AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de CDIdepange


CDIdepange
  16 novembre 2015
Résumé du début de l’histoire :
Yanis est amoureux de Camille depuis de nombreuses années, mais quand on a 16ans, pas facile d’assumer ses sentiments et de les partager avec la personne concernée. Lassée d’attendre que Yanis remue les choses, Camille le trompe et lui avoue son erreur à travers une lettre. Yanis se sent trahi et coupe brutalement les ponts avec celle qu’il aime. Il fait alors de nouvelles rencontres et se fait de nouveaux amis, mais rien n’y fait, impossible d’oublier Camille. Yanis est perdu et dans sa vie tout part en vrille. Mais son cousin Manu, un apprenti comédien, va s’occuper de lui et va l’aider à reprendre sa vie en main grâce au théâtre et à la poésie.

Avis personnel :
Oublier Camille est vraiment un très bon livre, il m’a énormément plu ! Tout d’abord, il traite un sujet très peu courant dans les livres de jeunesse : la construction de l’identité masculine. En effet, dans le roman, le lecteur est confronté à la vie de Yanis, allant des choses les plus banales aux choses les plus émouvantes. L’histoire a été écrite par un adulte, mais pourtant j’ai vraiment eu l’impression que l’auteur était le personnage principal de l’histoire, le « vrai Yanis » qui avait écrit un livre autobiographique afin de partager avec les gens ce qu’il avait vécu ou plutôt ce qu’il était en train de vivre.
L’histoire tourne également autour de l’adolescence et de tout ce qui s’y rattache : le lycée, les disputes familiales, les bêtises, les sorties, l’amitié, l’amour… C’est pourquoi je le recommande vivement. Chaque adolescent peut se retrouver dans ce livre, à travers des actes, des sentiments ou même des extraits, comme ce dernier : « Appelle Camille ! Ou écris-lui, si c’est plus facile. Dis-lui ce que tu ressens, avec tes mots à toi. N’attends pas que quelqu’un te dicte ou te dise ce que tu dois faire. Je ne peux pas t’aider Yanis. À part te dire qu’il vaut mieux la perdre en lui parlant qu’en n’osant pas le faire. Un jour, il faut faire un choix : vivre et souffrir, ou vivre par procuration. ».
Cet extrait de Oublier Camille m’a énormément marquée. En effet, c’est à ce moment même de l’histoire que Yanis comprend qu’il est la seule personne à pouvoir arranger les choses. Recevoir l’aide de n’importe qui ne changerait rien, car le personnage principal est seul maître de son destin. Je trouve que les paroles que prononce Manu veulent simplement faire comprendre à Yanis que « l’amour est plus fort que la haine », et que dans la vie, même si ça fait mal, il faut parfois apprendre à pardonner pour pouvoir aimer à nouveau.
J'ai vraiment été séduite par ce livre mais j’ai tout de même deux choses à lui reprocher : premièrement je ne l’ai pas trouvé assez long, et deuxièmement j’ai été frustrée par le dernière phrase du roman… (Mathilde)

Nouvelle critique:
Yanis est un jeune étudiant de 16 ans, follement amoureux de Camille, une jeune fille de son lycée. Ce jeune homme ne vit que pour elle, pourtant très timide, il n'a jamais su entreprendre une relation sérieuse avec sa bien-aimée. Camille, quant à elle, lui avoue toutes ses infidélités par une lettre laissée lorsqu'elle part en voyage scolaire. Yanis, désemparé, n'y croit pas, ce n'était pas envisageable d'être trahi par "sa Camille". Ce dernier, triste et se sentant humilié, prend une décision qui n'est pas évidente: oublier Camille. Il essaie par différents moyens de faire sortir la jeune fille de son esprit, notamment en multipliant les nouvelles rencontres, en vain, l'image de Camille lui est omniprésente. Cependant son cousin Manu va jouer un rôle important pour le rétablissement de Yanis, celui-ci va lui apprendre à reprendre confiance en lui en l'initiant à la poésie ainsi qu'au théâtre.

AVIS PERSONNEL:

"Oublier Camille" nous plonge dans la vie d'un adolescent en grande détresse. L'auteur nous fait partager les sentiments, le point de vue de ce jeune homme se sentant trahi par la fille qu'il aime. C'est entre autre, ces éléments qui rendent le livre captivant et bien évidemment émouvant. Lorsque nous lisons ce livre, nous pouvons nous mettre à différentes places: soit à la place de Yanis soit celle de la personne qui veut l'aider. Pour ma part, j'étais la personne qui essaie de trouver des solutions pour ce jeune homme, mais aussi celle qui ressent de la pitié pour ce pauvre garçon innocent qui perd confiance en lui. Je recommence vivement ce livre pour les adolescents mais aussi pour les parents qui pourront sans doute mieux comprendre leurs enfants. (Alizé.P)
Note: 3/5
Commenter  J’apprécie          101



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus