AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782764432518
178 pages
Éditeur : Les Éditions Québec Amérique (19/10/2016)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Ce livre donne la parole à des gens qui ne se prononcent pas d'emblée sur la culture du viol. Des femmes et des hommes qui ne montent pas nécessairement aux barricades pour énoncer leurs points de vue. Montre que cette insidieuse menace peut se cacher dans un petit coin et qu'il est facile de ne pas la voir. Expose la fréquence et l'abondance des comportements qui contribuent à la perpétuation de ce rapport de force malsain. Parce que «qui ne dit mot consent», nous ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Pixie-Flore
  12 mars 2018
Ce recueil aborde la culture du viol : les gestes, les attitudes, tout ce qui nous conditionne dans nos représentations du viol, des violeurs et des victimes.
Ce livre n'est pas uniforme. Il est formé de différents types de textes. Il y a des témoignages, des essais, des fictions, des débats, etc. Ces textes très courts se lisent facilement. Cette diversité est très intéressante car elle évite les répétitions et permet d'aborder de nombreux sujets. J'ai aimé découvrir tout ces textes qui déconstruisent ce concept qu'est la culture du viol. Ils ne font pas le tour de la question mais ils ont le mérite d'ouvrir la voie au dialogue, au consentement, au respect de l'autre et de son corps.
Commenter  J’apprécie          60
Pixie_dust
  25 février 2017
C'est un collectif québécois rassemblant des opinions, des témoignages, des analyses et des textes de fiction, et visant à amorcer une conversation sociale au sujet de la culture du viol.

Ce n'est pas ce que j'appellerais une lecture apaisante : seulement après en avoir lu la préface, je bouillonnais déjà de l'intérieur! Pas tout à fait ce à quoi je m'attendais, mais tout de même très pertinent... À lire!
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LaPresse   25 octobre 2016
L'ouvrage collectif Sous la ceinture présente les nombreux visages de la culture du viol. Ses auteurs, issus de la génération Y, espèrent susciter la discussion.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Pixie_dustPixie_dust   22 février 2017
Je te regarde sauter dans les vagues avec ton père, tous les deux en sous-vêtements et insouciants, et je me dis que je voudrais que tu grandisses en pouvant dévoiler tes épaules si tu as chaud. Grimper dans les arbres sans qu'on sexualise ta culotte-rose-du-jeudi. Porter des jupes courtes si tu en as envie.

(...)

-Maman? Pourquoi tu ne viens pas dans l'eau?

-Je n'ai pas mon maillot de bain.

-Maman! Baigne-toi en culotte! On s'en fout! C'est pas important, tout ça!

J'aimerais tant que tu aies raison, ma puce.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pixie_dustPixie_dust   22 février 2017
Montrer aux jeunes filles à être davantage que leur apparence, ne pas les y réduire ou ne leur offrir comme modèles que des princesses à coiffer, à habiller, à regarder attendre le prince charmant. Elles valent davantage que de se croire objets à plaire. Ou à être des ménagères. Elles valent plus que de se croire vouées à la passivité. Les garçons valent davantage que de se croire obligés à la force, aux camions, aux jeux de domination. C'est un peu pour tout ça que les stéréotypes de genre sont nocifs : ils circonscrivent le domaine des possibles, confinent l'individu à croire son identité valide uniquement dans le moule qu'on lui impose. Et lorsque, dans ces mêmes moules, ce qui est étiqueté comme étant féminin est souvent risible ("lancer comme une fille"), il n'est pas surprenant que certaines finissent par croire qu'un genre vaut mieux que l'autre. Il n'y a qu'un tout petit pas à faire pour se donner des droits sur lui.
-Véronique Grenier
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   09 mars 2018
On peut pus rien dire aux femmes, se plaindra le chevalier galant des temps qu'il commence à trouver compliqués. C'parce qu'on lui a dit souvent qu'il est fort, qu'il domine, qu'il est bon là-dedans, gérer. C'est un prédateur ; son appétit à lui, il est naturel, il est permanent. La vie, c't'une game, pis y faut être on top. Les filles, c'toutes des folles, dit un bumper sticker.
Cette virilité qui ne tient qu'à un fil.

[p120]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie_dustPixie_dust   22 février 2017
Il faut encourager la parole, la voix, l'affirmation des besoins, des limites. Le "non" d'un enfant, certes, il gosse, mais c'est le tout premier pas vers cette capacité de se reconnaître une valeur, un pouvoir sur soi. Casser la capacité de refuser, obliger constamment à se plier à des volontés externes, c'est apprendre à l'enfant qu'il est adéquat d'outrepasser ses limites.
-Véronique Grenier
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   12 mars 2018
Quand on est privé de sa volonté, on fait les choix qu'on peut. L'illusion de contrôle, même si c'est un mensonge, est moins terrifiante que la réalité quand, dans la réalité, quelqu'un prend ton corps et se l'approprie comme un câlisse d'objet. Qu'il s'approprie ton corps, le seul que t'as, celui avec lequel tu vas devoir vivre jusqu'à la fin de ta vie, le fixer droit dans les yeux dans le miroir tous les jours, le regarder vieillir, celui dont tu te serviras pour voyager, aimer, nourrir tes futurs enfants, ton corps. [...] La réalité, elle laisse une tache qui partira jamais. Elle pâlit, tu t'habitues, et ça pourrait toujours être pire. Mais ton corps, le seul que t'as, tout ce que t'es, est taché un peu. Pour toujours.

[p176]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : culture du violVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
587 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre