AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Geneviève de Gaulle Anthonioz (Préfacier, etc.)
EAN : 9782290053751
220 pages
Éditeur : J'ai Lu (01/12/1999)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 41 notes)
Résumé :
«J'avais autre chose à dire que la vie des camps. Elle est connue de tous ceux qui ont bien voulu la connaître... Je voulais témoigner d'autre chose, non de la mort mais de la vie. Je voulais témoigner de mon triomphe par la naissance d'une enfant, et de sa survie...»
Tout juste mariée en ce printemps 44, Madeleine est déportée. Destination Ravensbrück. Etre enceinte n'offre aucun avantage dans ce camp. Bien au contraire...
Mais Madeleine fera tout pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
titiseb77
  01 mai 2020
J'avais ce livre chez moi depuis de nombreuses années et en le lisant, je me suis aperçu qu'il s'agissait en réalité d'une relecture au moins 15 ou 20 ans plus tard.
L'auteure a tenu à nous raconter son calvaire de femme enceinte déporté en 1944 vers les camps de Ravensbrück, elle est dénoncée avec son mari et tout deux partent chacun de leurs côtés pour être faits prisonniers. Madeleine Aylmer Roubenne va vivre l'enfer pendant presque un an, des atrocités qu'elle va nous raconter, mais sans vouloir nous mettre la larme à l'oeil, j'ai le sentiment que le but ultime de l'écriture de ce livre est de nous montrer la solidarité qu'il y a pu exister entre les femmes déportées, principalement les françaises entre elles et surtout rendre sa place à sa fille ainée Sylvie, née à Ravensbrück et qui est un des trois bébés survivants nés pendant la déportation.
Ce très beau témoignage fait réfléchir à la cruauté dont sont capables certaines personnes et nous rappelle qu'il y a moins de 100 ans la France comme beaucoup de pays a vécu des choses atroces.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
TCHITAT92
  15 janvier 2018
Il s(agissait pour moi d'une relecture.
J'avais découvert ce témoignage il y a une quinzaine d'années ; j'étais alors une jeune femme, étudiante, célibataire. Et j'avais déjà été très touchée, voire bouleversée par ce récit de vie si poignant, ce combat pour l'espoir au milieu du néant que représentaient les camps nazis.
Contexte fort différent pour cette seconde lecture : enceinte de mon troisième enfant, l'effet fut le même, mais démultiplié. J'ai ressenti dans ma chair ce qu'avait pu ressentir cette si jeune femme, dont l'enfant à naître représentait tant de choses, une victoire, la force de vie, la preuve de son grand amour, la "sororalité" ("fraternité" féminine ;) ), ...
J'ai été plus émue cette fois par le récit de l'après-guerre, qui ne m'avait pas tant interpelée la première fois. C'est en effet très intéressant de ne pas seulement s'être "contentée" (si je puis dire) de nous raconter cette grossesse extraordinairement humaine, mais d'avoir poursuivi par la narration du retour à la vie civile plus "ordinaire" - ou qui se voudrait telle - , tant du côté de l'évolution de la relation mère-fille, que plus généralement le retour à la vie en tant que membre de la société française.
Une lecture que je conseille fortement, malgré le titre un peu "aguicheur" qui ne rend pas justice à l'intensité qui se dégage de ce témoignage vécu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
belette2911
  13 avril 2012
Enceinte, dans le camp de concentration de Ravensbrück, Madeleine sait que son état de femme enceinte ne lui offrira aucun avantages.
Malgré tout, malgré la faim, les brimades, malgré une vie de misère, une grande solidarité naîtra. Beaucoup de ses compagnes seront solidaires de Madeleine et de sa fille, Sylvie. L'enfant doit la vie à sa mère, mais aussi aux autres prisonnières.
Poignant, émouvant, vous prenant aux tripes, on termine le livre avait un mal à la mâchoire. Deux cent vingt pages concentrées.
Commenter  J’apprécie          110
Maphil
  07 décembre 2017
J'ai lu beaucoup de livres sur les camps de concentration. Pas pour la description de la vie dans ces camps mais parce que je suis fascinée et admirative devant toutes les victimes, rescapées ou mortes, qui ont tenté, désespérément de survivre malgré les brimades, la peur, la perte de l'espoir, les tortures physiques et mentales, la faim, la soif, le froid... le vie plus forte que la menace de mort.
Dans ce livre, un nouveau combat, celui d'une maman pour sauver sa fille née là-bas : l'amour plus fort que la mort. Mais aussi et surtout, l'apport de cette fille à ce témoignage. Lorsque j'étais gamine, dans mon village, un jeune adolescent nous semblait bizarre. Il avait peur de tout et surtout des uniformes même celui du facteur. Nous parents nous ont dit qu'il était ainsi parce qu'il était né, d'une mère Polonaise et d'un père Belge, dans un camp de prisonniers pendant la guerre. Je regrette aujourd'hui, alors que mes parents et les siens sont morts, de ne pas avoir essayé d'en savoir plus. D'où l'intérêt que j'ai porté à ce récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alhice
  27 juin 2016
Touchant, évidemment.
Il n'est pas seulement question ici de la vie dans un camp de la mort. Il s'agit d'un hymne à la vie, d'un hommage à l'humanité des compagnons de misère. Puis vient l'étape suivante : quel parcours ensuite ? Quelle vie après ? Questions difficiles pour celles et ceux qui échappent à cet enfer.
Commenter  J’apprécie          42

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
belette2911belette2911   13 avril 2012
Le souvenir est l'affaire des vivants. C'est pourquoi je reprendrai la phrase que prononça Michelet, quand il fut libéré : "Pardonnons, mais n'oublions jamais".
Commenter  J’apprécie          50

>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie générale et généalogique (557)
autres livres classés : seconde guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
153 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre