AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070329267
Éditeur : Gallimard (23/04/1996)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Londres, l'hiver.
Aller à la rencontre de Francis Bacon, entamer l'ultime dialogue auquel il a consenti.
Pourtant il dira: "On ne peut parler de peinture. On ne peut pas."
Prévenance de géant, humilité du labeur. Or il parlera, autrement qu'attendu mais il parlera, dans le clair-obscur de l'atelier, au détour de la rue, dans la nuit des pubs, jusqu'à retourner les questions.

L'enfance, les amis et les rencontres, l'art et la créat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
EffeLouEffeLou   27 octobre 2014
« J’ai toujours trouvé que Shakespeare avait exprimé bien mieux et d’une façon plus juste et plus puissante ce que Beckett et Joyce avaient cherché à dire. Pour parvenir à montrer le maximum de choses avec le minimum de moyens, il faut être très fort. Avoir un instinct très sûr, être très inventif, même Shakespeare n’y est pas toujours parvenu. Il y a des longueurs terribles chez lui. Beckett a cherché, je crois, à dire beaucoup en éliminant au maximum pour se dégager de tout superflu. La démarche est intéressante. En peinture, on laisse toujours trop d’habitude, on n’élimine jamais assez, mais chez Beckett j’ai souvent eu l’impression qu’à force d’avoir voulu éliminer, il n’est plus rien resté, que ce rien en définitive sonnait creux, et que tout cela devenait complètement vide. Il a voulu rendre simple quelque chose de très compliqué, l’idée était peut-être bonne, mais je me demande si le cérébral chez lui n’a pas trop pris le pas sur le reste. (…) Je me demande si les idées de Beckett sur son art n’ont pas fini par tuer sa création. Il y a quelque chose à la fois de trop systématique et de trop intelligent chez lui, c’est peut-être cela qui m’a toujours gêné. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Iren40Iren40   22 mars 2015
C'est vrai, j'ai le sentiment d'avoir passé la plus grande partie de ma vie seul, mais en réalité cela dépend des circonstances. Si je travaille, je n'ai pas envie de voir des gens, je n'ai aucune envie de recevoir des visites. C'est pour ça que la sonnette de mon atelier ne marche pas. On peut sonner, je n'entends pas. C'est bien sûr beaucoup mieux pour moi de ne pas être dérangé dans des moments comme ceux-là. La seule exception que je ferai, peut-être, ce serait au cas où je serais très amoureux, mais bien sûr, ce sont des situations exceptionnelles, surtout quand on devient vieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
KirsikkaKirsikka   20 mars 2017
Le problème principal, lorsqu'on est artiste, c'est d'arriver à faire quelque chose qu'on voit avec son instinct, or on n'y arrive presque jamais. On est toujours, je crois, à côté.
(...)
Les techniques changent, et on peut parler de la peinture en faisant une sorte d'histoire des techniques de la peinture, mais ce qui fait la peinture et qui est toujours la même chose, le sujet de la peinture, ce qu'est la peinture, ça, on ne peut pas l'expliquer, cela me semble impossible. Ce que je peux peut-être dire, c'est qu'à ma propre façon, désespérée, je vais ça et là suivant mes instincts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
KirsikkaKirsikka   20 mars 2017
Si on parvient à faire quelque chose dans sa vie qui lui donne un sens, la manière par laquelle on y parvient, le domaine dans lequel on s'exprime, cela n'a aucune importance. C'est déjà tellement rare de parvenir à donner du sens à sa vie, et c'est tellement bien si l'on y arrive.
Commenter  J’apprécie          50
EffeLouEffeLou   27 octobre 2014
"Je suis sûr que chaque artiste se situe quelque part, travaille à partir d’un certain héritage et se trouve placé sur une certaine trajectoire. De même d’ailleurs qu’il s’ingénie à enfoncer avec obstination le même clou, mais cela est une autre histoire."
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Francis Bacon (II) (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Francis Bacon (II)
Promotional Film by Feenish Productions for
Francis Bacon A Terrible Beauty Centenary Exhibition 28th October 2009 - 7th March 2010 Dublin City Gallery The Hugh Lane
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : peintureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Francis Bacon (II) (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
499 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre