AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gilles Lane (Traducteur)François Récanati (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2020125692
Éditeur : Seuil (01/11/1991)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Certains énoncés sont en eux-mêmes l'acte qu'ils désignent. Ainsi, lorsque le maire prononce la formule rituelle " je vous marie ", il marie par la seule énonciation de cette phrase ; même chose lorsqu'on baptise un enfant ou un navire, lorsqu'on fait une promesse, etc. Ces énoncés particuliers qui constituent par leur profération même ce qu'ils désignent, aussi on les nomme "performatifs". Cette trouvaille de génie a bouleversé la linguistique, y ouvrant un champ n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Enroute
  20 décembre 2017
Dire n'est pas toujours destiné à produire des affirmations ou des descriptions. "Je te promets" ou, devant le maire, "oui, je le veux", sont des actes. Austin étudie ces énoncés particuliers qu'il nomme performatifs. Mais en approfondissant sa réflexion sur les critères qui les distingueraient des autres énoncés, dits constatifs (qui constatent), il se rend compte que la frontière entre eux est poreuse. "Je vous avertis que le taureau va foncer" est certes un avertissement (performatif), mais contient une référence (constatif). Pire, il semble qu'il ne soit pas possible de proposer une forme de performatifs "purs", tous pouvant, selon le contexte, avoir valeur de description ("vous ouvrez la porte", selon le ton employé peut être un ordre ou une constatation).
Austin propose alors une autre classification, entre les énoncés qui "font en disant" (acte illocutoire) et ceux qui engendre une conséquence (perlocutoire).
François Récanati dans la postface suggère que cette réflexion a été inspirée à Austin lar une dichotomie entre des actes institjtionnels qui requièrent des conventions pour être valides (devant le maire, "oui, je le veux" est valide, mais pas "ouais pourquoi pas") et les actes ordinaires. Selon lui, tous les actes reposent sur une intention et celle-ci prend une valeur si elle respecte les formes des conventions existantes. Dans un sens, tous les énoncés se réfèrent à des conventions linguistiques et sociales. Comme par ailleurs la définition de l'acte illocutoire est particulièrement succincte, pour ne pas dire lacunaire, la réflexion d'Austin trouverait son intérêt davantage dans les questions qu'il soulève que dans les réponses qu'il apporte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EnrouteEnroute   20 décembre 2017
[Acte illocutoire] il s'agit d'un acte effectué en disant quelque chose, par opposition à l'acte de dire quelque chose.
Commenter  J’apprécie          20
>Autres systèmes et doctrines philosophiques>Autres systèmes>Philosophies. Sémiotique. Classer les ouvrages sur la sémiotique à 302.2 (10)
autres livres classés : verbeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
292 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre