AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070631257
Éditeur : Gallimard Jeunesse (13/11/2015)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Héritier du sage Daniel, Hâsib est un jeune bûcheron promis à de grands desseins. Lorsque ses acolytes l'abandonnent au milieu de la forêt par cupidité, il fait la rencontre de la Reine des serpents. Elle lui raconte alors son histoire, une aventure fabuleuse peuplée de dieux et de démons, de princes et de prophètes... Les intrigues s'entremêlent dans cette interprétation enchanteresse du Conte de Hâsib Karîm ad-Dîm, par lequel David B. nous ouvre les portes des Mil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Foxfire
  05 septembre 2018
Cet avis vaut pour les 2 tomes du diptyque.
J'ai beaucoup entendu parler de David B., notamment à travers les très bonnes critiques de Jamik, ami babéliote avec qui j'ai pas mal d'affinités en matière de B.D. du coup, j'avais très envie de lire cet auteur. Pour découvrir David B., je ne me suis pas lancée dans les oeuvres les plus représentatives que sont "l'ascension du haut-mal" ou "incidents de la nuit", j'ai opté pour ce "Hasib et la reine des serpents". David B. adapte ici une histoire des "Mille et une nuits" et il le fait de belle façon. J'ai passé un délicieux moment avec ce conte oriental.
Le matériau de base est forcément prometteur et David B. fait preuve d'un grand talent pour le mettre en images et le raconter à sa façon.
Le principe narratif du récit enchâssé est par essence complexe, d'autant plus en B.D. L'auteur utilise ce mode narratif de façon très réussie. La construction du récit est très bien maîtrisée. le lecteur ne se perd jamais dans ce récit à tiroirs, tout s'enchaîne parfaitement avec beaucoup de fluidité. Ce "Hasib et la reine des serpents" est un régal de mystère, de poésie et de magie.
Graphiquement, le diptyque est tout simplement splendide. Les lignes pures, les traits noirs bien épais donnent un impact très fort aux images tandis que la mise en couleurs est de toute beauté, simple et efficace. La simplicité du dessin n'empêche pas un certain foisonnement. Les cases fourmillent de détails. C'est un plaisir de s'attarder à scruter attentivement chaque planche. La mise en page et le découpage participent aussi à la réussite de cet album.
Après cette jolie découverte de l'univers de David B. je ne vais pas m'arrêter là et compte bien lire d'autres oeuvres de l'auteur. Ce "Hasib et la reine des serpents" est une lecture enchanteresse que je conseille chaudement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
jamiK
  13 décembre 2018
Je suis totalement ébloui par le chatoiement de couleurs, les inventions de monstres, d'êtres fantastiques, de lieux étranges. le graphisme s'apparente au style d'enluminures anciennes, et d'arts primitifs, le trait noir est net, en contours, les couleurs en aplat sont très vives très riches, chaque planche m'a procuré un émerveillement. Parfois l'ordre de la lecture s'émancipe des critères de la bande dessinée, déambulation en labyrinthe, en spirale, structure architecturale aplatie… Tout cela s'accorde au récit en forme de poupées gigognes, le premier tome ouvre les poupées, le deuxième les refermera. C'est une histoire extraite des contes des Mille et une nuits. Chaque page tournée, chaque représentation animale, chaque tache de couleur, chaque cime de montagne ou de vague, chaque centimètre carré d'illustration m'ont procuré une énorme émotion de bonheur, d'extase, j'ai encore les yeux qui brillent de mille étincelles. Je ne pense pas avoir vu de meilleure adaptation de ces contes. Cette bande dessinée est un véritable trésor.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
silverfab
  17 janvier 2016
Shéhérazade raconte au sultan l'histoire d'un bucheron, Hasib, qui, perdu dans une foret va faire la connaissance de la Reine des Serpents qui, à son tour, lui fait le récit de ses origines divines hautes en couleurs. David B. sur les Mille et une Nuits c'est une évidence, sa riche bibliographie est en effet parsemée de contes et légendes, dont certains pas mal influencés par le chef d'oeuvre de la littérature orientale. Son graphisme superbe toujours dans ce style si personnel et pourtant très parlant s'adapte parfaitement aux récits imbriqués de ce conte, jouant sur les formes, les bulles et les cases, éclatant par la même, pour le plus grand plaisir du lecteur, la narration traditionnelle et créant au passage un hypnotique bestiaire. En espérant que l'auteur, une fois la fin de ce récit parue, se penche sur les autres trésors que recèlent les Mille et une Nuits. Et la B.O qui va bien: http://bobd.over-blog.com/2016/01/bonnes-nuits-les-petits-et-les-grands-hasib-et-la-reine-des-serpents-vs-thief-of-bagdad.html
Lien : http://bobd.over-blog.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (4)
BDGest   02 septembre 2016
L’auteur de L’ascension du haut mal a trouvé avec cette fable un terrain de jeu à la hauteur de son imagination. Mêlant miniature persane, codex maya et bestiaire amérindien, il offre un admirable feu d’artifice graphique.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   25 janvier 2016
Une évidence et une réussite, car le lecteur est immédiatement projeté dans cet univers merveilleux.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   22 décembre 2015
Graphiquement, le résultat est tout simplement somptueux.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   07 décembre 2015
Cet album se dévore d'une traite, servi par un graphisme absolument sublime. Les mises en pages sont particulièrement fluides (...) délicieux album à tiroirs !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NievaNieva   23 juillet 2017
— L'anneau de Salomon permet de se faire obéir des hommes, des génies, des animaux et de toutes les créatures vivantes. La Reine des Serpents pourra nous aider à atteindre l'île sur laquelle est enterré le roi Salomon. Avec l'anneau du roi Salomon, nous pourrons traverser la mer des Ténèbres et arriver dans l'île où se trouve la fontaine de Jouvence. Ainsi, nous pourrons vivre jusqu'au temps de la révélation du prophète Muhammad et le rencontrer.
— Génial !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de David B. (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David B.
David B. et Giorgio Albertini en interview sur planetebd.com
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3218 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre