AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2707168882
Éditeur : La Découverte (15/09/2011)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Deux décennies après la disparition de l'Union soviétique et l'annonce de la « fin de l'histoire »,désormais dominée par l'« hyperpuissance » sortie victorieuse de la guerre froide, l'histoire a repris son mouvement et ébranle l'Empire. Conjugués, la crise financière, la poussée des pays émergents et les échecs américains en Irak et en Afghanistan modifient les rapports de for... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MarinetteB
  30 mars 2014
Comme le titre de l'ouvrage le laisse supposer, les 29 articles qui le composent concernent les changements notables de ces dernières années : entre autres, les Printemps arabes ont modifié la donne au niveau internationale.
L'ouvrage est divisé en 3 parties : 1/ Ruptures. le vieux monde bousculé. 2/ Transitions. Inertie et résistances des institutions. 3/ Conflits et enjeux régionaux.
Tous les articles sont intéressants et permettent une meilleure compréhension de l'état actuel du monde, mais nécessitent -selon moi- soit quelques connaissances préalables, soit d'avoir bien suivi l'actualité, ou bien encore quelques recherches parallèles pour re-situer le contexte.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
NonFiction   19 janvier 2012
Les nouveaux acteurs sont entrés en jeu, la nouvelle donne s’esquisse peu à peu. […] Conformément à une thèse défendue par Bertrand Badie depuis les années 90, les Etats ne sont plus les seules "forces" du jeu.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MarinetteBMarinetteB   30 mars 2014
Après la chute de l'URSS et les changements de régime en Europe centrale et orientale, les nouveaux dirigeants de ces États se sont tournés vers Bruxelles. Non seulement l'UE semblait symbole de progrès économiques (modernisation, accès à de nouveaux marchés, convergence vers l'Ouest, aide internationale) et politique (stabilité interne, rupture définitive avec le passé communiste - de socialisme d'État), mais elle paraissait aussi le moyen de les réaliser. Dans les années 1990, l'entrée dans l'Union était perçue comme une conséquence naturelle de la démocratisation et de la transition. Ses perspectives de protection et de stabilité sociale séduisaient les sociétés postcommunistes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Bertrand Badie (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertrand Badie
Dans « Nous ne sommes plus seuls au monde », Bertrand Badie mettait en évidence les blocages d?un ordre international pris au piège de la mondialisation. Il montre ici comment le Sud, largement issu de la décolonisation, réagit à cette situation et, reprenant la main, recompose le système. Jusqu?à la fin de la Guerre froide, la compétition entre puissances a fait l?histoire. Aujourd?hui, non seulement elle est mise en échec, mais la faiblesse, à l?origine de la plupart des conflits (à travers celle des États, des nations institutionnalisées, ou du lien social), définit les enjeux internationaux et produit la plupart des incertitudes qui pèsent sur l?avenir. Le sens de la conflictualité mondiale s?en trouve particulièrement bouleversé. Devenue compétition de faiblesses, elle n?est plus territorialisée, n?oppose plus exclusivement des armées et des États ; peut-être a-t-elle même pour seule finalité de perpétuer des « sociétés guerrières ». Elle produit une violence diffuse, se déplace par rhizome, atteint tout le monde. Les vieilles puissances peinent à l?admettre. Le système international se transforme, inévitablement, sans que les États n?en prennent la mesure : il intègre de nouveaux acteurs et réécrit l?agenda international jusqu?à faire des questions sociales les enjeux majeurs de notre temps (démographie, inégalités, sécurité humaine, migrations). Reste à inventer les remèdes à ces nouvelles « pathologies sociales internationales ».
« Quand le Sud réinvente le monde. Essai sur la puissance de la faiblesse » Le nouvel essai de Bertrand Badie professeur des universités à l?IEP de Paris (Sciences Po), expert en relations internationales En librairie dès le 4 octobre ? https://bit.ly/2IBz4Ta
+ Lire la suite
autres livres classés : guerre froideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1686 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre