AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Aaliz


Aaliz
  29 août 2014
J'ai lu ce livre de Amadou Hampâté Bâ il y a 4 mois déjà, j'avais tellement apprécié ma lecture, j'avais tant de choses à en dire que je n'arrivais pas à écrire mon article au point même que j'y avais renoncé.
Mais voilà que je décide de vous en parler quand même, maintenant que j'ai plus de recul, que cet enthousiasme paralysant s'est atténué avec le temps. Et surtout je voulais vraiment partager avec vous cette lecture enrichissante et cet auteur qui mérite amplement d'être lu.

Amadou Hampâté Bâ était un écrivain et un ethnologue malien qui a consacré une partie de sa vie à travailler à la promotion du patrimoine linguistique africain. Grand défenseur de la tradition orale africaine, c'est toutefois par l'écrit que cet homme d'une grande sagesse a transmis son amour pour la civilisation peule à travers ses divers écrits dont les Contes initiatiques peuls ainsi qu'à travers ses propres mémoires dont Amkoullel l'enfant peul constitue le 1er tome. Il a également honoré la mémoire de deux personnes marquantes dans sa vie : Tierno Bokar, son maître spirituel duquel il suivra les enseignements jusqu'à son intégration à l'école française, mais aussi Wangrin, un drôle de coquin qui se sera amusé à arnaquer et plumer les fonctionnaires coloniaux.

Dans Amkoullel, l'enfant peul, Amadou Hampâté Bâ retrace son enfance jusqu'à sa prise de poste dans l'administration coloniale française. Mais il ne s'arrête pas là puisque, bien avant d'aborder sa propre vie, c'est une large partie de l'histoire du Mali et de ses peuples qu'il reprend à travers les destins et origines de ses ancêtres. On découvre alors les empires peuls et toucouleurs dont les territoires englobaient le Mali actuel et s'étendaient jusqu'à la côte Atlantique suivant le cours du Niger. Ses rives constituaient un véritable foyer de peuplement et abritaient les principales villes de la région.
Amadou Hampâté Bâ décrit leur histoire, leurs modes de vie, leurs traditions et croyances montrant ainsi l'incroyable diversité des peuples maliens et nous offre une véritable étude sociologique évoquant la place des femmes, le système de castes et le rôle des waaldés, sortes de confréries autonomes gérées par les enfants eux-mêmes. On s'étonne de constater l'incroyable harmonie et tolérance entre les différentes confessions, différences qui ne sont jamais prétextes à conflits.
Amkoullel, surnom donné par sa waaldé au petit Amadou, symbolise l'union des deux ethnies dominantes et pourtant adverses, sa mère est issue d'une longue lignée de nobles peuls. Il sera ensuite adopté par le second mari de sa mère, lui d'origine toucouleure. C'est pendant son enfance qu'un événement bouleverse la géopolitique de la région : l'arrivée des colons français. Amadou Hampâté Bâ nous délivre alors de savoureuses pages et anecdotes sur les rapports entre maliens et français. Les « blancs-blancs » sont une grande source de curiosité et d'étonnement par leur politique, leur couleur ( surtout ce rouge lorsqu'ils se mettent en colère ) et leurs différences culturelles, de quoi stimuler l'imagination fertile des maliens.

C'est alors un autre monde auquel est confronté Amkoullel, surtout lorsqu'il est amené, contre son gré, à intégrer l'école française. Ses excellents résultats le font rapidement évoluer et l'oblige à s'éloigner mais la distance d'avec sa famille le pèse. En 1914, la première guerre mondiale éclate. Amadou Hampâté Bâ montre alors comment cet événement a été perçu par les africains qui ne comprenaient pas vraiment pourquoi les « blancs-blancs » se faisaient la guerre entr'eux et ce que, eux, avaient à voir là-dedans. L'autre drame de l'époque est la grande famine qui sévit dans une grande partie du territoire. Des villages entiers sont dépeuplés et des destinées bouleversées.
Après avoir refusé d'entrer à l'école Normale de Gorée pour ne pas être séparé de sa mère, Amkoullel est envoyé en poste à Ouagadougou très loin de sa famille. Son expérience de l'administration coloniale et le reste de sa vie constituent le deuxième volume de ses mémoires.

J'ai véritablement adoré cette lecture très riche et instructive. Amadou Hampâté Bâ construit son récit à la manière d'un conte n'hésitant pas à y introduire des éléments du domaine du merveilleux relatifs à certaines croyances des ethnies qu'il rencontre. Il ordonne ses souvenirs autour d'événements et de personnages marquants, souvent liés à un lieu particulier. Il nous fait ainsi voyager avec lui à travers l'ancien Soudan français et le long de la boucle du Niger. On devient incollable sur la géographie de la région !
C'est aussi une lecture pleine de sagesse et d'enseignement, une plongée au sein d'une pluralité de cultures qui se retrouvent néanmoins autour de valeurs communes telles la solidarité, l'honneur, le respect et la tolérance.

Amadou Hampâté Bâ base son texte sur ses propres souvenirs mais aussi sur ceux de ses ancêtres, tous rapportés grâce à la tradition orale. Lorsque Nicolas Sarkozy affirmait que le continent africain n'avait pas d'histoire, il raisonnait avec une mentalité d'occidental qui veut que notre histoire soit transmise et étudiée exclusivement par l'écrit. En Afrique, le passé revit oralement de génération en génération et la culture locale se perpétue ainsi.

C'est donc dans la grande tradition des maîtres maliens qu'Amadou Hampâté Bâ transmet son héritage et celui de tout un peuple tout en embarquant le lecteur pour un fabuleux voyage riche en péripéties. Son talent de conteur est remarquable et envoûtant.

J'espère pouvoir bientôt ( enfin … bientôt … euh … disons dans un certain temps encore indéterminé) lire le 2ème volume ainsi que d'autres récits de cet homme admirable, tous devenus des classiques emblématiques de la littérature et de la culture africaine. Je ne peux que vous encourager à les découvrir vous aussi !






Lien : http://cherrylivres.blogspot..
Commenter  J’apprécie          487



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (32)voir plus