sur un chemin qui est inconnu de l'auteur lui-même." Pour Paul Auster, la prise de conscience de soi se réalise lorsque nous commençons à réfléchir à nos propres pensées, lorsque nous sommes en mesure de raconter une histoire. «Nous possédons tous, intérieurement, un récit continu, consistant, de qui nous sommes, et nous nous le racontons tous les jours de notre vie.» Parfois l'histoire que l'on se raconte sur nous-même est assez vraie, d'autres fois, tellement en décalage avec ce que le reste du monde perçoit que ça devient pathétique. Mais, P.A. ne croit pas qu'il soit possible de" saisir entièrement l'essence de quelqu'un. Il est impossible de résoudre le mystère d'un être humain. Par exemple, nous existons en tant qu'individu au travers de nos liens aux autres, nous sommes habités par d'autres personnes, la famille, nos amis, les auteurs dont nous avons lu l'oeuvre, tous font aussi partie de ce que nous sommes.
Dans le processus de création, Paul Auster est toujours dans le doute, dans une position d'humilité. Il reprend à son compte cette phrase de Beckett :" Echouez mieux, oui, c'est exactement ce qu'il faut faire. Il faut continuer-et essayer "d'échouer mieux" . Il parle de la quasi-impossibilité d'exprimer exactement en mots nos pensées. «capturer une part de la vérité d'une chose, je suppose que l'on y parvient par touche et parfois de biais.» La réalité est trop complexe et le langage n'est qu'une approximation du réel. «Nous ne pouvons jamais parvenir à une vérité stable. Il n'existe pas de réponse unique.»
Dans sa fabrique de l' écriture, la forme ne précède pas le contenu. le texte trouve sa propre forme au fur et à mesure du travail d'écriture. Dans le processus de création, pour Paul Auster, le besoin de marcher est essentiel. «Marcher c' est ce qui attire les mots à toi, ce qui te permet d'entendre les rythmes des mots à mesure que tu les écris dans ta tête. » Quant il marche, Paul Auster pense à ce qu'il est en train de faire, il voit des images qu'il va ensuite retranscrire en mots. Pour lui," le monde est l'idée que nous en faisons. le monde est en quelque sorte une construction de notre imagination" . Ecrire lui donne le sentiment d'être humain, lui permet de trouver sa propre humanité.
Ces entretiens entre Paul Auster et Inge Birgitte Siegumfeldt nous font revisiter les romans ou les récits autobiographiques que nous avons lus et aimés, parfois sous un jour nouveau, parfois nous font découvrir de nouveaux éléments qui nous avaient échappés. Pour les livres que nous n'avons pas lus, l'interêt de ces échanges est évidemment moins pertinent, mais ils peuvent, en revanche, provoquer l'envie de les découvrir. Alors, comme le dit si bien Paul Auster : «le livre devient une collaboration entre l'écrivain et le lecteur et, chaque livre [....] est un livre different pour chaque personne qui le lit. »
Les amateurs et admirateurs de Paul Auster trouveront leur bonheur dans la lecture de ce livre qui donne au lecteur la sensation de partager avec lui des idées, des pensées, des sentiments et une impression de grande proximité, comme si nous avions assisté nous même à ces échanges avec l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chocoladdict
  02 juin 2020

Je ne relis jamais les mêmes livres, tellement de classiques attendent d'être lus, tellement de romans dans des listes « à lire un jour », qu'une vie ne suffira pas. Néanmoins en découvrant Une vie dans les mots, un livre d'entretiens d'I.B. Siegumfeldt, une spécialiste de Paul Auster avec l'écrivain, j'ai eu très envie de me replonger dans ses romans.
Chaque livre naît d'une sorte de musique intérieure.
Une vie dans les mots, à lire si …
Les coulisses de la création littéraire vous intéresse. Au fil des livres cités, on découvre qu'est ce qui a inspiré telle scène, tel personnage, éléments d'actualité, histoire, références ou vie personnelle même si Paul Auster aime à rappeler qu'on ne sait jamais d'où vient un livre.
On retrouve au passage ce talent de conteur qui rend chaque roman de Paul Auster unique et mémorable.
Vous voulez avoir des clefs d'analyse de Mr Vertigo, Moon Palace, Trilogie New-Yorkaise et tant d'autres. Paul Auster se refuse à des interprétations mais corrige au passage quelques malentendus (le plus gros concernant son oeuvre étant peut être celui concernant le hasard) et redonne vie à ses personnages parlant d'eux comme s'ils existaient vraiment. A travers ses livres, l'écrivain parle de politique, de judaïcité, de la vieillesse, de l'art, etc….
La souffrance est la principale source de créativité. Il n'y a aucun doute là dessus. Les gens tout à fait heureux, s'ils existent, n'ont pas besoin d'écrire des romans ou de jouer de la batterie.
Il y a des écrivains qui vous submergent par trop de mots. Il n'y a pas assez d'espaces. Ils ne vous laissent pas entrer.
Quand vous n'avez pas d'argent, tout ce à quoi vous pensez est l'argent. C'est la malédiction de la pauvreté. Vous manigancez, vous rêvez, vous prévoyez, vous espérez, vous comptez combien vous avez et de combien vous aurez besoin. La seule chose positive qu'apporte le fait d'avoir de l'argent, c'est de vous permettre de penser à autre chose qu'à l'argent à chaque instant de votre vie.
Autant le dire clairement, Paul Auster me fascine : d'abord parce qu'il a eu une vie avant d'être écrivain et comme il le rappelle, il ne roulait pas sur l'or et ensuite par son quotidien d'écrivain dont il a réussi à faire un métier (le plus incroyable peut être ).
Lien : http://www.chocoladdict.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   08 août 2018
I was determined to be a writer even earlier, from the time I was about sixteen or seventeen. When I finally came home from Paris, I was already twenty-seven and had written quite a lot. There was no turning back: this was going to be my life. There was nothing else I could do, nothing else I wanted to do, and the only question now was how to go on doing it.
Commenter  J’apprécie          160
chocoladdictchocoladdict   03 juin 2020
De cette façon chaque livre devient une collaboration entre l'écrivain et le lecteur et chaque livre est, en quelque sorte, un livre différent pour chaque personne qui le lit. Votre passé, votre personnalité, votre histoire participent à votre lecture de n'importe quel texte.



Paul Auster, Une vie dans les mots.
Commenter  J’apprécie          70
gege255gege255   28 mars 2020
Dans les moments de catastrophe, quand le monde semble toucher à sa fin, les fous se manifestent en force : de nouvelles religions, d'étranges sectes, des philosophies bizarres sont inventées, autant de tentatives désespérées pour affronter l'intolérable. Une réaction foncièrement humaine.la folie de l'apocalypse.
Commenter  J’apprécie          20
TschumTschum   04 décembre 2020
l'oeil voit le monde en mouvement. Le mot est une tentative d'en arrêter le flux, de le stabiliser. Et pourtant nous persistons à tenter de traduire l'expérience en langage.
Commenter  J’apprécie          20
gege255gege255   30 mars 2020
Le film est une illusion. Ayant travaillé dans le cinéma, j'ai toujours été extrêmement conscient de son irréalité. Le public regarde un film terminé et pense "Oh tout cela a l'air si réel", mais rien ne peut être moins "réel" qu'un film.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Paul Auster (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Auster
Coffret Noël littérature étrangère https://www.lagriffenoire.com/100784--coffret-litterature-poche.html - Les inséparables de J. Cohen éd. Mercure de France - Miss Jane de Brad Watson éd. Grasset - Les fureurs invisibles du c?ur de J. Boyne éd JC Lattès - L'Arabe du futur - volume 4 (4) de R. Sattouf éd Allary https://www.lagriffenoire.com/125718-achat-bd-l-arabe-du-futur---volume-4.html - Indélébiles de Luz éd. Futuropolis https://www.lagriffenoire.com/131207-achat-bd-indelebiles.html - Je vais m'y mettre de F. Oiseau éd Pocket https://www.lagriffenoire.com/90782-divers-litterature-je-vais-m-y-mettre.html - Je suis Jeanne Hébuterne de O. Elkaim éd. Points https://www.lagriffenoire.com/109376-divers-litterature-je-suis-jeanne-hebuterne.html - Mille jours à Venise Mille jours à Venise de M. de Blasi éd. Folio https://www.lagriffenoire.com/123385-poche-mille-jours-a-venise.html - Les Cygnes de la Cinquième Avenue de M. Benjamin éd. Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html - Hollywood Boulevard de M. Benjamin éd. Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/103936-divers-litterature-les-cygnes-de-la-cinquieme-avenue.html - Valentine ou la belle saison de A-L. Bondoux éd. Fleuve https://www.lagriffenoire.com/127219-divers-litterature-valentine-ou-la-belle-saison.html - le roi chocolat de T. Montoriol éd. Gaïa https://www.lagriffenoire.com/121462-divers-litterature-le-roi-chocolat.html - Habemus piratam de P. Raufast éd. Alma https://www.lagriffenoire.com/127247-divers-litterature-habemus-piratam.html - Vidocq, du bagne à la préfecture de B. Roy-Henry éd. Archipel https://www.lagriffenoire.com/133369-encyclopedie-vidocq--du-bagne-a-la-prefecture.html - Alain Decaux raconte l'histoire de France de A. Decaux éd. Perrin https://www.lagriffenoire.com/134981-article_recherche-alain-decaux-raconte-l-histoire-de-france.html - L'Affaire Rose Keller de L. Miserole éd. French Pulp https://www.lagriffenoire.com/124185-divers-litterature-l-affaire-rose-keller.html - Ça raconte Sarah de P. Delabroy-Allard éd. de Minuit https://www.lagriffenoire.com/123573-divers-litterature-ca-raconte-sarah.html - 4 3 2 1 de P. Auster éd. Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/102638-divers-litterature-4-3-2-1.html - J'ai couru vers le Nil de A. El Aswany éd. Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/123188-divers-litterature-jai-couru-vers-le-nil.html - L'immeuble Yacoubian de A. El Aswany éd. Babel https://www.lagriffenoire.com/23382-poche-l-immeuble-yacoubian-babel-843.html - Femme à la mobylette de J-L. Seigle éd. J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/126808-romans--femme-a-la-mobylette.html - Chien-Loup de S. Joncour éd. Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121299-divers-litterature-litterature-francaise---chien-loup.html - Tu t'appelais Maria Schneider de V. Schneider éd. Grasset https://www.lagriffenoire.com/120585-divers-litterature-tu-t-appelais-maria-schneider.html - Un fils obéissant de L. Seksik éd. Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121295-divers-litterature-litterature-francaise---un-fils-obeissant.html - La Croisière Charnwood de R. Goddard éd. Sonatine https://www.lagriffenoire.com/131891-nouveautes-polar-la-croisiere-charnwood.html - Tout cela je te le donnerai de D. Redondo éd. Fleuve https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=109560&id_rubrique=338 - Concours pour le Paradis de C. Renucci éd. Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/121084-divers-litterature-concours-pour-le-paradis.html - La vérité sort de la bouche du cheval de M. Alaoui éd. Gallimard https://www.lagriffenoire.com/121725-romans--blanche---la-verite-sort-de-la-bouche-du-cheval.html - le douzième chapitre de J. Loubry éd. Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/124878-nouveautes-polar-le-douzieme-chapitre.html - Les fantômes du vieux pays de N. Hill éd. Folio https://www.lagriffenoire.com/122638-essai-les-fantomes-du-vieux-pays.html - Présumée disparue de S. Steiner éd. Les Ar
+ Lire la suite
autres livres classés : monde de l'éditionVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Paul Auster

Sous quel pseudonyme a-t-il publié un roman ? (indice : ce pseudonyme est également le nom de certains de ses personnages)

Paul Dupin
Paul Retsua
Paul Benjamin
Paul Palace

10 questions
256 lecteurs ont répondu
Thème : Paul AusterCréer un quiz sur ce livre