AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262032254
Éditeur : Perrin (18/08/2011)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 36 notes)
Résumé :
MARDI 11 SEPTEMBRE 2001
6 h 30. Il fait encore sombre quand le président des Etats-Unis, en tenue de jogging, court en foulées rapides au milieu des bougainvilliers, entouré d’agents secrets qui lui éclairent le chemin. L’aube se lève doucement sur la Floride…
23 h 08. Pieds nus, en short, son chien dans les bras, suivi de sa femme et de son chat, George W. Bush dévale les escaliers de la Maison-Blanche vers le bunker souterrain, sous le rega... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  03 octobre 2011
11 Septembre 2001 - un jour tristement celebre gravé à jamais dans la mémoire collective .
L'Amérique est attaquée . Ben Laden a mis son projet fou et sanguinaire à execution . Les Twin Towers s'effondrent , le Pentagone est partiellement détruit . 2749 personnes trouveront la mort en ce jour de chaos .
Un tragique évenement , reconstitué quasiment en temps réel , qui vient mettre le doigt sur les incroyables dysfonctionnements de l'administration Bush en particulier et de l'ensemble des services de renseignement americains de façon plus générale .
Chronique d'une catastrophe annoncée . Les auteurs relatent de façon factuelle les évenements tels qu'ils se sont déroulés de 6 h à 23 h . Un bien triste constat , un terrible gachis .
L'Amerique a failli de façon évidente . Elle a péché par orgueil , par suffisance et en a payé le prix fort !
Péché dans l'élaboration meme de ses batiments tout d'abord . Afin d'obtenir un gain de place conséquent dans les bureaux , les architectes ont rogné sur les escaliers du WTC . Seulement trois pour évacuer des milliers de personnes en cas de pépin . Impossible . Aucune issue de secours prévue par les toits . Suicidaire . Les architectes n'ont pu concevoir une seule seconde que leur création puisse devenir un véritable piege pour ses occupants . L'histoire leur aura prouvé le contraire .
Mais la faillite la plus flagrante en revient incontestablement aux differents organismes de renseignement alors qu'ils sont pourtant légion . NSA , FBI , CIA...pas un n'a su interpreter les signaux annonciateurs du pire . Ces apprentis terroristes venant tranquillement prendre des cours de pilotage en ne se focalisant que sur le décollage , jamais sur l'atterrissage . Etrange . Des messages interceptés et parlant clairement d'une attaque imminente . Alarmant . La palme en revient à ces services qui n'ont pas eu le moindre soupçon lorsque des terroristes connus et reconnus ont réservés sur des vols sous leur véritable identité ! Inimaginable... Presque risible si la finalité n'etait pas aussi dramatique...Des services qui , au lieu d'etre complementaires , etaient en perpetuelle concurrence en se cachant regulierement des infos de la plus haute importance . Efficacité zéro . Irresponsabilité maximale .
Autre lacune mise en évidence : le repérage et les transmissions satellitaires qui se sont révélés incroyablement lents , désordonnés quand ils n'étaient pas tout simplement inexistants , faute de réseau . Comment dans ces conditions mettre un plan de sauvetage en branle . Impossible . Comment orienter l'armée sur les veritables cibles noyées dans le flot d'avions perçus , à tort , également comme telles . Impossible .
Et que dire de leur leader charismatique...De cette fulgurance à l'annonce de l'attaque . Sept minutes , il aura fallu sept longues minutes avant que Bush Junior ne se décide à " agir " . Pour sa défense , les manquements fatals furent bien ailleurs ce jour-là...
Un livre bien écrit mais qui n'apporte rien de véritablement neuf sur cette tragédie . Point de révélation à attendre ...L'on sent que les auteurs ont véritablement bossé le sujet . Il suffit de le constater aux innombrables notes annexées . Petit plus : l'historique , en fin de livre , relatant le contentieux opposant l'Amerique et le réseau djihadiste islamiste . Tout comme la présentation et le devenir des véritables décisionnaires que furent Rumsfeld , Cheney , Giuliani , Powell , Rice en ce mardi noir . Ben Laden n'est plus mais combien pour reprendre le flambeau ? Pour finir en martyre ?
Merci à Babelio " Masse Critique " et aux éditions Perrin pour la redécouverte de ce jour funeste .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
ophelie
  29 octobre 2012
la tragédie du 11 septembre est et restera à mon sens une image choc de cette dernière décennie. Alors quand Babelio m'a proposé de lire un livre qui retrace cette journée de bout en bout, du point de vu du Président Bush, des terroristes, des forces militaires et de secours, j'ai dis banco !
Je ne suis pas une accro de ce genre d'histoires et pas particulièrement de New-York, que je ne connais pas mais que j'aimerais connaitre mais j'ai été très très touchée par ce livre que j'ai dévoré.
Les faits ont déjà 10 ans et du coup, nous avons accès à beaucoup plus d'informations et de détails. le fait le plus marquant pour moi au final après la lecture de ce livre est que la plus puissante nation du monde était moins bien organisée que les terroristes et surtout qu'elle aurait pû largement éviter ce drame s'il y avait eu plus de dialogues et de transparences entre les différents services de l'Etat comme la NSA, la CIA, le FBI…
Ce livre n'est pas un roman, il relate minute par minute cette journée apocalyptique et nous place dans la peau du Président qui apprend les faits alors qu'il est assis dans une salle de classe à écouter des enfants chanter et qui attend 7 longues minutes avant de bouger… Bush Junior prend les airs dans Air Force One mais ne peut que communiquer très mal avec son état major et voit comme le monde entier les faits qui se déroulent via la tv… ce ne sont pas eux qui ont envoyé le 1er homme sur la lune ?! et ils ne sont pas capables de permettre au Président de communiquer en ce jour de crise ?!
2749 personnes trouvent la mort et le pays prend une baffe magistrale dans la tête.
L'Amérique est fautive, entièrement fautive, (attention je n'excuse en rien cet acte barbare mais je pense après la lecture de cet opus que l'état aurait pu sauver son peuple en s'en donnant les moyens et en communiquant plus).
On apprend notamment combien les bâtiments sont mal construits et que l'évacuation du WTC était juste impossible puisqu'il y avait 3 malheureux escaliers pour des milliers de personnes et aucune issue par le toit… un cercueil en verre.
Et puis la partie consacrée aux terroristes nous apprend qu'ils ont pris des cours de pilotage uniquement pour décoller mais à aucun moment pour atterrir sans que cela n'alerte personne. Les services secrets ont intercepté des messages annonçant clairement une attaque imminente sans jamais rien faire. Il ne peut rien arriver à l'Amérique….
Les terroristes ont été contrôlés par les douanes américaines sans jamais être inquiétés , le comble étant qu'ils ont pu réserver avec leurs vrais noms sans que cela ne pose de soucis…
Et puis on navigue avec une hôtesse de l'air dont l'avion a été dérouté et enfin on se place du point de vu des victimes autant les sauveteurs que les personnes dans les tours, dans les avions et au Pentagone.
L'armée est perdue, fait décoller des avions sans but précis, les informations données ne sont pas valables ou trop floues... et malgré ce chaos Bush donne l'autorisation aux pilotes de tirer sur les longs courriers suspects...
le pays est a feu et à sang, Ben Laden a rempli sa mission : rendre l'Amérique vulnérable....
J'espère qu'aujourd'hui des mesures ont été prises pour que plus jamais cela n'arrive...
Bref un livre que j'ai beaucoup beaucoup aimé. J'ai aimé y découvrir la face cachée et surtout j'ai aimé lire un lire ou l'investissement des auteurs est indiscutable comme peuvent le prouver les nombreuses annexes.
Lien : http://temoicka.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sanguine
  19 septembre 2014
Tout le monde se souvient ce qu'il était en train de faire lorsqu'un évenement particulièrement marquant se déroule. Tout le monde se souvient de ce qu'il était en train de faire lorsqu'on a appris les attentats du 11 septembre. En tout cas, dans ma tête, c'est limpide. Je me souviens de ma réaction de stupeur, rapidement changée en réaction d'horreur. J'ai eu l'occasion de tomber sur ce bouquin qui nous propose une autre vision de cette traumatisante journée.

6h30. Il fait encore nuit quand le président des Etats-Unis, en tenue de jogging, court en foulées rapides au milieu des bougainvilliers, entouré d'agents secrets qui lui éclairent le chemin. L'aube se lève doucement sur la Floride ...
23h08. Pieds nus, en short, son chien dans les bras, suivi de sa femme et de son chat, George W. Bush dévale les escaliers de la Maison-Blanche vers le bunker souterrain, sous le regard inquiet de ses gardes du corps. C'est la dernière alerte de cette terrible journée.
Que s'est-il passé entre ces deux moments ? Dans les tours en flammes, à l'intérieur des quatre avions détournés, mais aussi à bord d'Air Force One, à la Maison-Blanche, au Capitole, au Pentagone, dans les bases aériennes, les avions de chasse, les tours de contrôle, les abris où le gouvernement s'est réfugié ? Qu'ont fait le président, les ministres, les élus, les militaires, les services secrets ?
Voici le récit complet et stupéfiant d'un jour de chaos, raconté minute par minute, à un rythme haletant : l'histoire vraie du 11-Septembre.

Bien entendu, nous connaissons tous l'histoire de cette sombre journée. Mais ici, elle nous est "racontée" quasiment minute après minute grâce aux dossiers déclassifiés auxquels les journalistes ont désormais accès. On découvre le point de vue du gouvernement, de l'armée, des civils présents sur les lieux mais aussi des victimes qui ont réussis à laisser un ultime témoignage. Et puis les auteurs nous parlent également du passage des terroristes aux contrôles dans les aéroports et de leur montée dans les appareils qu'ils ont décidés de transformer en projectiles ...

C'est un récit très documenté, très intéréssant et qui fait froid dans le dos. J'ai parfois eu du mal à avancer dans ma lecture tant l'horreur décrite était saisissante. J'ai aimé découvrir comment se déroulent les cellules de crise au sein du gouvernement de la plus grande puissance mondiale, j'ai souris en apprenant que l'épouse du président était surnommée FLOTUS (first lady of the United States) ...

C'est un livre enrichissant qui permet de faire un peu la lumière sur la façon dont cette journée a été gérée. Un témoignage autant passionnant qu'effrayant ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mero
  12 février 2014
Un livre sans aucun intérêt. Il n'apporte aucune réponse intéressante sur le 11 septembre, sur les véritables raisons qui poussent 70% des Américains à ne plus croire aux thèses officielles de leur gouvernement tandis qu'en Europe on parle d'inside job...
Nicole Bacharan est historienne, politologue, et surtout spécialiste des Etats-Unis. Elle avait dit au soir du 11 septembre 2001: " Ce soir, nous sommes tous américains ! ". Il faut croire qu'elle l'est encore longtemps restée pour nous rabâcher un tas de fadaises qu'on nous a déjà servies à tour de bras dans les médias depuis plus de 10 ans maintenant.
Quand on sait le sort réservé aux gens qui osent seulement se poser la question de l'authenticité des responsables et des véritables enjeux qui ont précédés les faits, on ne peut pas s'empêcher de penser que la vérité est forcément ailleurs.
Aucune analyse pertinente, pas de questions qui poussent à la réflexion. Une platitude dans l'énumération des faits qui pousse à l'ennui. Les documentaires nous l'ont déjà appris...
On sait tous où nous étions, on sait tous ce qu'il s'est passé dans les tours, et on sait tous qu'un incompétent était à la tête de l'état à ce moment là. Rien de nouveau, donc poubelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
popatate
  26 janvier 2015
[2015 reading charllenge] #4 : un livre qui n'est pas une fiction
lorsque j'ai commencer ce livre, mon esprit était seulement centrer sur les image aperçue à la télé et sur internet. les tours en feu, les gens qui se jette dans le vide les effort des gens pour donner leur coup de main et la dévastation lors de la chute du WTC...
grâce à ce livre, on découvre dans une chronologie détaillée quasiment minute par minute les évènements ayant eu lieu depuis le réveil présidentiel jusqu'à minuit (voir 2012 si on compte les annexes). le récit est fluide, rythmé et nous plonge dans le cauchemars tantôt des gens qui se retrouve bloquée dans les étages enfumés, tantôt avec un président et un gouvernement impuissant face aux infos qui ne se transmettent pas pour la plupart, et tantôt ... des passagers des avions détourné qui ont vécu un véritable calvaire lors des différentes prise de contrôle.
seul point noir, les annotation trop nombreuse qui gâche un peu la lecture surtout lorsqu'on s'interrompt espérant en savoir plus et qu'en réalité il s'agit juste d'une source...
à part ce défaut mineur, je recommande volontiers ce livre aux passionnée du terrorisme et des évènement du 11 septembre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SpilettSpilett   23 août 2014
Le 11 septembre, une réalité nouvelle est entrée dans nos vies, celle de meurtriers sans frontières impatients de mourir pour tuer. Ce jour-là, un nouveau totalitarisme, l'intégrisme islamiste, nous a ramenés aux temps obscurs des dévots criminels et frustrés. Ce jour-là, une nouvelle forme de guerre s'est déclarée, sans front de bataille, sans armée, avec des ennemis masqués qui frappent les civils et n'ont rien à négocier, et surtout pas la paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SpilettSpilett   18 mai 2014
Policiers et pompiers établissent leurs PC au pied des tours, les premiers au coin de Church Street et de Vesey Street; les seconds dans le hall de la tour nord. Chacun de leur côté. C'est bien connu, les deux corps ne s'aiment pas, ils sont en rivalité. Ils ne peuvent, dit-on, se mettre d'accord que sur une seule question: la date de leur match de boxe annuel.
Commenter  J’apprécie          100
MeroMero   01 juin 2013
Aux Etats-Unis, la religion fait partie des rites politiques de la nation, elle joue le rôle de morale publique. Et malgré la séparation de l’Eglise et de l’Etat, les prières sont fréquentes dans l’enceinte du Congrès (on en récite traditionnellement à l’ouverture de la session parlementaire). A plus forte raison en cas de drame national.
Commenter  J’apprécie          10
popatatepopatate   26 janvier 2015
- ce matin nous avons été victime de...
- nous ne sommes victime de rien du tout ! nous peut être les cibles, nous avons peut être été attaqué mais en aucun cas nous ne sommes des victimes !
Commenter  J’apprécie          00
popatatepopatate   26 janvier 2015
on aura ces salauds... aucun voyou ne mettra notre pays à terre !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Nicole Bacharan (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicole Bacharan
Nicole Bacharan P2
autres livres classés : attentatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..