AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de Chroniqueuse


Chroniqueuse
  22 juin 2021
Originaire de Turquie , Selda Aydogdu-Gay signe un premier roman avec “ La renaissante “ aux éditions du jasmin .
A Genève , par un lundi matin ensoleillé , Hava passe un merveilleux moment de détente dans son lit douillet . C'est une femme épanouie avec son mari Edouard , satisfaite par son travail de community manager , comblée par la fidélité de ses amies Lou , Fede , Elisa . Malgré leurs différences elles se complètent .
Dans cette demeure paisible, un heureux événement se prépare. Hava se projette un avenir joyeux avec son mari.
Originaire de Turquie , Hava réside en France depuis la demande d'asile politique de son père. Elle a suivi une scolarité exemplaire pour terminer par un cursus en lettres modernes .
Depuis l'enfance, elle a tracé son propre chemin , en fonction de ses valeurs et de ses croyances. À l'âge adulte, elle fait ses adieux à la campagne et revient à la ville, lieu de liberté et d'espoir pour une femme pleine de vitalité et de projets.
Issue d'un milieu populaire et patriarcal, Hava a façonné sa propre image au fil des ans et a une personnalité qui lui correspond parfaitement. Elle est en totale opposition avec sa culture et ses traditions turques. La littérature , la musique , seront un encouragement , une voie pour sa délivrance.
Suite à des échecs amoureux , Hava réalise l'importance de ses valeurs dans une relation amoureuse . Elle partage avec nous son combat pour rencontrer un homme qui correspond à ses principes . Selon Hava , la beauté d'une femme réside dans l'authenticité de son âme . A mon avis , sa sincérité est fulgurante . Ses choix et ses idées sont transparents.
La Renaissante” voyage entre la Turquie et la France à travers la plume exquise de Selda Aydogdu-Gay . A travers Hava , j'ai découvert l'émancipation d'une femme immigrée qui a lutté pour le droit à la liberté dépassant les mentalités traditionnelles de sa famille et de son pays . Hava est venu de Çorum sur une Terre libre , avec pour unique bagage , la détermination de trouver sa propre voie librement.
Merci Selda Aydogdu-Gay pour ce récit passionnant qui est un message d'espoir pour toute femme , quelle que soit son origine sous l'emprise des traditions de son pays , à la recherche de sa propre identité .

Lien : http://chroniqueuse6.canalbl..
Commenter  J’apprécie          170



Ont apprécié cette critique (14)voir plus