AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782756023892
95 pages
Delcourt (03/11/2010)
4.02/5   45 notes
Résumé :
À bord d’un vaisseau turc, un coffre. Dans le coffre, un écrin, dans l’écrin, une bouteille, dans la bouteille, une carte, et sur cette carte… l’emplacement du fabuleux trésor des îles Tangerines ! Il n’en faut pas plus à deux fiers gentilshommes, fins bretteurs et rimailleurs, pour se jeter dans une aventure qui, de geôles en galères, les mènera jusqu’aux confins du monde.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  02 novembre 2020
Ouvrage emprunté à la médiathèque dans laquelle je travaille pour cette nouvelle période de confinement, j'avais besoin de distraction et j'avoue avoir été bien servie ici.
Le lecteur fait la connaissance de Don Lope de Villalobos y Sangrin et Armand Raynal de Maupertuis, respectivement loup et renard, amis autant dans la vie qu'au cours de leurs aventures au secours de la veuve et de l'orphelin mais surtout en quête d'aventures, tous deux vont s'embarquer dans une drôle de galère en faisant la connaissance de Cénile Spilorcio (l'Harpagon de notre histoire) qui les embarque dans une sorte de course au trésor au travers d'une carte que nos deux compères vont découvrir au travers de leur quête. Cependant, ils ne sont pas les seuls sur cette affaire-là et devront en répondre face à leur premier rival, puis par la suite face à une bande de pirates car qui dit pirates dit forcément assoiffés de conquêtes de par les mers et surtout à l'affût du moindre magot.
Aidés dans leur tâche grâce à l'aide précieuse d'un lapin (oui oui vous avez bien lu un lapin) qui, comme chacun le sait, est la hantise de tout marin qui se respecte, prénommé Eusèbe (et dont l'aide, de par sa petite taille vont leur être d'un précieux secours), les voici embarqués sur les flots à la recherche de ce fameux butin et de l'Atlantide perdue que Platon narra fortement bien (mais là, Don Lope et Amand sont relativement sceptiques).
Si en remerciements, l'on peut trouver Jean de la Fontaine, Jean-Baptiste Poquelin et Jean-Yves Gaubert, je me permettrai d'y rajouter de fortes allusion me semble-t-il à Edmond Rostand et Miguel de Cervantès tant ces tirades ô combien savoureuses m'ont fait penser à leurs célèbres écrits.
Un premier intégrale regroupant les deux premiers volets de cette série qu'il m'a beaucoup sied de lire et je compte de ce pas, possédant en rayon la suite, poursuivre la lecture de ce qui va arriver à nos deux compagnon de nous le dira) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
saigneurdeguerre
  19 mars 2022
XVIIe siècle. Venise.
Qui diable est ce spadassin qui s'apprête à occire Dieu sait quelle victime, caché derrière un masque aussi hideux que peut l'être l'âme d'un assassin ?
Ce n'est là que théâtre pour faire frémir de plaisir les Vénitiens et leurs hôtes de passage.
Pourtant, l'une des scènes de cette pièce donne des idées au fort peu désintéressé serviteur d'un jeune héritier qui pour l'heure est loin de profiter de la fortune de son immensément riche, et très avare, paternel.
Qui sont ces deux fiers hidalgos qui se cachent sous leurs capes tout en contemplant une splendide actrice bohémienne jouant le rôle d'une agnelle dans une fort médiocre mise en scène d'une fable du sieur De La Fontaine ?
Critique :
Le style graphique est époustouflant ainsi que la mise en couleur. Je découvre l'incroyable talent de Jean-Luc Masbou. Quant au fort intéressant scénario d'Alain Ayroles, il nous plonge en plein XVIIe siècle. Les allusions à Molière et à Jean de la Fontaine sont légion. Il y a quelque chose de Gosciny dans cet ouvrage de par le fait que l'histoire est parsemée d'allusions à des auteurs classiques qui nous permettent de revisiter des textes lus au cours des études secondaires.
En gros, voilà une histoire d'île au trésor, de pirates, d'avare, d'amour et de cape et d'épée. Vous pouvez même réécouter Wagner et son « Hollandais Volant », puisque celui-ci s'invite de fort originale façon dans ce scénario dont la principale caractéristique est de voir les rôles des âmes nobles confiés à des animaux, un loup, un renard et un lapin blanc, tandis que les hommes se voient attribuer les rôles ô combien peu vertueux.
Cette intégrale comprend les deux premiers tomes, mais l'histoire semble loin de s'achever à la dernière planche. Quatre autres intégrales suivent…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          424
LiliGalipette
  29 juillet 2013
Acte I : le secret du janissaire – Acte II : Pavillon noir.
Don Lope de Villalobos y Sangrin et Armand Raynal de Maupertuis sont deux amis et hommes d'honneur. Enfin, loup et renard d'honneur. Un soir, pensant voler au secours de Cénile Spilorcio , vieil homme éploré, ils découvrent une carte vers le trésor des îles Tangerines. C'est ici que commence leur fabuleuse épopée au départ de Venise. Ils rencontrent Kader le Maure et Mendoza le fourbe capitan. Don Lope s'éprend de la belle Hermine, mais leur amour est impossible. « Vos aveux m'émeuvent et votre beauté me trouble, ardente enfant ! Hélas… tout nous sépare ! Regardez-moi, regardez-nous. Vous êtes bohémienne… je suis hidalgo ! » (p. 21) de son côté, Armand tombe sous le charme de la blonde Séléné, jeune beauté dont le destin est d'épouser l'avide barbon qu'est Spilorcio. Envoyés aux galères par ce même barbon, Armand et Lope rencontrent le lapin Eusèbe : blanc, dodu et mignon, ce petit bout d'animal ne s'en laisse pas conter. Armand, Lope, Eusèbe et Kader sont désormais unis dans une même quête : découvrir avant les vilains les îles Tangerine et délivrer les belles en détresse.
Brièvement débarquée à Malte, notre fine équipe fait encore parler d'elle : « On a aperçu le loup ! Il a pris d'assaut une chaise à porteurs, à l'aide d'un cul-de-jatte et d'un lapin ! » (p. 66) Mais les quatre compères ne restent pas longtemps sur le plancher des vaches et embarquent sur un navire-pirate pour reprendre possession de la carte au trésor. Hélas, rien ne va dans le sens prévu et les voilà tous les quatre perdus sur un rocher au milieu de l'océan, jusqu'à ce que surgisse un navire-fantôme, l'illustre Hollandais Volant. Une fois qu'ils auront percé le mystère de ce bateau, Armand, Lope, Kader et Eusèbe reprendront la mer à la recherche du trésor des îles Tangerines. « Gageons qu'à force de volonté, d'astuce et de bonne humeur, nous saurons convaincre Dame Fortune de nous présenter un plus riant visage ! » (p. 96) Voilà tout ce qu'on peut souhaiter à nos chers amis…Les
Les traditionnels remerciements que l'on trouve à la fin de ce premier volume sont adressés à Jean de la Fontaine, Jean-Baptiste Poquelin et Jean-Yves Gaubert. Les auteurs ont de l'humour et de la culture et ils n'ont pas froid aux yeux quand il s'agit de s'attaquer à des monuments de la culture classique. Il est très appréciable de les voir malmener un peu ces mythes, mais surtout les célébrer en leur donnant un coup de neuf…et un coup de patte ! La suite avec le prochain volume !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
emilielettres
  11 mars 2018
Je découvre ici une bande dessinée originale pour plusieurs raisons. Tout d'abord, les références littéraires sont nombreuses et se dissimulent partout : dans les personnages, dans les noms, dans les répliques... Les "gentils" de l'histoire sont des animaux : un renard et un loup, bientôt rejoints par un lapin, tandis que les "méchants" sont les hommes. Les animaux véhiculent de vraies valeurs : honnêteté, amitié, honneur alors que les hommes ne sont que cupidité, violence... Et ces animaux vivent naturellement au milieu des hommes, un peu à la manière des fables De La Fontaine.
Le renard est à l'image de Cyrano lors des duels car il s'exprime alors en vers.
Les dessins sont magnifiques, très détaillés, riches en couleurs. Il y a beaucoup de temps à passer à observer les vignettes tant elles recèlent d'éléments!
Le loup et le renard se retrouvent entraînés plus ou moins malgré eux dans une chasse au trésor bien que cela ne les intéresse pas. A cela s'ajoute pour eux la défense d'une jeune femme car chacun de nos deux héros tombe amoureux : le loup d'une bohémienne et le renard d'une jeune noble retenue captive par son vieux tuteur qui veut l'épouser... Cela ne vous rappelle rien?!!!

Dans cet ouvrage, il y en a pour tous les goûts : du rire, de l'action, des pirates, de la séduction, de la littérature à deviner...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
aarrnn
  09 décembre 2019
Dans cette critique (différente de celles des tomes uniques qui sortiront - les critiques - peut-être plus tard qui Cavani donc plus loin dans le résumé et donc traite de mon avis sur les deux bd).
On raconte l'histoire de deux compères (ou compare comme ils s'appellent entre eux) un loup hidalgo et un renard français qui ressemble de loin à un mousquetaire qui vont se retrouvés ballotés dans diverses aventure comme des passages dans les galères et les prisons vénitiennes, sur une espèce de galère turque avec divers personnages dont Un capitaine ottoman ou un lapin qui n'est pas aussi sympa que les autres représentants de son espèce. Et tout ça reste lier de près ou de loin à des mystérieuses bouteilles qui contiennent un plan vers les hypothétiques « îles Tangerine ».
Dans cette bd avec de très beaux dessins selon moi et qui se passe au début à Venise dans les environs du XVIème siècle. On assiste à des aventures imprévisibles mais qui gardent quand même un fil conducteur qui semble toujours à ses mystérieuses îles dont je vous ai parlé plus aux. Vous rêvé de trésor, d'aventure : ce livre et pour vous... et pour les autres aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   30 octobre 2020
"_Un duel ? Hombre, voilà qui me sied !

En trois temps, je me fends, esquive et rétrograde,
Pour vous faire don de cette estafilade
Qui dans tous les miroirs où vous irez blêmir,
Ravivera en vous mon cuisant souvenir.
_Soit on jase et rimaille,
Ou bien, se tenant coi,
On s'exprime et ferraille.
C'est affaire de choix.

Tu as fait le mauvais."
Commenter  J’apprécie          140
cicou45cicou45   02 novembre 2020
"_Mais...? Ces morts sont...morts !
_Les concrétions marines ont figé ces malheureux dans une macabre pantomime
_Nous voici donc seuls maîtres à bord ! Que vous disais-je ? Il n'y a rien de surnaturel en tout ceci !
_Ah oui ? Parce qu'une épave surgie du fond des mers, mue par des fantômes de voiles, tu trouves ça naturel, toi ?
Commenter  J’apprécie          130
cicou45cicou45   01 novembre 2020
"_Ouille ! Quand il prend cet air-là...ça va faire du vilain !
_Ma gorge ! Je suis égorgé...RGL !
_Mes dents ! Je suis édenté !
_Mon front ! Je suis effronté."
Commenter  J’apprécie          190
cicou45cicou45   02 novembre 2020
"_Mâchez donc un peu de varech avant que la marée ne monte...
_...Les trésors d'Atlantis ! C'est ce qu'a dit le capitaine !
_Le parchemin n'y faisait pas allusion ?
_Non...Les îles Tangerines, la pierre du lune, ça c'est du concret !
_L'Atlantide n'est qu'un mythe, une légende de marins !
_Pourtant Platon disait...
_Assez philosophé ! En avez-vous fini avec la ligne ?
_J'ai trouvé un appât !
_N'empêche que Platon..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LiliGalipetteLiliGalipette   28 juillet 2013
« Vos aveux m’émeuvent et votre beauté me trouble, ardente enfant ! Hélas… tout nous sépare ! Regardez-moi, regardez-nous. Vous êtes bohémienne… je suis hidalgo ! » (p. 21)
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Alain Ayroles (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Ayroles
1873, la conquête de l'espace continue ! Dans l'univers du CHÂTEAU DES ÉTOILES d'Alex ALICE, découvrez LES CHIMÈRES DE VÉNUS, la nouvelle série d'Alain AYROLES (les Indes Fourbes) illustrée par Étienne JUNG.
autres livres classés : courageVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura