AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352630940
Éditeur : Editions du Ricochet (27/03/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Que détient la reine
au creux de ses mains ?

Un conte qui replace l'homme
au cœur de la nature.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  10 août 2014
Dans un royaume, vivait une reine qui cachait un secret bien caché au creux de ses mains. Lorsque débarque Boa-le-Terrible, fier et orgueilleux, il exige de l'épouser mais la reine lui montre qu'il existe plus fort que lui...
J'aime beaucoup ce conte écologique qui met la nature au centre de tout : chaque élément a sa place dans le cycle de la vie, du plus grand (l'océan) au plus petit (l'abeille) et l'homme doit chercher à protéger son environnement plutôt qu'à le détruire par ses actions.
Les illustrations de Pauline Comis, utilisant des collages et des dessins dans des tons verts et rouge, apportent de la profondeur à cette histoire.
Un album poétique et environnemental à découvrir à partir de 6 ans !
Commenter  J’apprécie          140
bibliothequedebracieux
  27 août 2015
Très grand format pour cet album qui conte l'histoire d'une reine, dans son palais qui a dans ses mains un secret que personne ne connait. Un jour Bao-le-terrible accoste sur cette terre. il a un coeur comme de la pierre. Il a décidé de s'installer en ces lieux, la reine sera sa femme parce que " - Je suis l'homme le plus fort du monde ! " Mais la reine est finaude, il y a plus fort que lui lui dit-elle. C'est l'océan, mais l'océan dit que le plus fort c'est le ruisseau et le ruisseau évoque le nuage....A chaque rencontre Bao-le-Terrible découvrira plus fort que lui jusqu'à ce qu'il rencontre l'abeille.
Une jolie fable écologique pour montrer la force et les faiblesses de la nature et qu'il faut bien évidemment la préserver.
La reine avait un joli secret dans les mains. Celui que Bao tout puissant qu'il s'imagine ne connaitra jamais. Mais le lecteur, si.
Bao n'est qu'une silhouette noire, les pages très vertes et colorées se transforment peu à peu, les illustrations sont faites de papier découpé et de dessins. Serait-un monde sinistré vers lequel nous entraîne l'auteur ?
Une nature omniprésente et un livre qui fait réfléchir, on y suit la quête insensée de Bao avec un intérêt croissant. Conte indispensable que les enfants doivent absolument découvrir. le texte est facile d'accès, mais d'une belle qualité. Les mots sonnent justes, les dialogues sont percutants et l'histoire est belle. On a envie de la lire à haute voix.
Très bel album de cette maison d'édition qui fête ses 20 ans cette année. A découvrir
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
blandine5674
  25 mars 2016
Album de grand format sur fond d'écologie. Bao-le-Terrible, qui se prend pour l'homme le plus fort du monde, finira par détruire peu à peu tout ce qui est sur terre, jusqu'à ce qu'une reine et une abeille réparent tout le cycle : abeille, arbre, nuage, ruisseau, océan. Des répétitions qui font participer les enfants et qui fait prendre conscience de l'importance des abeilles et du cycle de la nature. Illustrations en collages. Sélection incos CE1 2015/2016.
Commenter  J’apprécie          100
Virginie94
  05 mars 2016

Un guerrier arrogant arrive un jour dans un royaume, annonce qu'il est l'homme le plus fort du monde et menace sa reine de lui prendre son palais et de la contraindre à l'épouser.
Mais la reine lui répond que l'océan est bien plus fort que lui. Il va donc provoquer l'océan qui lui-même...
Une histoire écologique qui emprunte aux codes du conte et de la randonnée. le guerrier passe d'élément naturel en élément naturel pour les provoquer sans se rendre compte qu'ils ne font qu'un tout. La suppression de la petite abeille entraîne aussitôt celle des autres. le message écologique est clair.
Je trouve que le texte est joli même si un peu long pour moi. Mais ce sont surtout les illustrations que j'ai aimé. Je pense qu'il s'agit de collage. Les papiers choisis sont tous superbes. Ça donne de très belles pages pleines de couleurs. Superbe !
Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
Commenter  J’apprécie          120
bouma
  11 avril 2016
Gaël Aymon reprend la forme des contes randonnées avec une sensibilité écologique. En effet, on comprend dès les premières pages que Bao-le-Terrible, aussi fort soit-il, est un être humain comme un autre qui dépend de la nature. Son arrogance et son envie vont le pousser à défier tour à tour l'océan, le ruisseau (source de l'océan), le nuage (source du ruisseau), l'arbre (source du nuage) et l'abeille (source de l'arbre). Mais en tuant cette dernière, il va finalement faire périr la nature qui le nourrit et être obligé de fuir.
(Chronique complète en cliquant sur le lien)
Lien : http://boumabib.fr/2015/11/1..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Virginie94Virginie94   27 février 2016
Arrivé au-dessus des nuages, où le soleil ne se voile jamais, Bao a crié :
-Hé, nuage, si tu es le plus fort du monde, viens me combattre ! Je dois
épouser la Reine.
Le nuage n’aime pas qu’on le réveille. Il est devenu noir et il a craché des
éclairs. Bao n’a pas eu peur. Alors le nuage a grondé :
- Pourquoi me déranger ? Le plus fort du monde, c’est l’arbre ! Lui seul nourrit
les rayons du soleil. Ses feuilles pleurent les larmes que le vent me porte et qui
me donnent la vie. Il est plus fort que moi.
- Si c’est l’arbre qui a fait le nuage, il est plus fort que je ne le croyais ! s’est dit
Bao avec surprise. Mais je vais lui apprendre qui est son maitre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Virginie94Virginie94   27 février 2016
Bao a serré les dents. Il s’est rendu à la falaise :
-Océan ! On me dit que tu es le plus fort du monde. Viens me combattre !
Je dois épouser la reine !
L’océan a répondu :
- Sans le ruisseau qui descend des montagnes glacées pour me donner ma
force, je ne serais qu’une petite mare. Le ruisseau est bien plus fort que moi.
Bao s’est mis en route pour défier le ruisseau.
Commenter  J’apprécie          30
Virginie94Virginie94   27 février 2016
Un jour, des bateaux sont arrivés par la mer. Dans ces bateaux, il y avait des guerriers.
A leur tête, il y avait Bao-le-terrible. Dans son cœur, une pierre dure et froide.
Bao dit à la Reine :
-Je suis l’homme le plus fort du monde ! Là où je passe, il ne reste que des
carcasses et des cendres. Tu seras ma femme et ton palais sera le mien !
Commenter  J’apprécie          20
blandine5674blandine5674   25 mars 2016
Il était très fâché d'être vaincu mais, finalement, il n'était qu'un homme !
Commenter  J’apprécie          30
Virginie94Virginie94   27 février 2016
- Il y a plus fort que toi ! C'est l'océan, qui porte des bateaux et dévore les falaises.
Cela, tu n'en serais pas capable.
L'océan est plus fort que toi !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gaël Aymon (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaël Aymon
A l?occasion de la réédition de la série « Martine », Entrée Libre se penche sur l?évolution de la littérature et les stéréotypes sexistes qu?elle peut véhiculer. Enquête avec Gaël Aymon, auteur de livres pour enfants et la sociologue du genre Marie Buscatto.
Durant le festival, un sujet cinéma, un focus tourné à Cannes sur un film, un événement, un acteur ou réalisateur sont mis en avant et des personnalités racontent leur meilleur souvenir sur la Croisette.
autres livres classés : abeillesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ma Réputation

Où vit Laura?

Berlin
Londres
Paris

16 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : Ma réputation de Gaël AymonCréer un quiz sur ce livre