AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Red Queen, tome 2 : Glass sword (91)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Saiwhisper
  07 mai 2017
Après avoir ressenti un coup de coeur pour « Red Queen », j'espérais me régaler avec cette suite. Certes, je m'attendais à retrouver quelques petits défauts d'un tome à l'autre comme l'absence de surprise, des événements attendus ou des facilités, mais je ne pensais pas que je serais aussi partagée avec « Glass Sword » ! Ce qui m'a le plus agacée, c'est Mare, l'héroïne, dont le caractère, les réflexions ou les actions m'ont fait serrer les dents. Je l'ai trouvée très fière d'elle et de son surnom de « petite faiseuse d'éclairs ». Irascible, elle se permet de s'emporter, de mentir, de prendre de haut et de commander son petit groupe d'infortune. Que ce soit son frère Shade, son ami d'enfance Kilorn ou le beau prince Cal, elle les traite comme des moins-que-rien et se sert d'eux sans vergogne. Indécise, elle fait bien comprendre qu'elle est la meneuse des sangs-neufs, puis se rétracte quelques pages plus loin en affirmant qu'elle ne souhaite pas avoir de responsabilités. Et cela va être sans cesse ainsi dans ses actions : elle ne veut pas faire telle chose, elle va finalement passer à l'acte un chapitre plus loin. On a là une Mare désorientée qui ne sait plus qui croire ou que faire. On comprend tout à fait qu'elle puisse être déboussolée : c'est encore une ado ! Il y a peu, elle ne connaissait rien aux intrigues politiques, aux manipulations et à la guerre qu'elle cherchait à éviter. Là, elle subit les événements du premier tome et n'arrive pas à garder la tête hors de l'eau. Totalement perdue, elle laisse son coeur papillonner entre deux hommes, tout en n'hésitant pas à les trahir ou à leur jeter des vacheries au visage. Ce qui est rassurant, c'est que Mikasa avec qui j'ai lu cet ouvrage a failli l'étriper aussi. Certes, on se doute que tout ceci est voulu par l'auteure, toutefois cela ne nous a pas empêché de la détester. Reste à voir si la chute physique et morale du personnage principal va réellement servir à quelque chose plus tard !

C'est difficile d'apprécier totalement un livre lorsque l'héroïne nous tape sur le système… Alors on se rabat sur les personnages secondaires… Et pour ma part, ce ne sont pas les alliés que j'ai préféré, mais bien Maven, l'antagoniste sadique de cet opus ! Tous les moments les plus intéressants concernent Maven. Ce type est un véritable monstre qui traque sans fin ce qu'il désire. Il n'hésite pas à commettre des crimes abominables pour faire réagir, ni à laisser des messages qui font froid dans le dos. Cal, son frère, est sympathique mais paraît bien fade dans cet opus. Ce qu'il a subi ne lui a pas fait perdre son mordant pour autant, toutefois je l'ai trouvé très effacé par rapport à Mare ou au groupe de rebelles. le reste des personnages aussi… Certes, Mikasa et moi avons adoré Kilorn, l'inquiétant sang mêlé capable de voir l'avenir nommé Jon, la fougueuse Cameron qui n'hésite pas à cracher des vérités ou encore Farley. Cette dernière paraissait assez froide dans « Red Queen ». Heureusement, elle s'est révélée au fil des pages jusqu'à prendre une place parmi nos personnages favoris. C'est rare, toutefois cela arrive : les protagonistes gravitant autour de l'héroïne sont plus intéressants que celle-ci ! Seul petit hic : ils ne sont pas assez développés ! Mare prend toute la place dans le récit…

Si vous aimez les surprises, vous pouvez passer votre chemin : hormis la scène finale que L_Bookine m'avait spoilée suite à mes supplications, on s'attend à tout. de plus, le rythme ne m'a pas plu : c'est lent, redondant et avec peu d'action. En revanche, le dernier tiers est terriblement haletant ! Cela fait beaucoup de points négatifs que je mets en avant et il y en a certainement d'autres que j'ai oublié de signaler… Mais alors qu'est-ce qui fait que j'ai envie de poursuivre cette saga ? Plusieurs choses : la plume de l'auteure qui reste fluide malgré quelques phrases pas toujours bien tournées, un antagoniste génial que je souhaite voir davantage, un final qui appelle à lire la suite, un univers intéressant et le nombre de tomes puisqu'il s'agit d'une trilogie. le texte ne m'a pas laissée indifférente : je me suis énervée après Mare, j'ai applaudi les personnages lui rabattant le caquet, j'ai sautillé de joie aux interventions de Maven et j'ai été à bout de souffle durant le dernier tiers du roman ! Je vous donne donc rendez-vous pour le troisième et ultime tome de la saga de Victoria Aveyard dans un an, lorsqu'il sortira en poche… Encore merci à Mikasa pour cette lecture commune et nos échanges ! Nous avons souvent eu les mêmes sentiments vis-à-vis du scénario ou des personnages. N'hésitez pas à aller consulter son avis. Sinon, je vous conseille également de lire la critique de L_Bookine qui n'a pas du tout le même ressenti que nous : pour elle, c'est presque un coup de coeur. Que l'on aime ou que l'on soit déçu par ce second tome, une chose est certaine : « Glass Sword » ne laisse pas de marbre !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
Mikasabouquine
  07 mai 2017
Arf… Une déception ce tome 2. Mais malgré beaucoup de points négatifs, je dois admettre que les dernières pages m'ont donné envie de lire la suite…
[attention risque de spoiler du tome1]

Ce second tome est la suite direct du premier. On reprend le cours de l'histoire là où on l'a laissé. Ce qui m'a le plus contrarié dans cet opus c'est le personnage de Mare. Elle m'avait déjà agacé dans le tome 1 mais je lui avais trouvé des circonstances atténuantes… Hors, dans ce tome-ci je ne lui ai trouvé aucune excuse. Elle est horripilante, nombriliste et incohérente. J'ai rarement été autant contrariée à cause d'un personnage. Ce qu'elle a pu m'énerver ! Par moment elle a un côté prétentieux insupportable avec sa « voix de Mareena » et ses « je suis la faiseuse d'éclairs ». Elle se prend pour la chef alors qu'elle n'a aucun charisme et materne Kilorn qui n'a clairement pas besoin d'elle. Et puis la page d'après elle se plaint et nous sort de beaux discours en disant qu'elle n'est pas la chef et qu'ils sont tous égaux. Et puis la page d'après ah et bien finalement non c'est bien elle la chef, et puis la page d'après… et puis la page d'après… et puis la page d'après…Argrh ! Ce qu'elle m'a gonflé à faire le yoyo ! Et alors le summum de sa prétention je crois que c'est quand elle parle des sangs-neufs en disant « MES sangs-neufs ». Il y a des claques qui se perdent je vous le dis ! lol.

Malheureusement les points négatifs que j'ai ressenti ne s'arrêtent pas à Mare. Ce tome 2 manque cruellement d'action et certains passages sont longuets (il s'agit de courts passages, mais ils s'additionnent). J'aime les univers précis, les descriptions ne me dérangent pas mais j'ai trouvé certaines descriptions inutilement trop longues et je n'ai pas vu l'intérêt de certaines phrases tel que : « Son nom est d'une simplicité époustouflante. Jon. ». Perso, je ne vois pas trop le côté époustouflant lol ni l'intérêt de le préciser mais ce n'est que mon avis.
De plus, il y a à mon sens un problème au niveau temporel. À un moment donné on nous parle de 4 jours et puis quelques pages plus loin on a fait un bon de plusieurs semaines. Pendant ces 4 jours les personnages s'organisent et tissent des liens comme si cela faisait des semaines qu'ils se connaissent et lorsque l'on fait un bon de plusieurs semaines on a l'impression que ça ne fait que quelques jours… (c'est résumé mais c'est un peu l'idée de mon ressenti).
Et dernier point négatif : les passages avec Cal. Je suis clairement team Cal ! Mais même les passages où il apparaît sont fades la plupart du temps (sauf un en particulier que je ne citerai pas pour ne pas spoiler).

J'ai effectué cette lecture en commun avec mon amie Saiwhisper et nous avons à peu près le même avis sauf… qu'elle est team Maven ! lol. Et je dois dire (ou plutôt avouer..) que les passages les plus intéressants de ce livre 2 sont ceux où apparaissent ce taré ! Psychopathe, sociopathe, malade mental, définissez-le comme vous le souhaitez (perso il me révulse), il n'empêche que lorsqu'il intervient on est en apnée et l'histoire a davantage de caractère et de relief. Dans ce tome 2 il est au second plan, et il faut croire que c'est LE tome des personnages secondaires car c'est grâce à eux que j'ai tout de même passé un bon moment. Merci à Jon qui apporte une grande part de mystère. Merci à Cameron pour son caractère bien trempé et son répondant face à Mare. Merci à Kilorn que j'ai tout simplement adoré. Pour l'émotion qu'il m'a transmis et l'humour dont il fait preuve. Il m'a beaucoup touché, tout comme Shade, ce frère dévoué, une belle personne. Puis il y a Farley, ma bonne surprise. Je l'ai détesté dans le tome 1 mais fortement apprécié dans ce tome 2.
Et pour finir, merci à ma petite Sai' d'avoir lu avec moi J

Un tome 2, vous l'aurez compris, qui n'est pas exempt de défaut. Prévisible, redondant, agaçant, il m'a déçu, mais je n'ai pas ressenti d'ennui pour autant. Je lirai le tome 3 lors de sa sortie en poche car si il y a bien une chose que Victoria Aveyard maîtrise se sont les cliffhangers de fin… !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
BOOKSANDRAP
  02 mai 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/05/02/red-queen-t2-glass-sword-victoria-aveyard/


J'avais une grosse crainte en me plongeant dans ce second tome plus d'un an après avoir dévoré le premier. J'avais peur d'avoir tout oublier et de me sentir perdue durant les 600 pages de cette brique. Alors oui par moment il est clair que j'étais un peu paumée, que j'avais du mal à me remettre les personnages, qui ils étaient, qu'elle place ils jouaient, mais dans l'ensemble j'avais quand même gardé beaucoup de souvenirs du premier volet. Si vous vous souvenez de la fin du premier, vous n'aurez aucun soucis à vous plonger dans Glass Sword, car ce deuxième tome reprends exactement là où Red Queen s'achevait. C'est un petit détail, mais c'est pour moi une jolie manière de poursuivre cette histoire car, personnellement, ça m'a grandement aidé à me remettre dans le bain. J'avais un souvenir assez précis de ce final et reprendre au même moment était une très bonne initiative de la part de l'auteur pour permettre au lecteur de s'immerger à nouveau dans cet univers dystopique si original.


Parlons de l'univers justement. Glass Sword est toujours aussi riche ! L'univers qu'a créer Victoria Aveyard est juste complètement dingue. Malheureusement, ce qui à clairement fait défaut dans ce livre ce sont ses trop nombreuses longueurs. J'ai mit pas mal de temps à en venir à bout, je ne vais pas vous mentir. Je faisais une petite pause par-ci par-là, lisait autre chose, le reprenait. 15 jours plus tard, je tournais l'ultime page avec un brin de nostalgie. Même si certains passages étaient longs j'étais quand même à chaque fois contente de me replonger dedans vous voyez ? Je l'ai moins apprécié que « Red Queen » mais ça n'enlève pas toute l'affection que je peux avoir pour cette petite bande. J'avais envie de savoir comment tout cela allait se terminer, c'était donc impossible pour moi de l'abandonner même si je n'avançais pas vite et que je prenais énormément de temps.


le problème avec ce second tome c'est qu'il s'y passe beaucoup moins de choses que dans le premier. L'intrigue en elle-même est moins haletante et on est moins pris dans le tourbillon de l'action. Tout est très lent, tout est au ralenti. Bien sur qu'il s'y passe certaines choses, en 600 pages c'est tout de même normal mais c'est parfois trop détaillé. Passer 15 pages à nous expliquer quelque choses, nous décrire un moment ou une tactique ça ralentissait considérablement le rythme et avec, l'engouement du lecteur à dévorer l'histoire. Toutes ces longueurs et ces moments creux rendait ma lecture vraiment laborieuse et pour le coup, beaucoup moins addictive, alors que l'histoire à un potentiel énorme. Mais il faut compter bien 250 pages avant que tout se réveille enfin et qu'on commence à voir les choses bouger enfin.
Ce qui est dommage, c'est qu'à l'inverse de « Red Queen », l'intrigue et la quête sont fade. Ça ne m'a pas transporté comme dans le premier livre qui lui, m'avais tenu en haleine, ici c'est beaucoup plus lent comme je le disais et moins trépidant. C'est peut être même un peu trop facile.


Autant j'avais adoré Mare dans le premier tome autant dans celui-ci je ne l'ai pas vraiment portée dans mon coeur. Elle reste une battante avec un fort caractère mais alors qu'est-ce qu'elle devient arrogante. Je l'ai trouvé clairement odieuse par moment et égoïste et puis quel melon ! « Je suis la plus importante » par ci, je suis forte et je joue la petite chef par là c'était vraiment énervant par moments et ça m'a tapé sur le système durant tout le bouquin. À l'inverse, je trouve le personnage de Cal vraiment intéressant dans cette suite. Il est à la foi une grande aide pour cette quête et pour les rebelles et en même temps il reste un vrai argent et revendique ses couleurs, on sent clairement qu'il n'est pas dans le camps des rouges et qu'il les aide malgré lui. Il aide tout en ayant conscience qu'il ne fait pas ça pour les rouges mais pour rétablir un semblant d'équilibre. C'est un pari très intéressant car il a cette dualité qui apporte une vraie crédibilité à l'histoire et ça c'était vraiment super à lire.
Pour résumer, je vous conseille cette suite car ça reste un univers hyper intéréssant et bien développé. La fin est juste explosive et me donne terriblement envie de lire la suite. Malgré les longueurs qui mènent la vie dure au lecteur, c'est une histoire qui mérite d'être lu, accrochez-vous et foncez ! C'est une très bonne saga du genre.


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PeterBernt
  13 avril 2016
Je ne vais pas m'appesantir sur la couverture qui est presque la même que pour le tome 1 à quelques différences prêt, je ne vais pas non plus vous refaire le résumé, je vais juste vous parler de mon ressenti…

J'ai trouvé Mare beaucoup plus sombre, beaucoup plus bornée, insensible et j'en passe. Une véritable tête à claques et malgré ses amis, sa famille et la présence de Cal, elle garde tout le monde à distance et j'ai eu beaucoup de difficultés à la reconnaître dans ce tome.

De même qu'avec le personnage principal, j'ai eu des difficultés avec ce second opus, j'avais l'impression que tout était… calme, plat, je ne vais pas dire sans consistance, mais sans vraiment de surprise. En arrivant à la page 213, j'ai réalisé qu'il y avait eu peu d'actions, l'impression que l'histoire tournait un peu en rond !

Dans ce tome, Mare et ses amis ont pour missions de sauver les « rouge et argent », de les rassembler et de créer une armée… mais dans cet opus, j'avais l'impression d'être derrière une vitre et de regarder une scène, non y participer comme ce fut le cas avec le tome 1. Dans ce roman, je n'étais plus qu'un simple spectateur et non pas un acteur et j'avoue que ça m'a un peu déstabilisé de me voir « rejeter » de cette façon (oui, c'est vrai, je suis un grand sensible) …

Heureusement, à partir du chapitre 19 ( eh oui, il m'a fallu tout ce temps), j'ai enfin retrouvé un peu le rythme du tome 1 . Mare est de nouveau… présente physiquement, et l'action commence à émerger…

Pourtant l'histoire mérite d'être lue, la série mérite un sacré coup de coeur car elle est innovante et on veut savoir la fin. Finalement, je suis arrivé au dernier chapitre, et là l'horreur infinie, me demandant mais à quoi joue l'auteur, qu'est-ce que c'est que cette fin ?

En conclusion, un tome 2 que je n'ai pas trouvé à la hauteur du premier ce qui ne m'empêche pas le l'avoir dévoré en quelques jours
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
ElineTirant
  29 avril 2018
Je dois l'avouer, même si ça me fait un peu mal, ce tome est moins bon que le premier. Il est un peu plus lent au début mais se rattrape ensuite avec la fin. Je regrette que cet ambiance de trahison et de manipulation du livre 1 est casiment disparue ( mais c'était inévitable étant donné la fin du tome 1). Ici, on joue plus sur les relation entre Mareet sa famille , Cal, Kilorn, Farley. C'est vraiment chouette de découvrir de nouveaux personnages ainsi que leur capacité même si j'aurais aimé qu'on parle un peu plus d'eux. Il y a deux trois événements qui nous font frémir. J'aurais aimé qu'il se passe un peu plus de chose dans cette suite. Pour terminer, je dirai que ce livre bien qu'il ne soit pas meilleur que le précédent (ça aurait été difficile) il est tout de même chouette à lire.
Commenter  J’apprécie          30
Metehera
  15 avril 2017
J'ai été déçue par ce 2ème tome, moiu qui m'attendais à passer un bon moment, je me suis retrouvée à devoir suivre les aventures d'une fille étrange, incohérente, prise de tête et inbuvable ... Je n'ais pas du tout reconnue le personnage de Mare !

Le début et une bonne parti du roman est lent, très lent ... trop lent en fait et le rythme ne s'accélère qu'au moment de la fin.

La plume de l'autrice qui était déja moyenne m'est apparue sans plus, limite médiocre par moment.

Peut-être ma déception face au personnage de Mare, tellement différent de mes souvenirs, a trop influencer ma lecture. Mais quoi qu'il en soit je n'ai pas accroché à ce 2nd tome.

En bref, vous l'aurez compris je ne vous recommande pas ce 2ème tome, même si je comprends que les personnes qui aient appréciée le précédent aient envie de le lire. En tout cas je ne pense pas que je lirais le tome suivant ...
Commenter  J’apprécie          30
AliceNeverland
  09 février 2016
Après cette longue attente, j'avais un peu peur d'avoir oublié un certain nombre d'éléments étant donné que j'étais incapable de faire un résumé du premier tome. Heureusement, des bribes de rappel sont disséminées ça et là et m'ont permis de me replonger efficacement dans l'histoire, sans aucune difficulté.

J'ai, par contre, trouvé le début assez longuet. Pas par manque de rythme, car l'action est constamment omniprésente. Mais j'avais l'impression de ne pas être entrée pleinement dans l'histoire, et de ne rester qu'en surface durant un bon tiers du livre. Durant la fuite de Mare et ses comparses, les enjeux sont quelques peu laissés de côté, et l'histoire stagne durant un long moment. Et c'est vraiment le seul reproche que je ferai à ce second tome.

Pour le reste, l'auteur m'a complètement surprise, dans le sens où elle a fait de Mare une héroïne que je n'avais jamais rencontrée jusque là. En effet, cette dernière a bien changé depuis le premier tome. La solitude et le poids des trahisons la rongent et la rendent froide, hautaine, et très détachée. du coup, c'est moi qui me suis énormément détachée d'elle également dans ce tome. Et je pense que c'était la volonté de l'auteur, pour nous faire comprendre toute l'évolution et le cheminement de son personnage qui a grandit trop vite et qui a du faire face à des évènements qu'elle ne maitrisait pas. Comme si l'auteur nous permettait de ressentir le poids de ses décisions et leur influence sur le comportement de Mare.

Ainsi, j'ai incroyablement compris son personnage tout en restant assez éloignée d'elle, véritable spectatrice, je ne pouvais que l'observer sans trop savoir quoi en penser tant son personnage m'a déstabilisée autant que Mare était déstabilisée elle-même. Renfermée sur elle-même, elle n'arrive plus à s'ouvrir aux autres et subi littéralement chacune des décisions qu'elle se doit de prendre. Même si elle sait qu'elle va une fois encore se perdre un peu plus à chaque fois… Heureusement, Cal apporte la demi-mesure qu'il fallait à Mare, même s'il reste assez en retrait dans l'histoire, ayant ses propres démons à combattre.

Enfin, l'ambiance du roman est assez exceptionnelle dans le genre. Victoria Aveyard a parfaitement réussi à retranscrire cette atmosphère sombre et incertaine dans laquelle évoluent les personnages.

« N'importe qui peut trahir n'importe qui. »

Cette affirmation va prendre tout son sens dans ce tome. Après les évènements du premier tome, on ne sait absolument plus à qui faire confiance. Chaque nouveau venu, chaque ancien protagoniste… Tous sont suspects. C'est assez difficile comme atmosphère, très lourde, très antipathique… On ne sait plus à qui se fier. Et cela m'a empêché de m'attacher pleinement aux personnages par peur des trahisons et des retournements de situations qui sont légions. Rien n'est simple, et chaque facilité paraît elle aussi suspecte. Comme s'il y avait constamment anguille sous roche. Et cette atmosphère permet de ressentir pleinement et de comprendre les changements qui s'opèrent dans la personnalité de Mare.

Quant à l'intrigue… Une fois le premier tiers de passé, les évènements s'enchainent et ne se ressemblent pas. L'auteur ne nous ménage pas et ne nous cache à aucun moment l'horreur de certaines situations. Des scènes dures, froides et éprouvantes qui renforcent le réalisme de l'histoire. Ce ne sera pas du tout beau tout rose, loin de là… Un sentiment renforcé par la scène finale qui m'a achevée et m'a laissée complètement coite – et que j'ai d'ailleurs du la relire un nombre incalculable de fois tant je n'en revenais pas…

Pour conclure : même si l'histoire est longue à redémarrer, ce second tome confirme mon précédent coup de coeur pour cette série atypique. Mare est une héroïne que je ne m'attendais pas du tout à être développé de cette façon, et qui m'a vraiment surprise. J'ai adoré son personnage qui a véritablement évolué depuis Red Queen. Mais, surtout, Victoria Aveyard a su recréer une atmosphère lourde et oppressante qui colle parfaitement avec les évènements qu'elle nous décrit. Un combo sublime, relevé par des derniers chapitres intenses et éprouvants. Je trépigne déjà d'impatience en attendant le troisième tome !
Lien : https://aliceneverland.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesFantasydAmanda
  05 juin 2018
--- Une héroïne tournée vers le passé… ---

À ma plus grande surprise, les débuts de Glass sword se sont révélés un peu laborieux. Cependant, je n'arrivais pas à me l'expliquer : ayant adoré le premier volet, comment mon enthousiasme avait-il pu disparaître aussi vite ? Heureusement, j'ai fini par mettre le doigt sur ce qui n'allait pas, et ça ne tient qu'un en un mot : Mare. Qui ressasse, ressasse, ressasse, encore et encore, plutôt que d'envisager l'avenir. Et, croyez-moi, ça dure une bonne centaine de pages !

Or, pendant ce temps-là, l'intrigue piétine, ce qui est terriblement frustrant, car l'action est bien le mot d'ordre de cette série.

--- …et aux humeurs changeantes ! ---

Comme je viens de le souligner, Mare a beaucoup de mal à accepter la trahison de Maven et se débat avec sa rancoeur. Résultat : ses pensées sont inconstantes et elle change sans cesse d'avis. Un jour, elle s'inquiète pour la vie de son frère et, le suivant, elle se persuade qu'il s'en sortira indemne. Autre exemple : elle considère Cal comme son meilleur allié et, l'instant d'après, décide de prendre ses distances… pour mieux le retrouver ensuite ! Bref, vous l'aurez compris, on tourne littéralement en rond.

C'est dommage, parce que l'indécision de Mare impacte fortement le récit, que j'ai trouvé un chouia moins dynamique que le précédent. Néanmoins, je reconnais qu'après ce qu'elle a vécu, et compte tenu de son jeune âge, elle ne peut pas se révéler infaillible. de ce fait, même si elle m'a énervée par moments, son attitude me paraît cohérente avec le recul.

--- La romance perd peu à peu de son charme ---
Si l'auteure n'a pas emprunté le chemin de la facilité sur ce point – Imaginez : Maven m'a trahie, alors je fonce aussitôt dans les bras de son frère ! Ç'aurait été catastrophique ! -, ce n'est pas une complète réussite pour autant. En effet, Mare ne parvient pas à gérer ses sentiments et joue (presque) avec ceux de Cal, malgré elle j'ose l'espérer !

En fait, moi qui trouvais le triangle amoureux du premier tome assez bien construit, j'en ressors ici déçue. Car, chaque fois que nos deux héros font un pas l'un vers l'autre, ils reculent de deux ensuite.

--- Et le positif, dans tout ça ? ---

Il y en a, rassurez-vous ! L'histoire trouve d'ailleurs un second souffle dans Glass sword, même si j'ai craint au début qu'elle soit exclusivement centrée sur la recherche de Rouges aux pouvoirs exceptionnels. Rapidement cependant, elle aborde un autre tournant, et ouaw ! On découvre notamment l'envers du décor de la Garde écarlate et la perfidie de Maven, prêt à tout pour conserver le pouvoir. Soyez sûr d'une chose, le sang va couler dans les deux camps…

Comme vous pouvez vous en douter, on rencontre de nouveaux personnages, et ils sont nombreux – après tout, Mare désire lever une armée contre le roi. Mais Victoria Aveyard laisse le temps au lecteur de les mémoriser, s'aidant notamment de leurs capacités hors du commun pour les distinguer. Pour résumer, je n'ai pas été perdue une seule seconde, ce qui n'est pas toujours une mince affaire en fantasy !

J'ai notamment apprécié découvrir la personnalité de Shade, à la fois sombre et lumineuse. S'il paraît parfois insouciant, il a conscience des dangers qui l'entourent et s'efforce de protéger sa soeur, Farley et les autres. Grâce à son pouvoir, il se révèle particulièrement utile, ce qui explique pourquoi ses interventions m'ont marquée. En tout cas, je l'ai préféré à Cal, trop passif à mon goût, et à Mare qui s'est montrée finalement assez égoïste.

--- Un récit sous tension ---

Qui dit beaucoup de personnages, dit beaucoup de mésententes. Et ce qui fait tout l'attrait de Glass sword, c'est bien la convergence de protagonistes aux origines diverses et aux motivations parfois opposées vers un même objectif. Toutefois, la situation devient rapidement électrique, le terrain parfait pour comploter, trahir, surprendre. Et Victoria Aveyard le fait avec brio !

Attendez-vous à des surprises, attendez-vous à des morts, attendez-vous à tout, car l'auteure n'hésite pas à malmener ses héros. Bon, cette fois, j'étais préparée aux rebondissements les plus improbables, donc je suis parvenue à deviner quelques éléments de l'intrigue, mais certainement pas la fin. Véritable cliffhanger, celle-ci m'a littéralement scotchée, me donnant envie de me jeter sur le tome 3 au plus vite.

Pour être honnête avec vous, je préfère attendre, car j'ai récemment appris – merci Saiwhisper ! – que les éditions du Masque avaient décidé d'arrêter leur collection young adult et donc, par extension, la saga Red queen. du coup, je croise les doigts pour que la suite soit traduite en français… un jour ?!
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
valerie1411
  15 septembre 2017
Bon second tome, même si il m'a moins convaincu que le premier. J'ai eu beaucoup de mal avec le personnage de Mare qui devient vraiment agaçante. C'est dommage parce que j'ai tout de même aimé découvrir et mieux connaitre d'autres personnages. J'ai trouvé certains passages trop facile à mon gout, et on tourne un peu en rond... Un tome de transition je pense dans l'histoire. J'ai quand meme envie de lire la suite, en espérant que Mare soit un peu différente...
Commenter  J’apprécie          20
harmo20
  04 juillet 2017
J'avais passé un bon moment avec le premier tome de cette trilogie. Ce deuxième m'a bien plu du début à la fin.

On reprend là où on a laissé Mare. C'est-à-dire en pleines crises. Mare a été trahi mais aussi elle a découvert qu'il y avait d'autres Rouges qui étaient comme elle. Une course contre la montre est lancée pour trouver tous les autres Sang-neuf - comme elle les Rouges avec un pouvoir. Ils vont donc partir à leur recherche, mais Mare est ciblée, c'est très dur d'entrer dans une ville sans se faire remarquer...

J'ai trouvé ce deuxième tome prenant. le premier tome on découvrait l'univers de l'auteure, dans ce tome, on est au coeur de l'action. Mare va devoir se trouver une armée pour contrer la reine et quoi de mieux qu'une armée de Sang-neuf ?
Mare est remplie de doute, elle s'apitoie sur son sort constamment, ce que j'ai trouvé répétitif. Par contre, des doutes se créent dans l'équipe, tout le monde ne comprend pas les choix de Mare. Petit à petit l'auteure nous amène à son dénouement.
Au fil des pages, on comprend ses objectifs, mais elle fonce un peu tête baissée et ça va la mettre dans des positions difficiles. surtout ça va l'amener au dénouement de l'auteure qui est encore une fois, explosif !
J'aime beaucoup l'équipe de Mare, tous les personnes sont intéressants. Son frère Shade lui est d'un grand réconfort. Kilorn qui l'a connaît par coeur, lui ai d'une grande aide (même si parfois ils ne se parlent pas).

En conclusion, un second tome qui m'a tenu en haleine tout au long de l'histoire. J'ai bien aimé l'avancement de l'intrigue, Mare doute d'elle constamment, ce qui est répétitif. le choix final est quand a lui, pas surprenant, à force, je commence à connaître le caractère de Mare et je m'attendais à ce choix là, mais j'ai été surprise de ce que l'auteure lui réserve ! Vivement la suite.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quizz Red Queen Tome1

Comment s'appelle le personnage principal ?

Marrena
Mare
Marie
Je ne sais pas

8 questions
35 lecteurs ont répondu
Thème : Red Queen, tome 1 de Victoria AveyardCréer un quiz sur ce livre