AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746506491
Éditeur : Le Pommier (18/01/2013)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La question de l impact des écrans sur notre cerveau est au cœur des préoccupations. L' une des questions les plus intéressantes aujourd'hui est de savoir comment la pratique intensive des nouvelles technologies amène les utilisateurs à adopter d autres façons de penser, de sentir, d agir. L'Académie des sciences rend ici son premier rapport sur l'effet des écrans sur le cerveau des enfants. Importance de l'interface écrans - cerveau de la naissance à la majorité, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Soleney
  18 avril 2014
Quels sont les (vrais) impacts des écrans sur le cerveau humain ? Voilà une question que je me posais depuis longtemps. Entre les diabolisateurs qui disent que l'ordinateur c'est le Mal et qu'à cause des écrans les enfants ne sauront plus rien faire avec des Legos, et les minimisateurs, qui clament haut et fort que soit ça nous fera rien, soit c'est juste une étape « naturelle » dans l'évolution de l'être humain ; on ne sait trop quoi penser.
Au moins, ce document a le mérite d'être neutre : certes, les écrans (en particulier la télévision. SURTOUT la télévision !) ont des effets néfastes sur les enfants, mais ils ont aussi des avantages. Si, si, sérieusement. Enfin, pas tous les écrans, bien sûr. Et surtout, cela dépend de la manière dont on se sert de ces outils (car c'est bien ce qu'ils sont : des outils, au même titre qu'un soc de charrue ou qu'un stylo).
Au final, bien que ce soit un avis de l'Académie des Sciences, c'est un livre facile à lire et dont la lecture m'a intéressée (eh oui !). J'avoue que je ne m'y attendais pas trop. Il y a tout de même quelques passages qui sont un peu plus ardus (notamment toutes les explications sur la composition du cerveau, trop scientifique pour moi), mais cela passe vite. Il faut dire aussi que c'est un sujet qui m'intrigue particulièrement, et je me suis plongée dedans, avide de savoir.
Il y a quand même un truc que j'ai trouvé agaçant : les auteurs répètent et répètent et répètent et répètent encore les effets de chaque écrans au moins cinq ou six fois avec des formulations différentes et sous des angles légèrement différents à chaque fois. C'est dommage, parce que ça alourdit la lecture (au bout d'un moment, on le sait que la télé risque d'induire une attitude passive de l'enfant face au monde, un risque d'obésité, d'attitude tyrannique avec les pubs et que les ordinateurs développent le mode hypothético-déductif du cerveau des jeunes !).
Je pense que c'est un avis qui pourra intéresser presque tout le monde. En effet, on est tous concernés par l'informatisation de notre société (d'après les statistiques, 99% des foyers ont la télé, et presque autant ont au moins un ordinateur… ou plusieurs). Moi-même faisant partie de ce que les vieux appellent la « génération Y » (celle qui est née avec Internet), je me suis sentie particulièrement interpelée par ce sujet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bibliothequeViroflay
  08 novembre 2013
L'arrivée du numérique et la multiplication des écrans bouleversent nos habitudes et génèrent certaines inquiétudes quant à leurs impacts sur les enfants. Dans cet avis très documenté, scientifiques et psychologues portent un regard pondéré sur ces questions et nous éclairent sur la révolution en cours. Testé par Elen (Bibliothèque de Viroflay)
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SoleneySoleney   19 février 2014
Ce qui nous distingue le plus de nos cousins primates ne réside pas tant dans les capacités cognitives supérieures, dont nous nous vantons tant, que dans nos capacités sociales. Ce sont ces dernières qui ont créé les conditions du langage articulé et de nouvelles capacités cognitives supérieures. Notre nature d'homme est ainsi marqué par la capacité d'apprendre par les autres ; la capacité d'enseigner intentionnellement ; la capacité de concerter les efforts sur une même tâche et de collaborer ; la capacité d'interpréter les pensées d'autrui par des signes externes du visage ou du corps, par ses actions ; la capacité d'empathie, d'altruisme et de partage ; le sens de la justice ; la fidélité au groupe et le conformisme, l'exclusion des autres groupes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SoleneySoleney   27 février 2014
Savoir, c’est se souvenir de ce qu’on a appris : le livre est naturellement un support d’apprentissage par cœur.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : sciences cognitivesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
367 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre