AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2707189472
Éditeur : La Découverte (10/03/2016)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
On nous répète à l'envi que le monde serait devenu de plus en plus complexe et indéchiffrable. À l'ordre de la Guerre froide aurait succédé un nouveau désordre géopolitique menaçant de sombrer dans le "chaos". Affaiblissement des États-Unis, émergence de nouveaux géants économiques, irruption des prétendus "États voyous" et d'organisations terroristes incontrôlables: autant de sujets d'inquiétude nourrissant parfois la nostalgie d'un ordre ancien... qui n'a pourtant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Litteraflure
  11 septembre 2018
Bertrand Badie fait un constat sans appel : le monde n'est plus bipolaire (affrontement issu de la guerre froide) mais fragmenté par l'émergence des nouvelles puissances et le communautarisme qui fragilise les nations. S'il a tendance à rabâcher les mêmes propos de chapitre en chapitre, l'auteur a le mérite de dénoncer l'aveuglement des anciennes puissances dominantes. Il n'hésite pas à mettre le doigt sur le nombrilisme des français qui ne peuvent s'empêcher de penser avec leurs paradigmes, sans se demander si les autres peuples ont les moyens de les comprendre. Pour avoir vécu dix ans dans une autre partie du monde, j'ai pu mesurer, moi aussi, combien les français se leurrent sur leur pouvoir, leur influence et la portée soi-disant universelle de leurs théories; Bref, un ouvrage qui fait prendre un peu de recul.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Bertrand Badie (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertrand Badie
Dans « Nous ne sommes plus seuls au monde », Bertrand Badie mettait en évidence les blocages d?un ordre international pris au piège de la mondialisation. Il montre ici comment le Sud, largement issu de la décolonisation, réagit à cette situation et, reprenant la main, recompose le système. Jusqu?à la fin de la Guerre froide, la compétition entre puissances a fait l?histoire. Aujourd?hui, non seulement elle est mise en échec, mais la faiblesse, à l?origine de la plupart des conflits (à travers celle des États, des nations institutionnalisées, ou du lien social), définit les enjeux internationaux et produit la plupart des incertitudes qui pèsent sur l?avenir. Le sens de la conflictualité mondiale s?en trouve particulièrement bouleversé. Devenue compétition de faiblesses, elle n?est plus territorialisée, n?oppose plus exclusivement des armées et des États ; peut-être a-t-elle même pour seule finalité de perpétuer des « sociétés guerrières ». Elle produit une violence diffuse, se déplace par rhizome, atteint tout le monde. Les vieilles puissances peinent à l?admettre. Le système international se transforme, inévitablement, sans que les États n?en prennent la mesure : il intègre de nouveaux acteurs et réécrit l?agenda international jusqu?à faire des questions sociales les enjeux majeurs de notre temps (démographie, inégalités, sécurité humaine, migrations). Reste à inventer les remèdes à ces nouvelles « pathologies sociales internationales ».
« Quand le Sud réinvente le monde. Essai sur la puissance de la faiblesse » Le nouvel essai de Bertrand Badie professeur des universités à l?IEP de Paris (Sciences Po), expert en relations internationales En librairie dès le 4 octobre ? https://bit.ly/2IBz4Ta
+ Lire la suite
autres livres classés : géopolitiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr