AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2363583299
Éditeur : Editions Vendémiaire (16/05/2019)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Héros à la force colossale ou au destin tragique, décors grandioses, batailles aux milliers de figurants, empereurs soumis à l’inquiétante fascination du pouvoir, femmes fatales… Navigant entre histoire et mythologie, le péplum possède ses propres codes, ses motifs, ses passages obligés, ses tics, et son toc.
Depuis les débuts du cinéma, avec un Néron essayant des poisons sur des esclaves tourné en 1896, jusqu’à la série Rome, en passant par les innombrables ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  04 septembre 2019
Spécialiste du genre, auquel il a déjà consacré plusieurs ouvrages, Claude Aziza nous a livré juste avant l'été un dense et complet dictionnaire autour d'un genre cinématographique assez particulier : le péplum.
Même si la liste de ces films ayant marqué l'histoire du cinéma des Dix Commandements à Ben-Hur, est immense... ce genre de films reste mal identifié et plutôt mal perçu par la clique des cinéphiles qui sont souvent moqueurs par face aux libertés historiques et aux costumes souvent un peu ridicules des comédiens .
de Quo Vadis ? à Cléopâtre, en passant par le Choc des Titans, Aziza réussit à allier aux films et thèmes indispensables des anecdotes plus légères et amusantes et des entrées plus ou moins évidentes comme Ray Harryhausen, la série Rome, la Grèce historique, les gladiateurs, la chute de l'empire romain, l'Egypte ou le Spartacus de Stanley Kubrick
Le péplum est idéal parce qu'il permet de confondre le légendaire et le réaliste. Entre la matière attestée historiquement et la mythologie qu'elle invente, l'Antiquité perçue sous l'angle du péplum est une inépuisable source de fictions, souvent anachronique.

2001-Quo-vadis-foto-221

Par ailleurs, sans doute parce qu'il induit une dimension spectaculaire, le péplum a de surcroît toujours produit quantité d' effets spéciaux.
Claude Aziza parvient à mêler aux films et thèmes indispensables des anecdotes plus légères et amusantes, et avis subjectif de vrai passionné du genre.
" Je n'aime pas le péplum, mais plus peut-être que pour tout autre genre, il recèle des trésors qui demandent de la part des spectateurs une attention et une recherche qui ne doivent plus étouffer les puérils ricanements des pédants des collèges ni les ridicules pudeurs des esthètes de l'art"
400 pages qui méritent certainement d'être parcourues, pour les fans et les moins fans du genre..
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazartBazart   03 septembre 2019
" Je n'aime pas le péplum, mais plus peut-être que pour tout autre genre, il recèle des trésors qui demandent de la part des spectateurs une attention et une recherche qui ne doivent plus étouffer les puérils ricanements des pédants des collèges ni les ridicules pudeurs des esthètes de l'art"
Commenter  J’apprécie          60
BazartBazart   03 septembre 2019
"En fait, il y a de bons et de mauvais films, dans le péplum comme ailleurs. Peut être plus qu'ailleurs, le temps et la distance annulant souvent l'esprit critique. Mais ce n'est pas important: aller voir un péplum, c'est prendre un risque: confronter ses souvenirs scolaires, ses lectures d'enfants, ses rêves d'adolescents, aux représentations qu' en donne-selon les époques-les films à l'antique."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Claude Aziza (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Aziza
Présentation du "Dictionnaire du péplum" par Claude Aziza
Héros à la force colossale ou au destin tragique, décors grandioses, batailles aux milliers de figurants, empereurs soumis à l?inquiétante fascination du pouvoir, femmes fatales? Navigant entre histoire et mythologie, le péplum possède ses propres codes, ses motifs, ses passages obligés, ses tics, et son toc. Depuis les débuts du cinéma, avec un "Néron essayant des poisons sur des esclaves" tourné en 1896, jusqu?à la série "Rome", en passant par les innombrables adaptations de "Spartacus", "Ben-Hur", "Cléopâtre" ou "Les Derniers Jours de Pompéi", ce genre à part entière, tour à tour admiré ou décrié, se décline au fil de l?histoire du 7e art. En 600 entrées consacrées non seulement aux films, aux acteurs, aux réalisateurs mais aussi aux chefs opérateurs, aux écrivains, aux personnages historiques et légendaires, Claude Aziza donne toutes les clés de cette Antiquité imaginaire, au c?ur de la culture populaire contemporaine.
+ Lire la suite
autres livres classés : empire romainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1742 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre