AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur De Cape et de Crocs, tome 5 : Jean sans lune (12)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Dionysos89
  02 juillet 2012
Grand chambardement dans de Cape et de Crocs avec ce cinquième tome, Jean sans Lune !

À grands renforts de découvertes, de mystères dévoilés et de nouvelles perspectives vers l'inconnu, Alain Ayroles boucle astucieusement la première partie de sa pièce de théâtre. En effet, comme on le voit sur la couverture, tel Cyrano, le voyage sur la Lune sera par la suite de la partie. C'est donc l'ensemble du voyage terrestre et épique qui a eu lieu jusque là qu'il s'agit de conclure.
Aux très bonnes habitudes prises lors des quatre premiers tomes de la série, notamment avec le pastiche, la parodie théâtrale, les alexandrins à foison, de l'action et de l'humour à revendre (rien que ça !), s'ajoutent de bonnes idées comme les Sélénites, la mise en abîme du théâtre classique français et l'usage scénaristico-métaphorico-stylistique de la pierre de Lune. Tout cela donne à Jean-Luc Masbou de merveilleuses occasions de produire de magnifiques planches dont les meilleurs exemples sont la fin du tome avec l'envolée des personnages, au sens propre comme au sens figuré.

Encore du très bon de Cape et de Crocs donc, qui a le mérite de répondre à beaucoup de questions, mais tout en en posant d'innombrables autres. Une page se tourne et un nouveau monde s'ouvre devant Don Armando, Don Lope et leurs compères et commères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Vexiana
  02 juillet 2019
Ce tome marque un singulier changement de propos dans l'histoire de nos compagnons.
Les premiers tomes jouaient clairement la carte du roman de cape et d'épée, nous voici plongé dans un univers plus fantastique, pour ne pas dire presque steampunk.
Ce choix est très astucieux et reste très justifiable même au niveau des références littéraires exploitées depuis le début de la saga. Après tout, Cyrano de Bergerac, contemporain de nos amis à poils, a écrit un livre sur le sujet des voyages dans la lune.
En tout cas, nous retrouvons dans ce tome un peu de ce dont il manquait dans le précédent et c'est avec grand plaisir que j'embarque donc vers la lune en compagnie de notre bande de joyeux bretteurs/rimeurs.
Commenter  J’apprécie          100
badpx
  14 juin 2018
Apparemment ce soir, je n'ai pas la tête réceptive aux lectures de séries. Je me suis un peu ennuyé sur le début de ce tome, jusqu'à l'envol des Sélénites.
Après, le récit entre à nouveau dans une phase de construction de la prochaine aventure, et je trouve cela beaucoup plus distrayant... et en plus semblerait qu'un nouveau personnage ne soit fortement attaché au groupe de héros voyageur : la pieuvre !
Mais cette série devient très historico-littéraire et je ne suis pas sûre de bien comprendre toute les subtilités, et détecter toutes les références.
Et il y a encore beaucoup d'autres épisodes à lire.... ça me fait un peu peur, une telle longueur. Vais je réussir à m'y intéresser jusqu'à la fin ?
Commenter  J’apprécie          70
Sharon
  14 juillet 2012
Le mystère de l'île étrange voit nos héros en bien fâcheuse posture sur l'île au trésor où ils sont arrivés dans le tome précédent. Néanmoins, Armand de Maupertuis est bien trop rusé, Don Lope trop énergique pour attendre et voir ce qu'il advient sans broncher. Retournement de situation ? Oui, en quelque sorte. Ayroles et Masbou connaissent leur classique, et jouent à fond avec la littérature de genre : le mythe du bon sauvage est revisité, avec une pincée de traité contre l'esclavage et de récit de voyage.
N'ayons garde d'oublier la jolie demoiselle en détresse, absente de L'île au trésor, mais pas d'autres récits de pirate. Si l'une d'entre elles prête presque à sourire en dépit d'une situation désespérée, l'autre doit faire rire, et elle n'est pas vraiment faite pour ce nouveau rôle. Dans la seconde partie de l'album, ce n'est plus seulement un clin d'oeil à la comedia dell'arte que font les personnages, c'est un hommage pur et simple, et particulièrement enlevé.
J'admire particulièrement le graphisme, à la fois luxurieux pour les décor et vif pour les scènes d'action. Tous les personnages sont particulièrement expressifs, mis à part les mystérieuses créatures qui apparaissent à la moitié de ce tome. La palette des couleurs est aussi extrêmement variée, tout comme les jeux d'ombre et de lumières, ce qui est rare dans le domaine de la bande dessinée (du moins, les classiques que j'ai lus). La langue est elle aussi extrêmement châtiée, l'usage de l'alexandrin ou les citations cornéliennes sont autorisées, rendant ainsi cette bande dessinée extrêmement riche. Il est dommage qu'il ne soit plus possible de l'étudier en classe.
Je n'ai garde d'oublier Eusèbe, particulièrement sympathique. A quand un rôle au cinéma pour Eusèbe
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Hippolyte78
  03 janvier 2018
Jean sans Lune est le cinquième tome de la série de bande dessinée de Cape et de Crocs, scénarisé par Alain Ayroles et dessiné par Jean-Luc Masbou.

Ce tome ci rattrape la baisse de régime du précédent. En effet est exploité ici à fond la parodie de la comedia dell'arte. En effet nos héros sont confronté au peuple des Sélénites, arrivé directement de la lune, et d'ou ils comptent bien retourné, grâce à la pierre de lune, d'où cette histoire de carte au trésors, inexistant bien entendu.
Plein de mystère sont dévoilé, et ainsi ce marque la fin du premier arc scénaristique, et la transition vers le deuxième est très bien fait à la fin de ce tome. Nos héros Don Lope, et Don Armando retrouve leur fiancée, se débarrasse de leur ennemi le Capitan Mendoza, et partent sur la lune.
Un tome avec de l'action, de l'humour, et des belles paroles. Un peu tout ce qu'on attend d'un tome de de Cape et de Crocs finalement .
De plus certain des dessins sont tout simplement magnifique, notamment les scènes de nuits, ou les couleurs fonctionnent très bien.
Mon enthousiasme pour cette série repart !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Kenehan
  14 août 2016
Un acte 5 qui redonne du souffle à la série. Alors que les secrets se dévoilent les uns après les autres et que les Sélénites mettent fin à leur exil, de nouveaux mystères (et même d'anciens) s'invitent pour mieux nous embarquer vers la lune. Et une fois de plus je suis admiratif du travail sur les planches.
Commenter  J’apprécie          50
InstinctPolaire
  30 mars 2012
Vous pouvez lire ma chronique sur cette BD sur le blog : emaginaire.canalblog.com.
Suivre colonne de droite " INDEX " > " index BD" > " AYROLES, Alain, MASBOU, Jean-Luc"
Commenter  J’apprécie          30
bdelhausse
  17 mai 2019
Armand et de Lope sont les hôtes de "Monsieur", le frère du Roi de la Lune. Hélas, celui-ci apprend que les deux bretteurs possèdent une pierre de lune, ingrédient essentiel au retour des Sélénites sur la lune. de là s'ensuivent une série de péripéties où humour et fantastique dominent largement la cape et les crocs. Au final, ce sont Eusèbe et Kader qui balancent leur pierre de lune dans le lac intérieur des Îles Tangerines, provoquant la nécessaire réaction qui permet l'envol des Sélénites vers la lune.

Si on perd un peu ce qui semblait être l'esprit du premier tome, on gagne en amplitude avec un récit qui évoque Jonathan Swift ou Lewis Carroll ou les meilleurs récits de voyages et de découvertes du XVIIIè siècle.

Il faut se laisser embarquer, et que vogue la galère.
Commenter  J’apprécie          20
aventurine
  22 mai 2017
Si les trois quarts de l'album sont dans la continuité du tome précédent, j'ai trouvé la fin vraiment épique et géniale ! La mise en place inattendue de la prochaine aventure pique ma curiosité et le rassemblement des personnages semble promettre un très bon tome suivant !
Commenter  J’apprécie          20
hellspawn
  23 août 2014
Les aventures de Don lope et ses amis continuent. Des jeux de mots, un superbe graphisme, le rythme tout y est !!! A noter l'introduction du grand méchant Jean sans lune
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox