AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de andras


andras
  03 février 2016
J'ai adoré ce petit livre écrit par un auteur d'origine lyonnaise dont je n'avais jamais entendu parlé et que j'ai simplement découvert en flânant dans les rayons d'une librairie. Il est composé de textes très courts, sortes de réflexions ou d'observation sur "comment ça va la vie". C'est écrit avec beaucoup d'élégance et ça m'a rappelé parfois les Petits Poèmes en Prose de Baudelaire. Comme dans ce dernier ouvrage, l'humour n'est pas sans une certaine férocité. Il s'y mêle aussi une bonne dose d'auto-dérision. On pense aussi à Brassens, à Léo Ferré, à Romain Gary, version Ajar. Un petit extrait pour donner le ton (le texte s'intitule "Une andouillette m'attend") :

"Jadis, j'étais comme un garçon de café égaré dans la philosophie. Je courais d'une idée l'autre, un plateau chargé de boissons de toutes les couleurs à bout de bras. J'aurai voulu trouver une clé à l'absurde et au dérisoire de tout l'univers. Savoir comment il fait noir la nuit, pourquoi la balafre de l'enfance souvent cicatrise mal, connaître aussi ce que cachaient les chemisiers des femmes. Mille interrogations en permanence m'assaillaient et je ne me souciais point de gagner ma vie, j'avais quinze ans en somme et du temps à perdre; depuis je l'ai bien perdu et ma vie aussi."

C'est parfois beaucoup plus grinçant, parfois même effrayant. Mais c'est toujours de l'humain qui s'exprime et parfois "crie où son fer le ronge" (Aragon). Une magnifique découverte.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus