AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070382079
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 3.02/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Alexandra a quinze ans. Elle vit avec sa mère, Véronique, qui exerce le plus vieux métier du monde au Funny Girls, sous la férule du beau Gérard. D'un côté, le lycée, les copains, les études et les premières amours. De l'autre, l'univers nocturne de la prostitution. Entre les deux, Alexandra a construit son propre monde de rêves, d'espoirs, de rires. Et c'est le drame: Véronique meurt, assassinée par son souteneur. Douée d'une prodigieuse vitalité, Alexandra rassemb... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Joana
28 janvier 2011
Alexandra est une jeune fille de 15 ans, qui vit avec sa mère Véronique, une prostituée. Un jour, sa mère rentre tard du travail et Alexandra voit qu'elle a été battue, mais elle ne sait pas par qui, car sa mère ne lui dit jamais rien. Alexandra va au Funny Girls, c'est l'endroit où travail sa mère, pour mener une enquête. Elle questionne les collègues de sa mère qui lui disent que c'est Gérard Bellomet qui l'a battue. le lendemain, une homme l'appel, pendant que sa mère est au travail, c'est le commissaire Chalois des affaires criminelles. Il lui demande si elle peut passer au commissariat car il a des questions à lui poser. L'adolescente raccroche et se prépare le plus vite possible.
Au commissariat, le commissaire lui annonce que sa mère a été battu et qu'elle est à l'hôpital. Il lui demande si elle a une idée de qui pourrais être le coupable. Alexie hésite mais après elle lui dit tout ce qu'elle sait. Elle raconte au commissaire que Gérard Bellomet avait déjà battu sa mère la veille.
A la fin de la journée Gérard rend visite à Alexie, il lui demande de rectifier sa déclaration. Elle lui dit qu'elle le fera, mais elle ne le pense pas réellement. Gérard veut célébrer cette nouvelle amitié avec un toast. Gérard ne peux pas lui faire du mal, car elle est sous la protection d'un juge pour enfants.
Un peu plus tard, elle va partir à la recherche de la seule personne qui lui reste au monde : son père, qu'elle n'a jamais connu et qu'elle ne connait pas. Que va devenir cette adolescente à la recherche de son père ?
L'histoire est très bien, le roman est émouvant, le langage employé n'est pas trop vulgaire, le style d'écriture est simple. J'ai vraiment adoré ce livre et Alexandra est une adolescente très courageuse ! Alexandra est une adolescente à la recherche de réalité et d'amour.Le dénouement est très bien fait, les explications ne sont pas toutes donnés aux mêmes moments. Pendant ma lecture, j'espérais que du bonheur pour cette adolescente, qui a tellement souffert. Christine révèle d'un énorme talent, car elle a écrit son roman à 15 ans ! J'ai envie de découvrir d'autre roman de cette auteur après avoir lu celui-là ! Un livre à lire dès 14 ans, sans limite d'âge !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
frconstant
21 décembre 2016
Ce vieux livre, édité en 1988, a été vendu à plus de 100 000 exemplaires... Pourquoi? Parce qu'à l'époque de son écriture, l'auteure, Christine AVENTIN n'avait que 15 ans. Un phénomène donc!
Rangeant ma bibliothèque, j'ai retrouvé ce livre, lu alors par mon épouse. Je me suis plongé dedans et me suis vite demandé ce qu'avait produit depuis cette auteure (de chez nous) ... Bien peu de choses, ma foi. Preuve probable de sa conscience d'avoir été propulsée bien trop vite là où son écriture ne le méritait pas. Et si Christine AVENTIN est restée, par sa formation littéraire, proche des livres, elle n'a plus trop tenu la plume. Elle a bien fait!
Son roman "Le coeur en poche" a la naïveté de ses quinze ans. le style est peu caractérisé et la trame de l'histoire plus que convenue. Que reste-t-il alors? Rien, ou si peu ... Un souvenir de lecture, un contenu? Non! Seulement un titre! Un titre sonnant juste ... pour un roman sonnant faux! A oublier, avec ou sans nostalgie, à chacun d'en décider.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
rolandm1
06 janvier 2012
Roman d'une écrivaine belge, qui avait 15 ans à peine quand elle l'écrivit . Ce n'est pas de la grande littérature mais un grand bravo tout de même pour cette imagination fertile.
L'histoire d'Alexandra , jeune écolière qui vit à Paris avec sa mère une prostituée. La mère se fait tuer par son souteneur et Alexandra part alors à la recherche de sa famille qu'elle ne connait pas et de son père inconnu.
Les espérances, la naiveté, l'innocence, le m'enfoutisme , l'irresponsabilité d'une gamine de 15 ans sont bien décrits.
Commenter  J’apprécie          50
KeiraSnape
22 avril 2011
Le livre n'est pas de la grande littérature, l'auteur l'a écrit alors quelle n'avait que 15 ans et la naiveté que l'on peut parfois montrer à cet âge transparait dans l'écriture. L'histoire en elle-même est assez chouette mais pas très originale.
A lire si on n'a vraiment rien d'autre sous la main.
Commenter  J’apprécie          40
vincianedarras
06 août 2013
tres beau livre lu l ors de mes examens de fin d année .
se livre m a enormement touché dont la facon que l histoir de cette jeune fille agée d apaine 15ans . son courrage d assumer sa maman qui est une prostituée qui est ruée de coups ,sa fille alexandra en la voyant revenire un soir balafrée se dechene interieurement en se rendent au "funny girl " pour coincé l homme qui avais amoché sa maman ... se livre m a vraiment touché de maniere directe ! bravo a Chritine Aventin !!
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
annayelisannayelis26 mars 2016
C'est toujours ce qu'on dit quand quelqu'un est mort: "il avait l'air de dormir". Mais ce n'est qu'hypocrisie. On sait très bien que la mort ne ressemble pas au sommeil et on voit très bien la différence. L'homme a peur de la mort, il n'ose pas l'affronter. Aussi il se tranquillise en la comparant à l'immense plaisir qu'est un sommeil peuplé de rêves.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : prostitutionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La littérature belge

Quel roman Nicolas Ancion n'a-t-il pas écrit?

Les ours n'ont pas de problèmes de parking
Nous sommes tous des playmobiles
Les Ménapiens dévalent la pente
Quatrième étage

15 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre