AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848591536
Éditeur : Zinedi (13/10/2016)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Le Corbeau et le Renard. Un pignouf de corbaque croassait pépère sur la branche d'un touffu pâlichon, un from'ton bien fumant carré dans la trompe. Un renard qui musardait dans l'secteur, flatteur et tringlomane notoire, lui bonit à peu près c'te jactance : - Eh, salut Ô superbe blakos, j'avais jamais gaffé que vous étiez aussi choucard et si bien balancé, diantre ! Puis vous êtes trop stylé avec vot' sape noire, un vrai caïd, puis tellement baraqué, vous avez des e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
RosenDero
  09 octobre 2017
Un recueil rafraichissant et drôle qui, sans rendre les fables de la Fontaine plus accessibles (la présence de la version originale nous rappelle combien cette langue est déjà désuète), en donne une autre lecture, plus rustique, plus verte, plus populaire, avec sa Morale revisitée, souvent grasse ou humoristique. Les fables actualisées, rendues contemporaines grâce à cette langue du peuple, riche et rythmée, se reconnaissent bien, et l'on se plait à comparer la version paillarde et la version d'origine, à déceler les sens cachés derrière certains vers du poète.
Un livre à offrir ou à garder et à ressortir de temps en temps, lorsqu'on aura envie de se réciter les fables de la Fontaine avec la voix, le rythme et les mots de Gabin en tête.
Si le lecteur n'est pas familier de l'argot ou si les termes ne sont pas suffisamment imagés, il sera un peu perdu au départ, mais un coup d'oeil au lexique en fin d'ouvrage lui sera utile pour comprendre de quoi il en retourne.
Les illustrations sont très simples, quelques coups de crayons vites faits, et ce n'est pas ce que l'on retiendra en priorité.
Et je remercie chaleureusement Babelio et les éditions Zinedi pour leur envoi et cette découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Korrigan
  05 octobre 2017
Un peu difficile de lire les fables de la Fontaine revisitées sous la plume de J.-L. Azencott, en argot. Heureusement chacune est accompagnée de la version originale pour une meilleure compréhension, ainsi que d'un lexique. Une langue populaire qui ajoute une touche d'humour à ces fables et leur donne un nouveau visage.
Les illustrations sont simples et amusantes.
Je remercie la masse critique Babelio et les Éditions Zinedi pour ces fables de la Fontaine en argot illustrées.
Commenter  J’apprécie          140
Marieemmy
  29 mars 2018
Ce livre met en parallèle les Fables de la Fontaine en version originale et en version argotique, dont certaines m'étaient inconnues.
Elles sont,ici, dépoussiérées et décryptent l'univers de Jean de la Fontaine avec humour, humanité. Elles m'ont permises d'avoir des tranches de rigolades
L'appropriation est pas toujours simple car le vocabulaire est parfois complexe...
C'est drôle, enlevé et patochard...
J'ai beaucoup aimé, ri..
Les dessins sont du même acabit...
Commenter  J’apprécie          30
Happylou
  14 novembre 2017
C'est un livre que j'ai reçu pour la masse critique babelio et je les remercie énormément pour ça ! Alors, j'avoue que l'argot est un langage plutot adapté aux "adultes" mais nous avons beaucoup ri avec ma maman sur certaines fables qui sont très bien revisitées.. Je vous laisse découvrir l'avis d'une grande personne sur son blog !
Lien : https://felicielitaussi.word..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
KorriganKorrigan   05 octobre 2017
Le chêne et le roseau.

Un jour, le chêne bonit au roseau :
— Eh toi l'rosemuche, j'te kiffe grave, j't'ai à la bonne tu sais, te frappe pas je suis là pour t'protéger si par malheur l'aquilon essayait d'nous amputer d'la défonceuse. N'aie surtout pas les colombins, j'maîtrise ! T'auras qu'à t'coller à l'abri sous ma ramure de tueur où tu pourras pioncer en paix, étaler tes fumigènes, te peler le haricot ou même pêchailler tranquille si tu veux !
— J'sais pas pourquoi, répondit l'végétal étonné, que tu t'es fourré dans l'cigare que j'avais les pinceaux en déficience. Je plie, d'accord, mais ne rompts pas ! Sans qu'on s'crêpe les plumes pour autant, l'chênedu, j'te f'rais balloter dans tes cornets ensablés qu'il est point question qu'un courant d'air de pacotille me pète les fourchettes. J'suis plus balaise que j'en ai l'air, crois-moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
RosenDeroRosenDero   09 octobre 2017
Le lion et le moucheron
[...]
Moralité : Si tu mets d'un côté les fanfarons qui brassent de l'air, et de l'autre ceux qui par suffisance le pompent, t'as la climatisation gratuite !
Commenter  J’apprécie          90
RosenDeroRosenDero   09 octobre 2017
La cigale et la fourmi

La cigale ayant gazouillé tout l'été, se trouva raide comme une mendigote, lorsqu'un cumulus arrogant vint lui éclabousser l'baigneur.
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : argotVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

La Fontaine en argot

Incipit : "Un pot de lait sur sa chouette bobêche, la môme Perrette tricotait des arpions sur le chemin qui mène à la ville, pour palper un peu d'braise."

Le lion et le rat
Le mari, la femme et le voleur
La laitière et le pot au lait
La fille

8 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Les fables de La Fontaine en argot illustrées de Jean-Louis AzencottCréer un quiz sur ce livre