AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782755637052
Hugo et Compagnie (05/04/2018)
3.15/5   43 notes
Résumé :
L'amour a-t-il une limite ?
Lexie est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu'elle conduisait. Après qu'elle ait tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.

Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
3,15

sur 43 notes
5
3 avis
4
3 avis
3
6 avis
2
4 avis
1
4 avis

LaFouineuse
  01 avril 2018
Lorsque j'ai vu la couverture de ce roman, j'ai immédiatement eu envie de découvrir cette histoire, avant même de lire le résumé. Franchement, ce genre de couverture, un peu mystérieuse qui fait miroiter un Beau Book Boy Friend me paraissait très prometteur puisque c'est tout ce que je recherche quand je lis de la new romance.
J'ai donc reçu ce roman vendredi, et malgré plusieurs autres livres qui attendent d'être lus et chroniqués, je me suis jeté dessus hier midi. Et malgré ses 560 pages, alors qu'il est écrit en tout petits caractères, je l'ai terminé dans la nuit.
Durant cette lecture je suis passée par tout un tas d'émotions. J'ai d'abord été intriguée, étonnée, agacée.. puis inquiète.. j'ai ri, j'ai souri, puis hurlé.. J'avais aussi envie de frapper certains personnages (en fait, tous les personnages sauf l'amie de Lexie et sa grand-mère.). Là, je vous vois donc venir.. Vous vous dites: Ah donc c'est un coup de coeur ?
Bah en fait, n'oubliez pas que nous sommes Dimanche 1er Avril.. Donc j'ai envie de vous dire :
Poisson d'avriiiil ! Car j'ai surtout eu l'impression, et ce, durant toute ma lecture (des premiers chapitres jusqu'à la fin) que tout n'était qu'une Grosse Blague ! Non, sérieux, je suis passée par toutes ces émotions, mais pas parce que j'étais à fond dans l'histoires, mais parce bien au contraire, je n'ai pas du tout accroché. Ni aux personnages, ni à l'histoire, ni aux tentatives de rebondissements.
En fait, passé les 200 pages, ma lecture était plus agréable. Non pas que j'appréciais mieux (je ne veux pas vous faire de fausse joie, c'était tout le bouquin sur le même rythme) mais parce que je suis allée harceler Carole, sur Messenger pour lui demander de le lire en même temps que moi.
Oui parce que je sentais la déception, et je ne voulais pas lui polluer sa lecture en déversant ma frustration sur Twitter. le seul moyen que j'avais donc pour tenter de lui sauver sa lecture à elle, c'était qu'elle lise en même temps que moi.
Heureusement donc, elle a bien voulu mettre sa lecture déjà commencée en pause, pour me rejoindre.
Et franchement, question Lecture en Commun, ce fût la meilleure de toute mon histoire de lectrice. Pouvoir vider toute sa frustration, ses doutes, dans une discussion avec quelqu'un qui lit justement en même temps que soi, c'est tellement bon !
Mais bref, revenons à l'histoire de Lexie et Austin.. D'après ce que j'ai pu comprendre, cette histoire serait comparée à la saga After. Je vous rassure donc, je ne l'ai pas lue moi, car elle ne m'intéressait pas.. Donc je garde espoir pour les copines, je m'dis que cette série-ci doit avoir quand-même du potentiel pour plaire à certaines d'entre vous..
Personnellement, je n'ai pas aimé. En fait, j'ai eu l'impression de lire une parodie de mixte entre tous les clichés de Young Adult, et tous les clichés de New Adult. Mais genre parodie à lire au 10è degré.. Alors quand on sait que même lire au second degré, je ne sais pas faire.. Vous imaginez le désastre pour mon petit cerveau. Malgré tout, j'ai tenu à lire ce tome 1 jusqu'au bout. Non pas parce que j'étais attachée aux personnages, mais juste parce que je voulais voir jusqu'où l'auteure pouvait aller et puis quand-même, j'avoue, j'étais curieuse de savoir quel était le secret d'Austin (avec Carole on avait chacune une hypothèse.. Et niark niark niark, j'avais raison :D.
Pas une seule fois je n'ai ressenti de l'intérêt pour Lexie, que j'ai trouvé tellement indécise, que je n'ai pas pu me l'imaginer réelle. Pourtant, le résumé laissait à penser qu'avec son traumatisme, on pourrait avoir de l'empathie pour elle.. Mais apparemment, l'auteure a préféré se pencher sur autre chose. Un personnage féminin qui passe son temps à douter, à nous faire croire qu'elle sait ce qu'elle veut, qu'elle a du caractère, qu'elle est limite badass.. alors qu'en fait.. Rien !! Non, parce que bon, sérieusement qui est capable de se laisser embrasser, insulter, re-embrasser par un mec qui prend plaisir à l'humilier ? Et je parle en connaissance de cause, sachant que moi aussi j'ai été mariée à un Ducon (surnom que Lexie donne à Austin, et surnom que je donne à mon ex) Bref.. A moins qu'elle soit victime d'un manipulateur narcissique pervers, un mec hyper toxique donc, je ne peux pas imaginer que cette histoire soit possible.. Et du coup, quoi qu'il en soit, aucune de ces 2 hypothèses ne peut me faire rêver.
J'en reviens donc à mes premières impressions.. Comme je suis allée au bout du roman pour voir jusqu'où l'auteure pouvait aller, je dois vous dire que j'ai donc surtout analysé la structure de l'histoire.. Les personnages, les prises de décision ou plutôt le manque de décision, tout ça m'est passé au dessus de la tête.. Par contre j'ai bien repéré les clichés, la présence des bons ingrédients qui sont présents généralement dans mes beaux coups de coeur (je préfère de pas préciser pour ne pas spoiler).. malheureusement, c'était tellement sur-dosé et survolé, limite réchauffé, que la recette parfaite n'a pas pris. c'était franchement mal cuisiné ..
C'était donc une déception cuisante (vous avez le jeu de mot là ? )
En conclusion je dirai que je n'ai clairement pas aimé. Je ne suis pas fan des histoires aux personnages qui s'insultes, se font du mal pour qu'une page p^lus loin ils s'embrassent, regrettent sitôt le baiser terminé.. pour se sauter à nouveau dessus au chapitre suivant, voire à la page suivante. Encore, s'il s'agissait de personnages qui avaient de vrais traumatismes, avec du vécu, on pourrait tenter de trouver une explication psychologique.. Genre la fille se fait manipuler depuis des années, elle est sous l'emprise du mec pervers et à du mal à réaliser.. mais là, c'est dès leur rencontre, et Lexie nous laisse croire qu'elle a du caractère, qu'elle sait ce qu'elle veut.. et pourtant elle était juste indécise..
Mais bon, ne prenez pas peur les gens, je me répète mais je pense sincèrement que bon nombre d'entre vous aimeront.. J'ai des goûts assez stricts donc c'est vraiment un avis très personnel ;)
Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Beli_LivreSaVie
  03 mai 2018
Une trilogie qui j'avais très envie de découvrir. le premier tome est arrivé tardivement chez moi, juste avant la sortie du 2 mais je n'ai pas résisté longtemps pour le lire. Alors les fans de After y trouveront leur bonheur, car cela y ressemble beaucoup. Parfois cela m'a fait un peu hausser les sourcils car je ne suis pas fan de ce type de romance : les "Je t'aime, je ne t'aime plus, je m'en vais, je reviens, je te pardonne..." à répétitions et le fait que les héros agissent toujours dans l'impulsivité avant même de discuter est assez barbant. Cela en devient lassant quand il y a trop de répétitions, je dirai que c'est le petit bémol de ce roman. Malgré cela, j'ai bien aimé les personnages et tous deux ont une histoire importante liée à leur passé, et s'ils commettent des erreurs qui peuvent exaspérer, on est vraiment pris dans cette histoire.
La double narration nous permet de suivre les deux personnages principaux : Lexie et Austin. Deux jeunes adultes qui vivent leur dernière année de lycée, avant d'intégrer la fac. Lexie quitte Boston où elle a sombré après la mort de son meilleur ami, elle rejoint sa grand-mère qui vit à Mary Island. Cela va lui permettre de couper les ponts avec tout ce qui lui rappelle Nate et de se reprendre en main, après s'être complètement perdue dans l'alcool et les drogues. Lexie est une jeune femme qui a plutôt du caractère, un point très appréciable chez cette héroïne. Elle se retrouve confrontée au beau Austin, qu'elle catalogue dans la catégorie "connard" dès leur première rencontre. Austin percute cette beauté sauvage qui n'hésite pas à l'envoyer balader alors qu'en général, les filles ont plutôt tendance à lui courir après. Leur histoire vient de démarrer et elle sera périlleuse et semée d'embuches.
Lexie intègre le groupe d'amis de Austin, un groupe sympathique composé de filles et de garçons, tous plutôt bien accueillants dans l'ensemble, nous proposant ainsi de multiples personnalités, toutes bien différentes les unes des autres. Ils vont donc devoir se voir, se cotoyer, se supporter et ils vont ainsi se rapprocher alors que l'animosité entre eux ne fait qu'augmenter. Mais l'alchimie a opéré dès le départ, et ils vont difficilement pouvoir y résister. Entre eux, c'est une petite guerre qui s'instaure, complétée par quelques instants fugaces volés au détour d'un couloir, pour se jeter l'un sur l'autre pour ensuite se rendre compte qu'ils ne peuvent pas ne pas se rapprocher. C'est un jeu du chat et de la souris, car les mots dépassent souvent leurs pensées, leur servant à freiner cette attirance qu'ils ne contrôlent pas. Chacun d'eux ayant des raisons de ne pas s'attacher à l'autre.
Ce qui portera préjudice à leur relation, ce sont les secrets, plus on attend pour en parler, plus on est sure qu'ils peuvent être dévoilés d'une manière peu adéquate. C'est ainsi que chacun vit avec des secrets qu'ils préfèrent garder pour eux, pour ne pas faire fuir l'autre ! Lexie porte les marques de ses secrets, profondément encrées en elle, elle doit faire face à une certaine immaturité due à la jeunesse de ses camarades. Les défis, les paroles visant à la contraindre à agir contre son grès, la poussent à relever les défis, révélant ainsi certains de ses secrets, sans toutefois en dévoiler les tenants et aboutissants. Elle est de ces personnages qui ne se laissent pas marcher sur les pieds, j'ai apprécié ses réactions, même si des fois, à sa place, j'aurai tout bonnement tourné le dos aux provocations. Quelque part, même si elle n'assume pas totalement son passé, même si il l'a profondément marqué, en répondant aux attaques, elle mène de front son propre combat contre ce qui lui est arrivé. Ce jeu instauré entre Austin et Lexie les poussera à braver certains de leurs interdits, mettant à mal leur détermination à se tenir loin de l'autre. Austin ne nous dévoile pas tout de lui, les nerfs et la confiance de Lexie vont être mis à rudes épreuves car elle va constater que ses absences cache forcément quelque chose et il ne souhaite pas en parler.
J'ai été touchée par le personnage de Lexie, qui a vécu tant de moments difficiles. Depuis son arrivée à Mary Island, et sa rencontre avec Austin, elle enchaine les déceptions. Chaque coup porté se répercute sur le lecteur et on s'attache alors de plus en plus à elle. Austin ne l'épargne pas, il souffle le chaud et le froid et si elle se rend compte qu'il est ainsi, l'impact de la façon dont il la traite, la peine à chaque fois. Et pourtant elle revient, oui, encore et encore mais nous comprenons aussi pourquoi elle tombe amoureuse de lui et c'est dur de feindre ses sentiments. A côté de cela, il se passe tant de choses dans sa vie, elles apportent leur lot de conséquences dramatiques chez elle. A pas encore dix-neuf ans, elle a déjà vécu bien des désagréments et elle doit vivre avec. Austin est un jeune homme bien en contraste, on constate chez lui une certaine maturité mais il reste aussi une part d'insouciance en lui, qui semble prendre le dessus sur la meilleure façon d'agir parfois. On a alors bien conscience que sa vie ne semble pas l'épargner non plus.
J'ai du coup très envie de lire la suite, je veux d'abord voir si les personnages vont suffisamment murir pour ne plus avoir de réactions excessives à chaque "obstacle" ou révélation. Cela serait dommage que l'ensemble de la série garde ce schéma-là. Alors je ne fais pas partie des fans de After, donc de constater que cette romance y ressemblait un peu, aurait pu me refroidir complètement mais je ne me suis laissée happer par l'histoire et c'est la curiosité qui l'emporte. Qui plus est, j'ai trouvé les personnages beaucoup moins immatures et leur histoire plutôt intéressante. La plume de l'auteure est agréable, le récit est assez addictif. Les chapitres sont assez courts et s'enchainent au grès de leurs déconvenues-réconciliations, schéma typique de ce type de romance. Cela peut parfois alourdir le récit, ici cela a été le cas quand les héros avançaient pour mieux reculer dans la minute qui suivait, apportant certaines longueurs par moments.
Ce premier tome a posé les bases, nous dévoilant qui sont ses personnages : leurs caractéristiques, leurs familles, leurs secrets. Maintenant l'avenir ne semble pas être propice à les aider à développer cette relation comme il se doit, que va-t-il advenir d'eux ? J'espère que des rebondissements vont nous maintenir sur les deux prochains tomes mais aussi que l'on va pouvoir encore mieux les connaitre. C'est un premier opus qui a su éveiller mon intérêt et je suis donc curieuse de découvrir les suites de cette histoire.
Lien : http://www.livresavie.com/yo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BOOKSANDRAP
  31 mai 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/05/31/you-kill-me-boy-t1-tina-ayme/

J'essai d'écrire cette chronique depuis plusieurs jours, et à chaque fois je ne trouve pas les mots exacts pour décrire mon ressenti sur ce livre. Je l'ai a la fois bien aimé et à la fois détesté. J'ai trouvé l'histoire addictive et pourtant certains points m'ont clairement tapé sur le système et rendu ma lecture plus difficile qu'elle n'aurait pu l'être.
Si vous êtes fana de romances compliqués vous êtes clairement au bon endroit. « You kill me boy » n'a rien de facile. « You kill me boy » mets en scènes des personnages très secrets, très sombres, très coléreux. Leur histoire d'amour est encombrée de mensonges, de provocation, d'excès en tout genre. Et pourtant qu'est-ce que c'était prenant. L'intrigue n'a pourtant rien d'original, on est encore une fois en compagnie de jeunes adultes, on va suivre leur vies, leur quotidien à l'école, rythmées par les ragots, par les soirées. Et pourtant je n'ai pas réussi à décrocher. Dès le début j'ai été tout de suite embarquée par l'auteure, j'ai voulu savoir ce qu'il allait advenir de Lexie, d'Austin, de leurs amis. J'avais envie d'en savoir plus, de découvrir ce qui les a rendu tels qu'ils sont.

Je dois dire, que même si j'ai bien aimé Lexie la plupart du temps, j'ai tout de même eu un peu de mal avec Austin.
Je m'attendais honnêtement à tomber sous le charme de ce bad boy et pourtant il m'a plus repoussée qu'attirée. J'ai eu beaucoup de mal avec son côté extrêmement possessif. Il se révèle être le genre de mec très macho et très jaloux et c'est quelque chose que je n'aime pas du tout. Certaines scènes m'ont juste exaspérées tant elles étaient exagérées. Un peu de jalousie c'est sympa, mais là ça partait carrément en vrille pour pas grand chose qu'on se le dise et c'est vraiment dommage car j'avais plus l'impression que Lexie était sa poupée au lieu d'être sa petite amie. Lexie et Austin ont ce genre de relations très passionnelles et très destructrices qui ne permettent pas de rigoler et d'être détendus tout le temps vous voyez ? le moindre truc déplacé fait naitre une véritable tornade. C'était vraiment énervant à la longue de suivre ces disputes qui ne tardaient jamais à arriver.
J'ai également eu un peu de mal avec leur personnalités et leur caractères parfois un peu trop exacerbés.
Alexandra et Austin sont tous les deux très sauvage, très brutaux. Ils sont très lunatique et très
sanguin. C'est quelque chose qui m'a plu par moments et déplu à d'autres. J'ai été déçue de retrouver une énième fois le même schéma narratif : ces jeunes avec un passé bien trop lourd, qui s'interdisent de s'aimer et multiplient les conquêtes pour oublier. C'était à la fois un peu cliché et un peu trop prévisible mais ça restait tout de même agréable à lire dans le sens où les personnages n'étaient pas lisses justement et avaient tout de même quelque chose à raconter.

Le problème avec ce genre de romance c'est que ça tombe souvent dans le pathos.
Malheureusement, j'ai eu du mal avec l'ampleur que ça prenait et tout le côté dramatique qui, irrémédiablement, finissait par arriver. C'était par moments, un peu trop. J'ai eu du mal à prendre au sérieux ce couple qui ne sait pas discuter sans se hurler dessus, qui se cachent des choses et passent leur temps à faire des scènes en public. C'était trop dans l'exagération, trop dans le spectacle. C'était aussi vulgaire et trop cru par moments. Pas tellement dans les moments intimes mais plutôt dans les insultes dont ils usent et abusent au cours des chapitres.
J'ai bien aimé leur histoire d'amour car malgré tout, leur sentiments leur permettent d'avancer et de se connaître eux-même davantage et pourtant j'ai trouvé cette romance hyper complexe alors qu'elle aurait pu être beaucoup plus simple. du fait de leur caractère de feu, ils agissent de manière totalement incompréhensible par moments. J'ai bien aimé la manière dont leur relation se développe malgré tout. Ça restait crédible et réaliste. Ils prennent leur temps, tentent déjà de comprendre les sentiments qui les animent tout en ne sachant pas vraiment dans quoi ils s'embarquent. Et pourtant cet aspect très imprévisible et très volcanique venait très souvent gâcher le moment. Certains passages sont très clichés et très niais et je dois vous avouer que j'ai très souvent lever les yeux au ciel.
Et pourtant malgré cela, j'ai passé un bon moment. Je n'ai eu a aucun moment envie de l'abandonner. J'ai hâte de lire la suite, hâte de voir si ces points négatifs s'améliorent, si je vais davantage apprécié la suite de leur histoire. Je vous le recommande si vous recherchez une histoire sombre et surtout complexe !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Carole94p
  01 avril 2018
A la base, j'avais prévu de lire You kill me boy dans la semaine qui arrive. J'étais plus qu'enthousiaste à l'idée de découvrir une nouvelle plume, celle de Tina Ayme dont j'entendais beaucoup de bien. Et je dois bien l'avouer, j'adore cette couverture !

Finalement, c'est Evelyne qui m'a sollicité pour que je le commence hier soir l'ayant déjà bien entamé. Première fois en trois ans que nous faisons une lecture commune d'un roman et je dois dire que l'expérience est plutôt réussie. Pouvoir parler à quelqu'un d'un roman pour extérioriser ce que l'on ressent c'est vraiment sympa !
Entrons maintenant dans le vif du sujet.

Certains pourraient se dire, une belle brique finie à environ une heure du matin, c'est extrêmement bon signe ! Et dans d'autres circonstances ça serait en effet positif. Malheureusement, j'ai terminé You kill me boy aussi rapidement car… je voulais passer à autre chose. Vous l'aurez compris, avril débute tout juste et je commence le mois avec une nouvelle déception. Pourtant, tout semblait annoncer une excellente lecture. le résumé m'avait clairement donné envie (la couverture aussi).

Lexie, Alexandra de son vrai nom a perdu deux êtres chers dans sa vie. Sa mère, qui s'est suicidée et son meilleur ami qu'elle aimait depuis toujours. Sur une mauvaise pente, son père lui lance un ultimatum. Aller en maison de repos ou chez sa grand-mère à Mary Island. La jeune fille va décider de rejoindre sa grand-mère, qu'elle n'a pas revu depuis des années. Là-bas, Lexie va faire la connaissance d'Austin, mystérieux et caractériel garçon qui ne la laissera pas indifférente.

J'ai commencé ma lecture avec de nombreuses attentes. Pour tout vous dire, je fondais énormément d'espoir sur cette lecture, persuadée d'adorer dès le début. Grosse désillusion car dès le début, j'ai senti que tout n'allait pas bien se passer pour moi.

Tout d'abord, j'ai eu un peu de mal avec le style de l'auteure. Je ne saurais pas exactement l'expliquer mais disons que j'avais la sensation qu'il me manquait quelque chose pour être vraiment dans l'histoire. Comme s'il me manquait un élément essentiel pour me mettre dedans. Je restais assez extérieure dans tout ça ce qui ne m'a pas simplifié les choses. Et autre petit détail, j'ai tiqué à chaque fois que Lexie appelait sa grand-mère par son prénom, puis par « grand-mère » puis, à nouveau par son prénom.

Ça n'a sans doute pas aider mais la mise en page du roman m'a elle aussi assez perturbé. C'est écrit assez petit (jusque-là, tout va bien) mais de nombreux retours à la ligne m'ont dérangé. Généralement, lorsque l'on saute une ligne c'est que l'on change de moment, de scène, alors que là, pas du tout. Et ce phénomène s'est reproduit jusqu'au bout. Choix de l'auteure ? de l'éditeur ? Aucune idée, y n'empêche que je n'ai pas trouver ça très agréable.

Côté personnage, Lexie qui au démarrage me semblait plutôt sympa à suivre m'a finalement fait souffler à de nombreuses reprises. Pourtant il y avait matière à rendre cette héroïne attachante et vraiment appréciable. Mais ses sautes d'humeur, sa naïveté et son manque d'affirmation de soi est à faire hurler de frustration. Elle pense quelque chose et fait tout le contraire. Elle dit en avoir marre du comportement d'Austin mais se laisse totalement à sa merci. Pourtant, lorsqu'elle le veut, elle peut se lâcher et le faire comprendre aux autres. Mais face à Austin elle est… comme de la pâte à modeler…

Parlons maintenant d'Austin. Si je suis friande du bad boy, je m'en foutiste et mystérieux, j'ai très vite compris son manège et ça a été la douche froide. En fait, tout au long de ma lecture, je me suis posée la question s'il n'était pas bipolaire. Car lui aussi à des sautes d'humeur totalement impressionnantes. Il passe du chaud au froid en quelques secondes. Et puis son côté possessif à l'extrême a fini de m'achever. Comprenez-moi bien, un homme jaloux c'est à mes yeux important que ce soit dans les romans ou dans la vie. Mais quand on arrive à de tels extrêmes à vouloir tout contrôler ça en devient légèrement malsain. Austin ne supporte pas que Lexie parle à un autre garçon, même si ce dernier est en couple, il veut décider ce qu'elle peut porter ou non et enfin il fait preuve de violence dès qu'elle ne fait pas quelque chose qui lui plaît.

Alors forcément, quand on a du mal avec les deux personnages séparément, les deux ensemble ne font qu'empirer les choses. Cette petite guerre aurait pu fonctionner mais était tellement extrapolée qu'au final c'était trop gros pour paraître crédible. Finalement, les quelques petits moments mignons n'ont pas occulté le reste de You kill me boy.

C'est dommage car le pitch de départ était tellement intriguant et le passé de nos deux héros avait de quoi nous captiver du début à la fin. Quelques bons éléments étaient disséminés dans You kill me boy notamment les personnages secondaires tels que la grand-mère de Lexie ou Zara dont je l'avoue, l'histoire m'a le plus intrigué. Malheureusement, c'était au second plan, voir plus loin et pas vraiment développé.

Du coup, je me pose toute sorte de questions. Est-ce que l'autre série de l'auteure (dont j'ai le tome 1 qui m'attend) va me plaire ? Etait-ce lié aux personnages en particulier ? Je vous dirai ça dans quelques jours.

Cette nuit, j'ai beaucoup réfléchi sur You kill me boy. En fait, je pense qu'il regroupe pas mal de clichés de New Adult et particulièrement ceux que je reprochais aux romans tirés eux aussi de WattPad. Je pense notamment à My dilemma is you, Dimily et After dont les seconds tomes m'avait poussé dans mes retranchements avec leur « je t'aime moi non plus ». Ce jeu du chat et de la souris en devient usant et entache clairement mes lectures.

Je ne pense pas lire la suite de You kill me boy ayant déjà eu du mal à aller au bout de celui-ci. Il plaira sans doute aux lecteurs ayant adoré les romans cités au-dessus. Pour ma part, ça ne l'a pas fait.
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gaoulette
  22 mai 2018
L'abandon de la semaine.
Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire. J'ai lu une centaine de pages et je me suis ennuyée au possible.
Une pseudo rebelle qui rencontre un bad boy.
Une pseudo rebelle qui trouve tout le monde beau. Un pseudo bad boy qui a rien à dire.
Des scènes clichés. Une plume insipide. Cela m'écorchait les yeux. Et dire que c'était le roman phare au salon du livre.
Une sorte d'After version française. After à coté c'est un Pulitzer! C'est mal écrit, on saute des scènes sans comprendre pourquoi.
Pour moi c'est une catastrophe!
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
leslecturessucreesleslecturessucrees   09 mai 2018
Tous les hommes sont des menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels : toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées : le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux : mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : " J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice crée par mon orgueil et mon ennui". (Alfred de Musset)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
leslecturessucreesleslecturessucrees   08 mai 2018
Tu es chiante, énervante, voire même horripilante...

Ce que je veux dire, c'est que tu me fait sortir de mes gonds tout le temps, mais tu.... Je n'arrive pas à ne pas penser à toi...

Je pense à toi quand on est en cours, quand je rentre chez moi, quand je dors, quand je mange, quand je me douche.... J'arrive en avance tous les matins, juste pour te voir monter les marches de la bibliothèque. J'aime t'observer le midi, parce que je ne comprend pas comment on peut manger, lire et écouter de la musique en même temps... Au début, je cherchais tous les prétextes possibles pour me disputer avec toi, juste pour te voir, juste pour que tu me parles ou que tu me crie dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ninie067Ninie067   15 mai 2018
Je porte la main à ma bouche et m’assois sur l’une des marches. Du sang perle à ma bouche, je l’avale en aspirant ma lèvre inférieure. – Ça va ? me demande machinalement celui dans lequel je viens de me cogner. – Ouais. Je crois… Je tâte ma mâchoire du bout des doigts et grimace. J’essaie de me relever, mais un bras recouvert de dessins à l’encre noire surgit devant mes yeux et tente de s’emparer de mon carnet par terre. Spontanément, je tends le pied et le pose dessus. – Pas touche ! Je lève les yeux vers mon interlocuteur. Il est grand et suffisamment musclé pour que chaque partie de son corps se dessine à travers ses vêtements. Une multitude de tatouages s’échappe des manches de son t-shirt pour s’étendre à ses bras. Il a la mâchoire carrée, des sourcils froncés et des lèvres fines. Ses yeux sont d’un noir aussi profond que celui de ses cheveux qui tombent en longues mèches sur son front. Dans le soleil, je vois briller quelque chose à son oreille et me rends compte qu’il porte deux piercings en métal à la même oreille. Un anneau sur le lobe et une tige avec deux boules argentées à son tragus. À contre-jour, je ne distingue pas tous les traits de son visage. Mais il est tout de même saisissant de beauté. – Je suppose que tu voulais dire « Excuse-moi de t’avoir explosé la clavicule avec mes dents » ! Sa voix est rauque et légèrement hachée. – Non, ce que je veux dire, c’est bien « Pas touche » ! Je tends la main pour rattraper mon carnet et mon livre de sciences et, par la même occasion, je ramasse le livre qu’il a dû faire tomber en même temps que moi. L’Insoutenable légèreté de l’être. Il me l’arrache des mains. Je le fusille du regard. Mais il me le rend bien. – C’est quoi ton problème ? Tu me rentres dedans, tu me craches dessus… râle-t-il en désignant un filet de bave plein de sang sur la manche de son t-shirt. Et en plus t’es une chieuse ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CyCy-71CyCy-71   19 avril 2018
Il s’arrête et sourit contre ma bouche.

— Méprisable et sensuel hein...

Il murmure et sa voix est rauque.

Mon cœur est sur le point d’éclater.

— Curieuse et dépravée...

Ma voix n’est qu’un souffle.

Oh mon dieu, mais qu’est-ce que je fais...

Il me lâche et s’éloigne d’un pas. Je manque de m’évanouir et m’agrippe au lavabo des deux mains.

Il lève la main et du pouce, caresse ma lèvre inférieure. Ce geste me laisse béate.

— Alexandra... tu embrasses bien...

Je souris.

— C’est dommage que tu ne sois pas mon type, souffle-t-il.

Il sourit aussi et sort.

Un instant, je reste là, interdite, adossée au meuble qui m’empêche de m’effondrer.

Il ne vient pas de dire ça. C’est impossible.

Je me retourne et me regarde dans la glace. Je ne reconnais pas cette fille aux yeux trop brillants et aux lèvres gonflées.

Je suis devenue folle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   01 mai 2018
Je pose ma tête sur le volant et ferme les yeux en écoutant la pluie se déverser dehors.

J’ai envie de sortir de cette putain de bagnole, d’aller la chercher, de l’embrasser, de la prendre dans mes bras, de l’emmener dans sa putain de chambre et de la baiser sur son lit ! J’ai envie de la sentir, de la toucher, de l’embrasser et de lui dire que c’est faux, je ne la détruirai pas !

J’ai l’air d’un putain de toxico qui a goûté à une drogue et ne sais plus s’en passer. Je suis accro à cette fille. Et cette idée me terrifie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : accidentVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4311 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre