AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080646354
Éditeur : Flammarion (08/01/1992)

Note moyenne : 2.7/5 (sur 25 notes)
Résumé :
Don Juan aujourd'hui qui serait-il ? Une femme, répond Nicole Avril. Jeanne, son héroïne, détient un pouvoir sur les corps et les cœurs, elle est chirurgien : chirurgie cardiaque. A plonger ses mains dans les entrailles, à mener sans relâche un combat contre la mort, Jeanne a appris à jouir d'une existence qu'elle sait toujours menacée, toujours périssable. Avec jubilation, elle possède ses amants successifs, mais, dans sa quête de l'éternel masculin, le désir meurt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
araucaria
  24 juillet 2016
Un livre... un livre parmi tant d'autres... un livre qui se lit pendant les vacances... pour passer le temps...
Je suis seulement surprise par la fin de ce roman, que je n'attendais pas vraiment. Pour le reste pas de réelle émotion, pas de passion, ni pour l'histoire, ni pour l'héroïne. Un livre féministe, bien ancré dans l'époque où il fut rédigé, un livre où la femme s'assume pleinement et dans son travail et dans sa vie privée, poussant même le bouchon un peu loin car l'héroïne est atteinte de don-juanisme, et collectionne les hommes comme d'autres les timbres postes ou les papillons, pis peut-être encore, car cela se fait sans passion, avec au contraire beaucoup de distance et une précision chirurgicale.
Commenter  J’apprécie          210
quiliravivra
  13 avril 2011
L'histoire d'une don juane drôlement bien racontée avec tous les ingrédients de la vie, bonheurs et peines et avec un suspense lié à la psychologie même du personnage de Jeanne.
Un livre que j'ai lu et relu !
Et je viens de le redécouvrir comme si c'était un nouveau livre , pourquoi oublie t'on certains livres qui nous ont pourtant imprégnés à un moment de notre vie ?
Peut-être parce que l'on s'y retrouve et que l'on n'aime pas cette partie de nous même dans le personnage ?
Peut-être , ou pas ....
Commenter  J’apprécie          60
sld09
  28 juin 2017
Je n'ai pas du tout aimé. Ce n'est pas mal écrit, mais je suis définitivement trop fleur bleue pour apprécier, ou même ne serait-ce que commencer à comprendre, une héroïne comme Jeanne qui ne vit que pour accumuler les conquêtes, sans même l'envie de trouver "mieux".
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   21 juillet 2016
Jadis la crise commençait toujours aux premières collines de la Saône. Chaque fois que Jeanne allait à Lyon voir sa mère, la même douleur renaissait sous sa tempe. Un coeur parasite s'affolait soudain et pompait sa vie. Sa nuque était dure et la substance de son corps pétrifiée. Seule restait vivante cette souffrance qui se débattait comme un beau diable sous son front et cherchait en vain à percer le sac de peau dans lequel elle était emprisonnée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
araucariaaraucaria   20 juillet 2016
- Reste, Jeanne, je t'en prie.
Il est assis sur le lit, les jambes en tailleur, le torse dressé. Peut-être est-il émouvant ou persuasif. Jeanne ne le voit plus. Jeanne l'entend à peine. Il est ce qui la sépare de la nuit. Et même si l'on était pas en juin et même si l'asphalte chaud n'avait pas cette odeur d'oiseau rôti dans son plumage, il lui faudrait fuir la chambre de cet homme qu'elle a un soir séduit, pris et rejeté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ladesiderienneladesiderienne   09 juin 2013
Il a cet air fragile des hommes qu'elle s'apprête à quitter. Jeanne se glisse hors du lit et tire le drap sur le corps de celui qui reposera bientôt au creux de sa mémoire. Il a épuisé en elle un instant de vie et déjà ses traits sont bus par l'oreiller. Où vas-tu ? demande -t-il. De sa main, il tâte le lit. Il ne sait pas encore qu'il est seul.
Commenter  J’apprécie          120
araucariaaraucaria   21 juillet 2016
O hommes, hommes, pourquoi êtes-vous si désirables? Hommes-enfants, hommes-pères, hommes-oasis, hommes-hommes, hommes seulement, hommes tout uniment, connaissez-vous votre pouvoir? Pourquoi êtes-vous beaux comme des statues chaudes?
Commenter  J’apprécie          170
PiertyMPiertyM   22 août 2014
La renommée ne se mesure pas aux applaudissements qui saluent l'arrivée de la vedette, mais au vide que son absence laisse.


Commenter  J’apprécie          290
Video de Nicole Avril (6) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : dom juanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1959 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre