AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Dionysos89


Dionysos89
  02 juillet 2012
Grand chambardement dans de Cape et de Crocs avec ce cinquième tome, Jean sans Lune !

À grands renforts de découvertes, de mystères dévoilés et de nouvelles perspectives vers l'inconnu, Alain Ayroles boucle astucieusement la première partie de sa pièce de théâtre. En effet, comme on le voit sur la couverture, tel Cyrano, le voyage sur la Lune sera par la suite de la partie. C'est donc l'ensemble du voyage terrestre et épique qui a eu lieu jusque là qu'il s'agit de conclure.
Aux très bonnes habitudes prises lors des quatre premiers tomes de la série, notamment avec le pastiche, la parodie théâtrale, les alexandrins à foison, de l'action et de l'humour à revendre (rien que ça !), s'ajoutent de bonnes idées comme les Sélénites, la mise en abîme du théâtre classique français et l'usage scénaristico-métaphorico-stylistique de la pierre de Lune. Tout cela donne à Jean-Luc Masbou de merveilleuses occasions de produire de magnifiques planches dont les meilleurs exemples sont la fin du tome avec l'envolée des personnages, au sens propre comme au sens figuré.

Encore du très bon de Cape et de Crocs donc, qui a le mérite de répondre à beaucoup de questions, mais tout en en posant d'innombrables autres. Une page se tourne et un nouveau monde s'ouvre devant Don Armando, Don Lope et leurs compères et commères.
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (11)voir plus