AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782754817103
176 pages
Futuropolis (24/08/2017)
3.16/5   29 notes
Résumé :
Le 4 avril 2009, cinq pirates, depuis une embarcation rapide et munis de fusils Kalachnikov, prennent d'assaut un voilier français dans les eaux territoriales de la Somalie. Ils séquestrent les cinq passagers, dont un enfant de trois et demi, jusqu'à ce que la marine française intervienne et provoque la mort du skipper du voilier et de deux pirates. En octobre 2013, les pirates somaliens sont accusés de détournement de navire par violence, arrestation, enlèvement et... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MassLunar
  21 juin 2019
Alors je mettrais une petite bonne note pour L'Homme aux bras de mer car il se dégage de ce titre une véritable humanité, quelques chose de touchant, de prenant... C'est un roman graphique titré d'un véritable récit qui ne juge pas et qui ne condamne pas. C'est un titre qui nous parle de Mohammed, un véritable pirate somalien, emprisonné en France pour ses actes, et qui va peu à peu se reconstruire durant une période de libération sous contrôle judiciaire. L'accent est mis aussi sur son entourage , les personnages qui l'aide comme une retraitée ou encore des employés d'Emmaus.
Du coup, c'est un titre qui ne va privilégier un ton contestataire (on ne discute pas plus que ça de la culpabilité de Mohammed) mais plutôt un ton intime et au final assez empathique. le portrait du pirate somalien laisse la place à un homme dont on découvre la misère, la détresse... Bien évidemment, cela entraîne des conséquences logiques mais les auteurs ont la bonne idée de ne pas s'étendre en pathos là-dessus car, justement, en tant que lecteur, on peut très bien comprendre cette logique des conséquences qui peut amener une personne à avoir une kalachnikov dans les mains.
L'homme aux bras de mers possède un ton assez doux, mélancolique. Cette douceur amère est justement très bien reflétée par Thomas Azuélos qui privilégie, me semble t-il, l'aquarelle, la finesse, une certaine fluidité parfois brouillonne comme si le dessin lui-même s'animait dans la teinte de ses "bras de mer". J'avoue ne pas être ultra-fan de ce graphisme qui manque, malgré tout, d'un peu de caractère mais je pense que ça fait aussi partie de ce rythme un peu doux, de ce désespoir laconique qui retentit dans ce récit.
L'Homme aux bras de mer est une bonne bd intimiste, d'autant plus touchante que c'est un véritable récit. On peut donc dire que c'est un témoignage doux-amer qui manque peut-être d'un peu de caractère, qui se laisse justement un peu trop emporter par sa mélancolie. Après, si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas à porter un regard sur ce portrait assez touchant sur cet homme aux bras de mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fabricienne
  15 août 2022
Avec ce titre poétique, c'est un lourd roman graphique tiré d'une histoire vraie et tirant de l'émotion et de l'humanité. de son enfance pauvre de pêcheur de langouste à la misère et à la violence, on se trouve pris d'empathie pour Mohamed, jeune pirate Somalien prisonnier en France en attente de son procès et qui trouve une seconde famille auprès de Maryvonne qui lui apprend le français au parloir avant de tout faire pour qu'il puisse obtenir une liberté conditionnelle et intégrer les compagnons d'Emmaus. Là, au milieu d'autres "cabossés" de la vie, Momo apprend la patience, la guitare et l'espoir d'une vie meilleure. Une très belle histoire illustrée sensiblement à l'aquarelle, qui passe aussi sur les détails sordides de la réalité. A lire vraiment.
Commenter  J’apprécie          40
Caro44
  17 juin 2018
Maryvonne vient de perdre son emploi, à deux ans de la retraite. Pour s'occuper, elle se propose comme bénévole à la prison de Rédéné, en Bretagne. On lui demande alors d'apprendre à lire à Mohamed, un jeune homme dont elle ne sait rien et qui ne parle ni anglais ni français.

Elle se prend au jeu, et pendant quelques semaines progresse avec ce jeune homme, parvenant à le faire communiquer. Elle se prend sans doute aussi d'affection pour lui, si jeune et seul dans un pays inconnu.
Mais on lui apprend bientôt que Mohamed n'est pas un détenu comme les autres. La presse a relaté son histoire, il est en fait impliqué dans une histoire de piraterie qui a causé un mort. Comme Mohamed progresse en français, Maryvonne arrive à mieux communiquer avec lui, et il se livre peu à peu sur son histoire. Un gamin pêcheur comme son père, qui n'a d'autres solution, quand ce dernier disparaît en mer et que le poisson est avalé par les grands chalutiers qui tournent au large des côtes somaliennes, de s'endetter auprès de bandits rencontrés par hasard, pour acheter une nouvelle embarcation. Mais le prêt est assorti de conditions : partir en mer avec une arme et ne revenir (puisque de toutes façons le carburant accordé ne leur permet qu'un aller) qu'une fois un port-container attaqué et volé.
Mais cette fois-ci, pas de container à l'horizon, seul un voilier familial se trouve sur la route des pirates. Sans autre choix, ils l'arraisonnent et prennent une famille en otage. Une altercation avec la police s'ensuit, un français meurt, et 3 pirates sont envoyés en prison en France, dont Mohamed.
Avant de connaître cette terrible histoire, Maryvonne a découvert un jeune homme tranquille, dévoré par l'espoir de revoir sa mère qui ne sait rien de son parcours. Mohamed s'étiole en prison, ne comprenant pas ce qui lui arrive. Maryvonne parvient à l'accueillir quelque temps chez elle en attente de son procès, ses compétences en français lui permettent même de trouver un petit boulot chez Emmaüs… Est-ce la fin de son périple ?
Beaucoup de tristesse dans cette bande dessinée au graphisme noir, beaucoup de tendresse également, entre cette mamie et ce jeune garçon qui ne veut qu'une seule chose : retrouver son pays et sa mère. Ou comment redonner un peu d'humanité à un fait divers, comment redonner de la dignité à un homme qui n'a pas choisi son destin.
Un bel album graphique, à découvrir.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
laurentgenier
  16 juillet 2020
Un album tout en humanité qui dépeint le parcours difficile d'un homme de son enfance à sa libération après son incarcération pour piraterie.
L'histoire décrit toute l'absurdité du monde qui s'acharne contre Mohamed et de ce dernier qui cherche à s'en sortir, c'est à dire vivre. Je me suis demandé si l'histoire était fidèle ou pas, aucun indice n'étaye une hypothèse ou l'autre dans le livre.
Au delà de cet aspect "journalistique" absent, je trouve que le graphisme tout en aquarelle souligne bien une sorte de flou, comme si l'histoire était vécue au travers de ce prisme absurde, et que les la mise en couleur majoritairement monochrome accompagne bien la tristesse générée par les dégâts de l'acte et ses conséquences.
Commenter  J’apprécie          10
AgatLem
  12 octobre 2017
Utiliser le drame de notre vie sans nous en parler, nous demander notre avis avant la publication c'est violent, utiliser l'histoire de la Tanit pour faire du marketing c'est dégoutant.
Mr Mahmoud a purgé sa peine, mais la décence de la discrétion lorsque l'on est un brigand jugé pour "détournement de navire par violence ou menace et arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de plusieurs personnes commis en bande organisée" ??? Juste se faire oublier non?
Ah oui mais voilà un journaliste qui a reniflé le héros pirate mythe romantique…En voilà une belle aubaine💰💰! Agathe soeur de Florent
Commenter  J’apprécie          12


critiques presse (1)
ActuaBD   13 novembre 2017
Thomas Azuleos s’est emparé de ce récit, le mettant en lumière par son beau dessin élégant, souple et empathique dans ce qu’il convient d’appeler une aventure humaine qui ne se résume pas à des chiffres, des articles de loi et des idéaux de vertu.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
valreinevalreine   28 mai 2019
Allô?
Mina?
Maryvonne, c'est officiel, le président Région de la Cimade remet sa démission. Avec les copains on a pensé...
que tu pourrais...
Non, non, non ! Ca fait déjà plus d'un an que je suis secrétaire. Tu vois le boulot que 9a me fait? Et je veux avoir le temps d'étudier le droit pénal.
Commenter  J’apprécie          00
SZRAMOWOSZRAMOWO   21 septembre 2017
On a du carburant pour atteindre la cible !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Thomas Azuélos (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Azuélos
Marre des confinements couvre-feutrés ? Février sera un mois de voyages. Chacun à sa manière, nos albums Futuro raconteront de grandes migrations : une expédition autour du monde dans Le Voyage du Commodore Anson ou l'exil d'Inna Shevchenko dans le tome 2 de Prénom : Inna. A commander chez vos libraires dès le 10 février.
autres livres classés : somalieVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Des romans sur une ile

Roman de l'auteur anglais William Golding publié en 1954 qui montre la fragilité de la civilisation. Il décrit le parcours régressif d'enfants livrés à eux-mêmes.

L'île
Robinson Crusoé
L'Île mystérieuse
Le Comte de Monte-Cristo
Shutter Island
L'Île au trésor
L’Île du docteur Moreau
Sa Majesté des mouches
L’Île du jour d’avant
Paul et Virginie

10 questions
110 lecteurs ont répondu
Thèmes : îles , mer , navire , pirates , corsaires , marinsCréer un quiz sur ce livre