AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213654522
Éditeur : Fayard (31/03/2010)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :

« L’ombre du désastre n’est pas près de s’effacer. » Soixante-dix ans plus tard, l’intuition de Marc Bloch se vérifie plus que jamais : 1940 marque bien le trauma majeur des Français avec lequel ni le naufrage impérial à Waterloo, ni la guerre de 1870 ne peuvent rivaliser. 

Spécialiste consacré de la Seconde Guerre mondiale et conseiller historique d’œuvres cinématographiques, Jean-Pierre Azéma s’est fait le chroniqueur de cette descende a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
alaiseblaise
  25 avril 2010
C'est un livre d'Histoire.
400 pages. 30 chapitres. 500 jours.
Du 14 juillet 1939 au 25 décembre 1940.
Précis, au jour près, à l'heure près.
1940, l'année noire de la France.
Celle de la guerre éclair vite perdue. de l'exode. de Paris à l'heure allemande.
De l'appel du général De Gaulle, le 18 juin 1940.

Celle de la poignée de main entre Pétain et Hitler. Celle de la chasse à l'anti-France, des communistes et des francs- maçons. Celle de la Révolution Nationale pétainiste qui disait : "Le plaisir abaisse, la joie élève."
C'est un livre d'Histoire...sans interprétations. Un condensé rigoureux de faits historiques indiscutables.
Avec des récits parfois cocasses. Comme ces 200 malades mentaux, profitant de la panique de l'exode, qui s'échappent de l'asile à Orléans. L'un d'entre eux s'installe dans une pharmacie, revêt la blouse blanche et prend la place du pharmacien, déjà en fuite devant l'ennemi.
Avec des récits parfois autrement cocasses. Comme ce gouvernement français qui fuit Paris, la nuit, tous feux éteints.
Avec quelques hésitations discutables pour un historien qui se doit d'atteindre l'impossible objectivité. Comme par exemple à la page 209, où on lit :"Hitler aurait déclaré : C'était le rêve de ma vie de pouvoir visiter Paris."
L'a-t-il déclaré ou pas ? Faut savoir...
On aimerait en savoir plus...
A la page 345, on lit :"Les responsables des maison d'édition ont tous montré un grand zèle, une collaboration prévenante et loyale."
On aurait aimé en savoir plus...
Il est question aussi des fameuses listes Bernhard et Otto qui listent les livres retirés de la vente ou interdits.
On aurait aimé en savoir plus...
Mais comme souvent dans ce livre "distant", "froidement" rédigé, si le lecteur reste assurément informé aux maux de cette année terrible, il reste aussi nécessairement insensible aux mots incolores de l'auteur.

Au même moment paraît "1940, de l'abîme à l'espérance" de Max Gallo. Soit la même année 1940, plus écrite, plus vivante, plus racontée, plus interprétée, plus...engagée.

Ce qui est "rentable" pour le lecteur,
c'est de lire les 2...mon Général !

Lien : http://www.enlisant.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Jean-Pierre Azéma (9) Voir plusAjouter une vidéo

[Annette Wieviorka : Auschwitz, la solution finale]
Olivier BARROT et Jean Pierre AZEMA, historien, sont au musée d'art et d'histoire du judaïsme à Paris pour parler de l'ouvrage d'Annette WIEVIORKA "Auschwitz, la solution finale"
autres livres classés : ArmisticesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1086 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre