AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246786878
Éditeur : Grasset Jeunesse (19/10/2011)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
VOUS CONNAISSEZ
L'HISTOIRE DU
PETIT POUCET ?

Vous n'êtes pas les seuls.

Alors... Que se passe-
t-il quand des parents qui
connaissent l'histoire du
Petit Poucet essaient de
perdre des enfants qui
connaissent l'histoire du
Petit Poucet ?

Ça donne... " Mille petits
poucets ", et une joyeuse
famille recomposée !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
leCabasdeZa
  01 juin 2013
On peut cheminer avec un texte pour finalement le rencontrer vraiment un jour, le redécouvrir comme si on ne l'avait jamais croisé.
J'avais lu déjà ce livre, j'en avais senti toutes les qualités, le texte est brillant, l'image est magnifique, l'ensemble est pétri d'intelligence, édité avec talent et humour.
Et puis l'autre jour, je me suis radinée avec à l'école. Ne me demandez pas pourquoi. Je me suis assise sur ma petite chaise, les minuscules autour. Quand je dis minuscules, c'est une image, ils ont entre 8 et 10 ans et certains sont aussi grands que moi. Mais bon, ils savent encore s'asseoir par terre et écouter des histoire, des romans entiers parfois.
Alors, je leur ai lu Mille petits poucets.
Le plaisir de lire à haute voix demande du texte une certaine coopération. Tout ne se lit pas avec aisance, tout ne s'écoute pas avec plaisir. Après avoir échoué à partager James et la grosse pêche de Roald Dahl, je me suis méfiée de certains textes comme de la peste. le plaisir de faire entendre une histoire ne tient que si la langue s'y prête, le talent du lecteur n'étant qu'un facteur parmi d'autres. Rappelons-nous que la lecture silencieuse n'a pas toujours été de mise, qu'il fut des temps où seule existait la lecture à haute voix.
Mais revenons à nos lardons !
Mais quel texte, mes enfants, quel texte ! Avec ses airs sages de belle langue d'autrefois, il installe par petites touches l'image d'une famille perpétuellement mouvante ou la filiation se définit au hasard de la rencontre.
Et si ce n'était que ça... Mais non, encore fallait-il une histoire d'amour. Vous savez que j'ai les histoires d'amour en horreur. Et pourtant celle-ci a failli me tirer des larmes. Expliquez-moi pourquoi, alors que je la trouvais presque convenue à première et silencieuse lecture, en l'entendant de ma propre bouche, elle m'a émue.
Et là, c'est moi qui suis tombée amoureuse de ce texte serein, qui avance tranquillement, sans à coup, qui déroule sa petite pelote de douceur jusqu'à la fin en forme de morale moderne.
Ce petit Poucet revu par Yann Autret et Sylvie Serprix est l'exact inverse de l'abandon, il devient un conte optimiste dans lequel tout est possible. Car les petits enfants ne sont plus aussi naïfs qu'avant. Non seulement il est impossible de les perdre mais ils reviennent chaque fois plus nombreux qu'ils n'étaient partis. Et leur père, cet homme si doux, après l'avoir perdu, finit par y trouver son compte.
Lien : http://le-cabas-de-za.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cielvariable
  14 mai 2014
Je préfère la version originale du Petit Poucet, mais c'est une belle manière d'initier un enfant aux contes merveilleux.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
Ricochet   25 janvier 2012
Les illustrations sont magnifiques, assez sombres mais pleines de vigueur. Rien d'écrasant dans cette forêt représentée avec des arbres qui s'élancent vers le ciel.
Lire la critique sur le site : Ricochet
HistoiresSansFin   17 janvier 2012
Yann Autret revisite le thème de« l'abandon » de Perrault avec un Mille Petits Poucets au texte joliment ciselé et dont on apprécie la poésie des mots.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   29 mars 2018
Il était une fois un homme doux et une méchante femme qui avaient des enfants. Pas beaucoup d'enfants, mais quelques-uns. Ils n'auraient su dire combien exactement car ils bougeaient tout le temps. Si peu que fussent ces enfants, c'était encore trop. Car l'homme doux et la méchante femme étaient fort pauvres.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   29 mars 2018
La méchante femme résolut de se défaire de ces enfants qui les menaient à la ruine, […]qui emplissaient la maison de toute leur vie bouillonnante.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   29 mars 2018
L’homme doux et la méchante femme étaient fort pauvres. L’homme doux s’en attristait, la méchante femme s’en irritait.
Commenter  J’apprécie          10
LaureConanLaureConan   21 avril 2012
Ils vécurent très longtemps. Très doucement. Très tendrement.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   29 mars 2018
Toujours la vie renaît à l'ombre des forêts.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Yann Autret (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Autret

Ma Famille Normale - Bande Annonce
Un roman illustré totalement décalé avec plein de zombies dedans ! Ecrit par Vincent Villeminot et Yann Autret.
autres livres classés : petit poucetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre