AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782746712829
77 pages
Éditeur : Autrement Jeunesse (09/09/2009)
3.8/5   23 notes
Résumé :
D'origine vietnamienne, Thiên An vit avec son père dans le 13e arrondissement de Paris. Au collège, son professeur de français donne pour sujet :"Racontez l'expérience la plus marquante de votre vie". Il décide alors de retracer la terrible traversée de la mer de Chine vécue deux ans auparavant, lorsqu'il quitte, avec son père sa ville natale Hanoi, pour commencer une nouvelle vie en Europe. Parallèlement, il apprend que sa mère et ses deux jeunes frères ont réussi ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  23 février 2014
1979, Thiên An vit avec son père à Paris depuis deux ans. Sa mère et ses petits frères vivent encore dans le Vietnam communiste mais Thiên espère chaque jour la nouvelle de leur arrivé. Lorsque son enseignant demande "Racontez une grande épreuve physique", le jeune garçon décide de faire le récit de son évasion de son pays d'origine...

Ce court roman permet de faire le point sur l'immigration vietnamienne en France mais c'est aussi une formidable entrée pour connaitre une culture différente : religion, fête, nourriture, arts. Il explique les difficiles conditions de départ mais aussi les dures conditions de vie une fois en France.
Si le récit est un peu complexe, il se fludifie au fuir et à mesure de la lecture. L'ouvrage est complété par un important dossier documentaire qui aborde : le Vietnam des origines à l'indépendance, la guerre du Vietnam, l'immigration vietnamienne, la diaspora, religions et culte des ancêtres, la laque, spectacles musique chansons. Une chronologie, un lexique, des photos, une carte et des pistes pédagogiques sont proposés.
Un livre très riche.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
agilmo
  17 juillet 2010
La très belle collection "Français d'ailleurs" allie les talents d'un auteur (ici Valentine Goby) et d'un illustrateur (ici Ronan Badel) pour raconter sous la forme de docu-fictions l'histoire de l'immigration en France à travers l'histoire d'un enfant et de sa famille.
Ce livre est un magnifique objet, le carnet intime d'un jeune écolier. Il s'agit à la fois d'une fiction et d'un documentaire, et j'adore quand ces deux éléments se mélangent si bien.
Thiên An, jeune vietnamien, raconte dans une rédaction le terrible voyage qu'il a effectué lorsqu'il a fui le vietnam avec son père. Il apprend que sa mère qui était restée là-bas vient de fuir elle aussi. L'angoisse est omniprésente.
Vie quotidienne, souvenirs, anecdotes parsèment le récit qui évoque les conditions de vie au Vietnam, les raisons de la fuite, la traversée, l'arrivée dans les camps de Malaisie, puis l'arrivée en France et la difficile intégration, le rapport au travail etc...
Les dessins qui accompagnent le récit sont très beaux, très colorés, et le récit très bien écrit, avec sensibilté et musicalité.
A la fin du récit, quelques courts chapitres constituent une partie documentaire riche, précise et très claire.
Je vous conseille vivement ce livre, quant à moi je vais découvrir les autres titres de cette collection !
Pour les enfants à partir de 9 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
babelio28
  12 novembre 2015
je n'ai pas aimé beaucoup ce livre , Ce n'ai pas mon genre de livre et j'ai pas aimé les illustrations . Ca parle d'un collégien vietnamien en France qui raconte la traversée pour fuir son pays d'origine.
Commenter  J’apprécie          20
stephanieplaisirdelire
  26 février 2014
Loin d'être un récit épique, ce court texte (48 pages) est un mélange de passé et de présent. Entre les souvenirs de Thiên An et ceux de son père (qui se livre à quelques déclarations sur son passé de prisonnier), l'histoire de famille prend une nouvelle tournure. En effet, le papa a quitté femme et enfants (les deux frères de Thiên An) il y a deux ans pour venir trouver refuge à Paris (avec sa soeurs et ses neveux), et aujourd'hui c‘est au tour du reste de la famille de vivre ce si difficile voyage. Ceux qui sont en France vont connaitre l'angoisse de l'attente et le risque de ne plus les revoir.......................................
Lien : http://stephanieplaisirdelir..
Commenter  J’apprécie          20
RousseauBillieres
  02 janvier 2016
L'histoire d'un petit garçon qui se souvient du voyage périlleux pour quitter son pays. Les boat people, vus de l'intérieur.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Lecturejeune   17 février 2012
Lecture Jeune, n°132 - décembre 2009 - Le narrateur, Thiên An, est un jeune Vietnamien réfugié à Paris avec son père et une partie de sa famille, en 1977. Une rédaction donnée par son professeur, « Racontez une grande épreuve physique », déclenche ses souvenirs d'exil et l'évocation des conditions de vie de la communauté vietnamienne réfugiée à Paris. Le récit est divisé en 22 chapitres mêlant habilement la vie quotidienne du jeune garçon, angoissé par l'obligation de rendre sa copie, aux embûches rencontrées par les fugitifs sur les boat-people : tempêtes, manque de nourriture, pirates, etc. C'est aussi l'occasion d'évoquer les traditions culturelles, religieuses qui soudent la communauté en lui permettant de lutter contre l'adversité.
La présentation sous forme de cahier d'écolier, aux pages quadrillées illustrées de dessins réalistes aux couleurs rudes, rend la lecture facile. Pour mieux connaître le contexte historique, un dossier intitulé « L'immigration vietnamienne en France » complète utilement le récit par une chronologie, une carte, un lexique, des données sur la guerre du Vietnam, l'exil en France et dans le monde. C'est un livre à conseiller pour une première approche de ce phénomène migratoire. Colette Broutin
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
orbeorbe   20 février 2014
Avant le départ, mieux vaut ne pas savoir comme c'est facile de mourir ; Est-ce qu'Ulysse aurait commencé son Odyssée s'il avait su ? Est-ce que Robinson aurait pris la mer ? Moi, je me serais caché quelque part et rien ne m'aurait fait sortir.
Commenter  J’apprécie          110
agilmoagilmo   17 juillet 2010
La vague est énorme et plus elle monte vers le ciel noir d'orage plus l'écume devient rouge, elle se disperse en embruns carmin sur la peau de ma mère, et mes petits frères, des autres passagers sans visage et moi je suis derrière une vitre, face au spectacle atroce de cette pluie de sang. Je cogne le verre, je veux qu'ils sortent de là, l'averse continue et la vitre résiste, je devine leurs cris muets, mais je ne peux rien y faire alors je refuse de voir, j'essaie d'abaisser les paupières, de toutes mes forces, en vain : mes yeux restent ouverts jusqu'à ce que la vague s'abatte sur le bateau, le fracasse, projette sur la vitre une flaque rouge brillante et que je me réveille en hurlant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EveToulouseEveToulouse   02 janvier 2016
Mon père dit souvent qu'on n'est pas des immigrés, nous ne sommes pas partis pour l'aventure ou pour une vie meilleure. Nous sommes partis pour partir, peu importait la destination. Ce qui comptait était de fuir, ça ne pouvait pas être pire ailleurs. "Réfugiés", le prof aime bien.
Commenter  J’apprécie          00
EveToulouseEveToulouse   02 janvier 2016
Le "je" n'existe pas dans ma langue, on est toujours le petit frère ou le grand frère de quelqu'un, seul on n'est personne.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Ronan Badel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ronan Badel
Lecture Live du Vrai-faux portrait officiel du Père Noël
autres livres classés : viêt-namVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Petit Sapiens La Vie De Famille

Qui est le personnage principal ?

le père
la grand mère
le petit garçon
la soeur

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Petit Sapiens, tome 1 : La vie de famille de Ronan BadelCréer un quiz sur ce livre