AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bruno Maïorana (Illustrateur)
ISBN : 2840550873
Éditeur : Delcourt (01/01/2004)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 132 notes)
Résumé :
Par la magie d'un doux baiser, Garulfo la grenouille est devenu un prince. Mais en s'arrachant à son insouciante vie animale, Garulfo s'est précipité dans les tourments de la race humaine ! La jalousie d'une princesse, la fourberie d'un roi, la cruauté d'un grand veneur, se conjuguent pour faire regretter à Garulfo la douceur de sa mare natale...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  01 décembre 2012
Le deuxième tome de la série Garulfo se titre « de mal en pis », j'avoue que ça a été mon avis aussi…
Déçu du rythme mis dans cette bande dessinée, du dessin qui s'est affaibli un petit peu : je venais de dévorer de Cape et de Crocs et je m'attendais au moins à retrouver le même style ou le même entrain de la part d'Alain Ayroles pour cette oeuvre plus ancienne, mais non. Attention, l'ensemble est réjouissant tout de même, disons-le, mais j'avoue trouver que ce deuxième tome a peiné à m'entraîner de manière dynamique dans une histoire cousue de fil blanc.
Garulfo fait, dans ce deuxième tome, le chemin inverse qu'il avait fait dans le premier, avec quelques péripéties mais venant principalement de personnages secondaires qui, s'ils ne sont pas inintéressants ou peu mis en valeur, nous auraient intéressés sur l'histoire principale, celle de Garulfo, avait été traitée comme elle le méritait. Les dessins de Bruno Maïorana ne sont pas non plus désagréables, loin de là, mais de là à s'extasier je ne m'y risquerai pas.
Cette fin du premier cycle, et même le premier cycle en entier, me laisse donc mitigé sur l'intérêt de cette série Garulfo : autant on sent que le talent d'Alain Ayroles n'est pas loin, autant à aucun moment l'enthousiasme ne m'a pris en lisant le début des Garulfo. C'est bien dommage. Heureusement, le tome suivant relève le niveau en matière de mise en abîme et de renouvellement du contexte narratif…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
RosenDero
  10 janvier 2017
Même sous sa forme humaine, Garulfo est traqué par des marauds. Quand, en plus, le Roi se met à douter de sa véritable nature, les choses se corsent pour notre naïf ami…
---
Après un premier tome qui m'avait beaucoup plu, voici la suite des aventures de Garulfo, la grenouille (et non le crapaud) devenu prince.
Avec Alain Ayroles aux manettes, on ne peut qu'apprécier et se délecter de tant de finesse dans le scénario et les textes.
Le thème principal reste l'Homme et sa perfidie, la peur qui régit ses actes, sa xénophobie, ses fourberies et traîtrises que Garulfo va découvrir devant nous, témoins d'une grande désillusion. Mais à côté de cela, certains sont fort heureusement bons, justes, droits, et l'arrivée de Garulfo dans leurs vies va bouleverser l'ordre des choses (ça et un dragon rouge…).
J'ai tout de même été un peu moins séduit que par le premier tome, en espérant que la suite ne décline pas (ce dont je doute !).
Commenter  J’apprécie          122
kbd
  19 octobre 2013
Il était une fois dans le royaume de Brandelune, au bord d'une mare, une grenouille prénommée Garulfo. Cette grenouille, qui était un mâle – car les grenouilles ne sont pas les femelles de crapauds – rêvait d'une improbable destinée… Garulfo voulait devenir un homme ! Sa condition de grenouille ne lui offrant que désillusions successives, c'est donc armé de ses seuls verbe et courage qu'il part à la conquête de son humanité… Son destin est en marche lorsqu'il est capturé par un sbire de « Madame la fée… »…
S'inscrivant dans les codes des contes et de la fantasy féérique, partant d'une morale simpliste (la nature face à l'humanité), le premier cycle de Garulfo est constitué des deux premiers volumes d'une série qui en compte six. Ce livre premier est un récit délirant, une farce s'amusant avec nos souvenirs d'enfance pour mieux faire rebondir l'histoire dans d'improbables retournements et quiproquos. le moteur principal du récit est ce décalage permanent entre réalité et conte de fée, entre dialogues où tournures de vieux français et argot s'affrontent, entre la naïveté du héros et sa situation. Tout est ainsi prétexte au burlesque surtout lorsque les grandes figures du genre apparaissent (le chevalier, la princesse, le roi, les fées…). Alain Ayroles prend un plaisir certain dans cette forme de dérision. Pour sa part, Paul voit même en Garulfo une sorte de Candide moderne sans la portée philosophique mais avec cette part d'humanisme.
(...)
Lire l'article complet sur le blog collectif kbd :
Lien : http://blogkbd.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
celosie77
  25 janvier 2018
Le premier tome était un peu barré, le deuxième est totalement déjanté. Garulfo, qui a tout fait pour devenir humain, dans le tome 1, commence sérieusement à déchanter. Lui qui a conservé toute sa naïveté de grenouille, se heurte avec incompréhension à la méchanceté des humains. Roi, princesse, intrigants, chevaliers, sorcières, dragon...tous les ingrédients du conte sont là, mais tellement agités que ça en devient une joyeuse cacophonie et le pauvre Garulfo est de plus en plus largué. Ah, s'il pouvait redevenir une grenouille, comme il serait heureux !
Une parodie très drôle.
Commenter  J’apprécie          20
nekomusume
  06 juin 2012
Dans ce tome Garulfo continue sa quête et découvre un visage moins idéaliste du genre humain. Finalement, la petite grenouille ne sera jamais aussi bien que dans sa peau verte, accompagnée d'une gironde petite rainette.
Uns BD à dévorer en faisant attention toutefois à ne pas mourir de rire, tant les anachronismes, détournements, quiproquos et comiques de tous styles s'enchainent pour notre plus grand bonheur.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
BulledEncre   12 mars 2012
Intrigues, manigances, traitrises et même dragon s’immiscent dans cette histoire pour notre plus grand bonheur.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   24 mai 2012
Berthe : Y'a vingt ans… J'étais jeune… Belle ! Avec de longs cheveux d'or !
Le Roi : … Mais oui ! Ça y est ! La p'tite blonde des cuisines ! Eeeh ben ! Ça conserve pas, la pauvreté !
Commenter  J’apprécie          120
RosenDeroRosenDero   10 janvier 2017
*Garulfo filait sur les eaux à la vitesse d'un cheval au galop...*

- Wou hou hou ! Je serai au château dès que j'aurai passé cette... chute.
Je choiiiiis !
Commenter  J’apprécie          40
polluluxpollulux   15 novembre 2013
L'homme dans toute sa bêtise! Son ignorance crasse! Sa peur de l'inconnu qui le pousse à la haine!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Alain Ayroles (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Ayroles
Payot - Marque Page - Alain Ayroles - Les Indes Fourbes
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox