AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Belletto-Sussel (Traducteur)
ISBN : 2742758364
Éditeur : Actes Sud (01/02/2006)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Voici cinq nouvelles - et autant de portraits de femmes en décalage avec la réalité. Il y a d'abord Nadja, l'interprète de conférences, qui se prend à rêver d'une langue unique. Il y a Beatrix dont le but hebdomadaire est le salon de coiffure, où elle laisse libre cours à son narcissisme. Miranda, qui oublie ou perd ses lunettes comme pour adapter la réalité à son propre univers. Il y a encore Mme Jordan, délaissée par son fils mais qui n'en continue pas moins de l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
oiseaulire
  17 janvier 2019
Quatre magnifiques nouvelles d'une écriture poétique dans une langue exigeante (traduction de l'allemand par Hélène Belletto).
Ingeborg Bachman, auteure et poète autrichienne, a fait partie dans l'immédiat après-guerre du groupe 47 qui se proposait de défaire la langue allemande des tournures sémantiques et syntaxiques qui avaient permis le développement de la pensée nazie et reçu, dans un mouvement inverse et réciproque, son empreinte. Entreprise de titan qui touche à l'âme même d'un peuple, ou plutôt à ce que l'histoire en a fait.
N'étant pas germaniste, je ne suis pas capable d'apprécier dans le texte cet immense travail et doit me contenter de la traduction française qui fait apparaître effectivement une fluidité dans les états de conscience des héroïnes que je n'attribue pas à la langue allemande (peut-être à tort). Le style me fait penser à celui, toujours à travers leurs traductions, des récits de Marina Tsvetaeva (russe) ou de Clarice Lispector (brésilienne).
Cinq personnages féminins s'expriment dans ces nouvelles à travers un narrateur omniscient. L'une confie sa rencontre inopinée avec un homme dans un hôtel en Italie : avoir comme seul point commun une origine viennoise suffira-t-il à créer entre eux la complicité nécessaire pour effectuer ensemble un petit circuit touristique ? L'héroïne de la deuxième nouvelle ne trouve de vraie satisfaction que dans le sommeil et n'en éprouve aucune culpabilité. La troisième histoire évoque la façon dont une myopie sévère peut infléchir le cours de la vie jusqu'à lui conférer un velouté artistique non dépourvu de danger. La quatrième révèle l'amour d'une femme délaissée et triste pour sa belle-mère, délaissée aussi par le même homme. Dans la dernière nouvelle une journaliste renommée, en visite chez son père, se retourne sur sa vie sentimentale et professionnelle tout en essayant de retrouver un chemin mille fois parcouru dans son enfance, et qui semble effacé.
Tout ceci n'est que la structure de l'oeuvre, bien entendu, et pas l'essentiel. L'essentiel se trouve dans l'émission par les personnages d'un souffle vital si peu entravé par des considérations de bon ton et d'usages qu'on se surprend à y trouver un outil d'introspection poétique. Il y faut un peu de patience, accepter de ne pas tout comprendre, mais c'est terriblement efficace si on se laisse porter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
miriam_bridenne
  15 décembre 2013
Peut-être le plus beau, le plus bouleversant des recueils de nouvelles jamais écrit.
Commenter  J’apprécie          22
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Alice_Alice_   16 août 2018
Mais elle ne pouvait et ne voulait garder aucun espoir, car si en presque trente ans elle n'avait pas rencontré un homme, pas un seul, qui soit devenu inéluctable, quelqu'un de fort et qui lui apporte le mystère qu'elle attendait, pas un seul homme qui soit vraiment un homme et non un cas d'espèce, un paumé sans caractère ou un de ces êtres démunis dont le monde était plein, cela voulait dire que cet Homme Nouveau n'existait pas, on ne pouvait que se contenter d'amabilité et de gentillesse, du moins quelque temps, On ne pouvait pas faire plus, et l'homme et la femme avaient tout intérêt à garder leurs distances, à ne jamais avoir affaire ensemble, jusqu'à ce que chacun ait trouvé le moyen de sortir de la confusion, de la perturbation, de la discordance de toutes les relations. Alors, mais alors seulement, autre chose pourrait advenir, et ce serait puissant et mystérieux, et véritablement grand, et de nouveau chacun pourrait s'y soumettre. (Trois sentiers vers le lac)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Alice_Alice_   15 août 2018
Il aimait aussi en elle une façon de réagir, d'exprimer des désirs, de refuser ou d'accepter ce qu'on lui proposait, sa manière d'être arrogante, modeste, insolente ou simple, toujours changeante, une personne avec qui on pouvait aller partout, qui dans un petit café faisait comme si toute sa vie elle n'avait bu que du mauvais café et mastiqué, affamée, un sandwich desséché, et qui, dans un hôtel comme celui-ci, faisait bien comprendre au garçon qu'il ne fallait pas plaisanter avec elle, au bar elle faisait l'effet d'une de ces femmes qui par principe ne font rien, qu'on ne peut jamais satisfaire, qui s'ennuient ou s'amusent avec grâce, qui ont des caprices irritants, et qui s'énervent pour un zeste de citron qui manque, un peu de glace en trop ou en moins, ou un daïquiri mal mixé. (Traduction simultanée)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TandaricaTandarica   22 avril 2015
La haine en staccato, l'allégresse en staccato.
(Traduction simultanée)
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Ingeborg Bachmann (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ingeborg Bachmann
Animé par Thierry Guichard, le Matricule des Anges.
Carte blanche de la Comédie du Livre en 2015, la romancière Lydie Salvayre revient à Montpellier pour une lecture d?un passage de "Ingeborg Bachmann", extrait de "7 femmes" (Perrin, 2013), suivie d?une discussion littéraire.
Vendredi 19 mai, Comédie du Livre 2017.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Romans, contes, nouvelles (879)
autres livres classés : littérature autrichienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

auteurs allemands ou autrichiens

D'abord un des phares de la littérature européenne : Johann Wolfgang von Goethe

allemand
autrichien

12 questions
35 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature allemande , littérature autrichienneCréer un quiz sur ce livre