AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782897125417
122 pages
Mémoire d'Encrier (10/09/2018)
4.25/5   22 notes
Résumé :


Je n’ai pas la démarche féline
J’ai le dos des femmes ancêtres
Les jambes arquées
De celles qui ont portagé
De celles qui accouchent
En marchant

Apu tapue utshimashkueupaniuian pemuteiani
Anikashkau nishpishkun miam tshiashishkueu
Nuatshikaten
Miam ishkueu ka pakatat
Miam ishkueu ka peshuat auassa pemuteti

Quelque p... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique

Davantage encore que pour " Un thé dans la Toundra ", j'ai été éblouie par ce recueil , plus profond et abouti. Sans doute que l'entrée dans la vieillesse confère à Joséphine Bacon cette sagesse empreinte de sérénité et une perception plus intense de la nature, et surtout un attachement viscéral à ses racines inuites. Son chant est pur et inspiré:

" Mon ombre se confond à mon âme

Ma vie vieillit au son du tambour

Qui rejoint mes rêves "

On se laisse glisser dans ce paysage de lac et de forêts, de neige et de glace, sous la protection des Anciens, on ressent les vibrations du tambour, on regarde s'élever une volée d'outardes...

Joséphine Bacon sait avec des mots simples et justes nous transporter dans son univers sauvage encore préservé, mais en danger:

" Je suis envahie de tristesse

Les nuits sont longues

Une tempête s'annonce

Mon inquiétude

le climat trompe le temps"

Laissez-vous envoûter par cette incantation à la Terre, la puissance de ce lien lumineux au pays des ancêtres.

" Je suis Innue dans mes veines

Je suis Innue dans mon coeur rouge"

Bel hommage à son peuple , à ses origines! Emouvante et nécessaire transmission par les mots inscrits dans le temps!

Commenter  J’apprécie          393

Un recueil de poésie bilingue - français/innu-aïmun - que j'ai lu avec délectation, je me suis laisser bercer par la simplicité des mots, c'est beau, très beau.

Une ode à la vie, je ne peux que vous le conseiller, c'est une poésie parlante, pour tous, les mots raisonnent en nous, pas besoin d'être Innu pour goûter les mots de Joséphine Bacon.

Un grand merci à l'émission Lire en choeur et tous les participants qui depuis 18 semaines nous offre des prescriptions littéraires et nous permettent de découvrir la littérature québécoise entre autre.

Commenter  J’apprécie          181

Uiesh - Quelque part est le deuxième recueil de poésie de Joséphine Bacon; il s'agit d'une édition bilingue, tout comme pour son premier, Bâtons à message. Avec des mots simples mais profonds, cette grande poétesse du Nutshimit (qui signifie « à l'intérieur des terres »), le territoire perdu des autochtones, en particulier ici ceux qui marchent les villes, l'évoque sous l'angle du vieillissement, de bien touchante façon.

« Quelque part

Dans cette ville

Je suis l'humain

Du moment

Je cherche mes traces » (p. 62)

J'ai lu ce recueil en regardant passer les outardes sur la rivière, qu'elle évoque d'ailleurs dans son recueil. Cela ne pouvait mieux tomber. de l'importance de se sentir de quelque part.

Commenter  J’apprécie          150

Recueil acheté après une conférence/rencontre de Joséphine Bacon et Aurélia Lassaque à la librairie Ombres Blanches de Toulouse le 31/10/19, sur le thème "Dialogue(s) en poésie".

Joséphine Bacon est une poétesse innue originaire de Pessamit.

Elle se veut la voix de ce peuple et en particulier des aînés, dont elle interprète les mots et souvenirs.

Ce recueil est d'ailleurs en version bilingue français/innu-aimun.

J'ai eu la chance de l'entendre lire certains textes en version innu-aimun et ainsi découvrir cette belle langue.

Véritable hommage à ses origines, ode à la vie nomade et à la nature, Uiesh Quelque part invite à réfléchir sur ses origines, sur le sens de sa vie et sur le respect des traditions.

Commenter  J’apprécie          50

Joséphine Bacon, Uiesh - Quelque part - 2018 - ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Cette oeuvre, prix du Gouverneur Général 2019, est empreinte de simplicité et de profondeur. Son style limpide, proche des sens et de l'être est une recherche de racines, celles du pays natal, mais il peut parler à tous ceux qui, de près ou de loin, sont à la recherche de leur être et de leur identité d'humain. du moins, c'est ce que je crois moi qui ai vibré aux mots sans faire appel qu’à la seule raison du coeur...

Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Utshekatakuat tshuauinauat
Shipua tshuauitamatin
Ka ishi-takuak tshishikut tshuauiten
Shakaikana tshuauitamatin
Eshpitashkamikat tshuauiten
Mushuau-assi tshuauitamatin
Anisheniuat tshuauinauat
Uashtuashkuan tshuauitamatin
Uashku tshuauiten
Nutshimiu tshuauitamatin
Tu parles d'étoiles
Je te parle de rivières
Tu parles d'astres
Je te parle de lacs
Tu parles de l'infini
Je te parle de la toundra
Tu parles d'anges
Je te parle d'aurores boréales
Tu parles des cieux
Je te parle de la terre
Joséphine Bacon
Commenter  J’apprécie          210
Ne me tue pas d’être vivante
Ne me tue pas de sourire
Ne me tue pas d’aimer
Ne me tue pas d’être humaine
Tu-moi
Si j’oublie
(Page 90)
Commenter  J’apprécie          313
J’ai besoin de la nuit pour la tristesse
J’ai besoin de la nuit pour t’écrire
J’ai besoin de la vie pour vivre
J’ai besoin du présent pour être
J’ai besoin du passé pour durer
Demain m’ignore
Commenter  J’apprécie          220
Une nuit d'étoiles nous invite
Elle nous raconte
La Grande Ourse
Les aurores boréales
Dansent les gestes de la terre
C'est la nuit des cicatrices qui pardonnent
Commenter  J’apprécie          200
Quelque part
Dans le Nutshimit
Je suis chez moi
Sans adresse réelle
Ma rue s'appelle chemin de portage
Demain je remonterai la rivière
Retrouver mes bâtons à message
Quelque part
Dans le Nutshimit
Quelque part
La grandeur
De la Terre
___________________
Uiesh
Nutshimit
Nitshinat nititan
Apu atshitashunashtet
Anite epian
Nimeshkanam Pakatakan ishinikateu
Uapaki nika akutueshtinuain
Nika natain nitshissinuatshitakana
Uiesh
Nutshimit
Uiesh
Eshpitashkamikat
Assi
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Joséphine Bacon (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joséphine Bacon
Au print­emps 2021, l'animateur Michel Jean dévoilait le pre­mier recueil de nou­velles d'an­tic­i­pa­tion autochtone au Québec. Ce sont 14 voix issues des nations Innue, Crie, Atikamekw ou Wen­dat qui pren­nent vie dans ce livre phare rem­pli d'espoir, Wap­ke. Trois d'entre elles se retrou­veront autour de Michel Jean pour dis­cuter de leur créa­tion, Joséphine Bacon, Isabelle Picard et J.D. Kurt­ness. À ne pas man­quer! L'événement est présen­té en col­lab­o­ra­tion avec le Salon du livre des Pre­mières Nations.
Avec: Isabelle Picard, Auteur·rice J. d'Kurtness, Auteur·rice Joséphine Bacon, Auteur·rice Michel Jean, Animateurrice
Livre: Wapke
Le Site Web du #SalonDuLivreDeMontreal : https://www.salondulivredemontreal.com/
Retrouve-nous sur tous nos réseaux sociaux
INSTAGRAM: https://www.instagram.com/salonlivremtl/ TIKTOK: https://www.tiktok.com/@salonlivremtl TWITCH: https://www.twitch.tv/lismoimontreal DISCORD: https://discord.gg/7MP3veRP FACEBOOK: https://www.facebook.com/salondulivredemontreal/
#slm2021
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature autochtoneVoir plus





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1080 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre